La réflexion d’un adhérent Expert de l’association MOR GLAZ

Yvon Mounes : Salut Jean Paul. Dommage que le Rdv avec BFM ait tourné lamentablement au manque de savoir vivre de leur part car le sujet était intéressant. L’histoire du Wakashio n’est qu’un problème de probabilité dû au trafic et route maritime avec les conditions d’exploitation que nous connaissons notamment avec Morglaz.

  • La route: sortie du détroit de Malacca pour rejoindre le Cap de Bonne Espérance en frôlant le sud de Madagascar fait quasiment passer sur l’île Maurice. Maintenant prenons un équipage restreint en effectifs mais légal sans parler des qualifications parfois très limites en fonction du pavillon (Panama) et on arrive à la situation où un navire même de 300ml x 50ml sous pilote auto n’a aucune raison de changer de route si le suivi cartographique n’est pas correctement fait par l’officier de quart ni la veille passerelle quand le matelot est occupé à des travaux  d’entretien. Merci aux technocrates de valider des réductions d’effectifs à la demande des armateurs.
  • Sur cette route, jusqu’en Juillet ce sont près de 2000 navires qui ont transités cette année, alors pourquoi ne pas instaurer un DST comme à Ouessant pour passer bien au large (ça vaut aussi pour La Réunion). Les navires, quel qu’ils soient ne sont pas fait pour attaquer les barrières de corail, et encore moins les vraquiers dont les faiblesses structurelles bien connues des marins en font des navires dangereux (le fait de leurs immenses ouvertures de cales et des chargements de minerais à forte densité entraînent des fatigues de coque importantes) Ce n’est pas un hasard si la France ne possède quasiment pas de gros vraquier, l’Italie une quarantaine et Panama environ 1550 …Cherchez l’erreur.
  • Comme tu peux le voir, je pourrais continuer à développer le sujet en abordant en plus la fatigue des marins qui suite au Covid se retrouvent à faire des embarquements très longs, les relèves étant impossibles avec le blocage du trafic aérien dont se fichent tous les gouvernements du moment que le commerce fonctionne. Tu pourras toujours en toucher un mot à A.Girardin. Amitiés: Yvon

Alors que la France bricole en ce moment même les moyens de sauvetages maritimes, observez bien ce qui se passe en ce moment à l’île Maurice !

 

 

 

 

Depuis le 25 juillet 2020, l’île Maurice fait face à une marée noire après l’échouage du vraquier le « MV WAKASHIO » battant pavillon du PANAMA, il se trouve échoué sur un récif de la Pointe d’ESNY. A bord du vraquier de 300 mètres de long, officiellement 200 tonnes de diesel, 3800 tonnes de fuel et quelques tonnes d’huile de moteur.

Certains Mauriciens déplorent un appel trop tardif à la France ! –« La France n’a pas « plus » les moyens de sauvetages suffisants appropriés et efficaces ! En ce moment même la France rafistole ses moyens de sauvetage en Mer !

Face à ces crises trop souvent mal gérées, que faire ?  

prévoir : des navires en parfait état, des sociétés de classification, assureurs, affréteurs et contrôleurs de navires sérieux rigoureux, surveiller de près les « pseudo-armateurs ».

Équiper les navires du JLMD SYSTEM ECOLOGIC, si cela avait été le cas, le fioul, huile et autres produits seraient déjà débarqués dans une barge. Plusieurs grands Armateurs y équipent leurs navires y compris des Armements Français, ce System entre dans la Sécurité Passive Embarquée des navires, défendu depuis des années par l’Association MOR GLAZ !

L’Association MOR GLAZ déplore cette situation, une attaque de plus contre l’Environnement Marin dans cette Région très fragile, nous déplorons pour ceux qui dans cette Région ne vivent que du tourisme et de la pêche, que vont devenir tous ces Gens ?

 

Le conseil que peut se permettre de vous donner l’association MOR GLAZ, n’écoutez pas les beaux discours, ne vous laissez pas berner, tous ces accidents peuvent-être évités, il suffit de mettre en place certaines règles et abolir certaines us et coutumes dans le secteur maritime ! Bon courage et que cette catastrophe puisse servir à améliorer les activités maritimes ! 

Pour l’Association MOR GLAZ       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

ARCHIVES 2020

29 décembre 2020 : Remplacement des Remorqueurs Abeilles Flandre et Languedoc : La réponse de Madame la Ministre des Armées Florence PARLY, à la question écrite du Sénateur Philippe PAUL, ne peut pas satisfaire les deux Associations précitées !

24 décembre 2020 : Les Associations MOR GLAZ et du Remorquage plutôt satisfaites  par la surveillance du  » SEVMORPUT » Nous saluons toutes celles et ceux qui se sont mobilisés et ont participé à cette surveillance sous l’autorité des Préfets Maritimes !

18 décembre 2020 : Depuis plusieurs semaines, nos Amis Militants de l’Association Robin des Bois attirent l’attention sur l’errance d’un cargo Russe à propulsion nucléaire.

1 6 décembre 2020 :  Ce cargo et sa cargaison (d’ailleurs que transporte-t-il)  doivent faire l’objet d’une attention toute particulière et constante, toutes éventualités doivent-être envisagées.

14 décembre 2020 : La construction, la réparation, la technologie, la qualité dans l’Industrie navale et l’innovation telle que la propulsion vélique intéressent-elles véritablement les Gouvernements Français successifs ?

11 décembre 2020 :  L’Association MOR GLAZ est inquiète depuis plus de 15 ans par les pertes successives des conteneurs devenus le moyen de transport de marchandises de toutes sortes, y compris les pires déchets !

09 décembre 2020 : RAPPORT INTERNE LE CONSTAT DE LA LEGISLATION DEFICIENTE DES PORTS DE PLAISANCE EN FRANCE SUITE AU NAUFRAGE DU VOILIER « BE BOP » DANS LE GOLFE D’AJACCIO (CORSE SUD)

03 décembre 2020 : A l’annonce de la construction d’un  navire câblier d’Orange Marine filiale du Groupe Orange, au Sri Lanka, l’Association MOR GLAZ ne pouvait que s’insurger et être scandalisée !Nous attendons les réactions politiques qu’elles soient Nationales ou Régionales ?

03 décembre 2020 : LE BARMAN DU TRANSATLANTIQUE !!

20 novembre 2020 : Ce 20 novembre 2020, le Premier Ministre effectue un déplacement Sanitaire, Économique et Maritime à Brest…… qui pourrait s’en plaindre, sachons en tirer profit !

09 novembre 2020 : Plan Polmar/Terre: quels sont les moyens humains et en matériels mis à votre disposition par l’État Français  pour faire face à une catastrophe maritime?

06 novembre 2020 : Ceux qui empêchent les relèves d’équipages durant cette pandémie devraient être pénalisés par l’Organisation Maritime Internationale (OMI) comment un tel manque d’humanisme est-il possible ?

03 novembre 2020 : La période de confinement, ne doit pas, ne peut pas nous faire oublier que deux hommes ont péri en Mer à quelques mètres du port d’Ajaccio parce-que, dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 septembre 2020,….réactions de l’association MOR GLAZ :  6 octobre 2020…..  11 octobre 2020 ….. 20octobre 2020 .……  03 novembre 2020

31 octobre 2020 : Nous lisons ce jour dans un grand quotidien. Activité de plaisance : trop tard pour hiverner !La voix de nos représentants serait-elle devenue inaudible dans la Capitale ?

22 octobre 2020 :  entraient dans l’une des cales sèches du port de Brest, deux des trois sous-marins de la Marine Nationale de la classe « AGOSTA » afin d’y être déconstruits !

20 octobre 2020 : Administration des ports maritimes de plaisance : l’Association MOR GLAZ  demande une reprise en main par l’État ! L’Association MOR GLAZ ne peut que saluer la décision du parquet d’Ajaccio d’ouvrir une information judiciaire contre X suite au naufrage du voilier BE BOP. Autre question: L’ouverture d’un Cross H24 en Corse  aurait-il permis d’éviter ce drame ?

12 octobre 2020 : Une visite Ministérielle……. Pour quoi faire?

10 octobre 2020:Pourquoi,« comment » alors qu’un coup de vent est annoncé ou en cours,  un port peut-il refuser à un navire de se réfugier au port ou de lui proposer un mouillage approprié !

06 octobre  2020: Dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 septembre 2020, que s’est-il réellement passé en Corse du Sud lors du coup de vent ?

29 septembre 2020 : Carton vert pour le Groupe Maritime Français CMA CGM

25 septembre 2020 :Le rachat de la Société LES ABEILLES par ECONOCOM est effectif depuis ce vendredi 25 septembre 2020

10  septembre 2020 : Les  Armateurs, Assureurs et autres … devraient être tous aussi inquiets que les Associations MOR GLAZ et du Remorquage !

04 septembre 2020 : Projet de rachat de la Société LES ABEILLES : Nous souhaitons bon vent, belle Mer, et bon cap à ECONOCOM ainsi qu’aux Salariés Navigants et Sédentaires de la Société « LES ABEILLES ».

1er septembre 2020 : « LA BRITTANY FERRIES » issue de la Paysannerie et du Maritime en 1972 doit continuer son chemin, sa navigation, son développement.

23 août 2020 : Les navires de croisière qui jettent l’ancre sur le littoral Français sont de plus en plus nombreux ?

18 août 2020 : Le 30 juin 2020 l’Association MOR GLAZ écrivait ! –« le trafic Maritime reprend le bon cap à la Brittany Ferries », et puis le 14 août 2020 tel un coup de canon ….

 16 août 2020 : La réflexion d’un adhérent Expert de l’association MOR GLAZ, Yvon MOUNES

15 août 2020 : A l’île Maurice le vraquier pollueur cassé en deux,

13 août 2020 : Ci-dessous quelques navires exploités par la Compagnie Maritime MITSUI OSK Lines, dont le « MV WAKASHIO » qui pollue l’île Maurice depuis quelques jours.

08 août 2020 : Alors que la France bricole en ce moment même les moyens de sauvetages maritimes, observez bien ce qui se passe en ce moment à l’île Maurice !

03 août 2020 : Que faisait ce cargo le « RHOSUS » abandonné depuis 2013…Une situation ubuesque et scandaleuse, une situation fréquente que ces abandons d’Équipages qui heureusement ne font pas à chaque fois de tels désastres…

03 août 2020 : Appel à candidatures pour le remplacement des remorqueurs de haute mer Abeilles Flandre et Languedoc, Ce qui pourrait se mettre en place ne seront pas les moyens nécessaires pour des missions de sécurité maritime. une décision ubuesque, prise vraisemblablement par de rêveurs technocrates !

01 août 2020 : l’association MOR GLAZ est très satisfaite d’apprendre que trois sous-marins classiques de la Marine Nationale seront déconstruits « recyclés »  en 2020 et 2021 dans le port de Brest.

27 juillet 2020 : L’État Français et les responsables des marchés publics nous préparent-ils une protection du littoral au rabais, du rafistolage ? Naviguer à vue peut amener rapidement au naufrage !

08 juillet 2020: Un nouveau Premier Ministre,  Monsieur Jean CASTEX prend la Barre du Gouvernement sous l’œil attentif du Président Emmanuel MACRON. L’Association MOR GLAZ est  satisfaite de la mise en place d’un Ministère de la Mer avec à sa barre madame Annick GIRARDIN

02 juillet 2020 : 2 juillet 2020 :Lettre ouverte de l’Association MOR GLAZ  au Président de la république Emmanuel MACRON

30 juin 2020 : Enfin la brume se lève, les nuages se dispersent et ainsi une partie du trafic Maritime de passagers reprend le bon cap à la Brittany Ferries.

24 juin 2020 : Derrière les hublots des navires, il y a trop souvent encore des Marins qui souffrent loin de chez eux

19 juin 2020 : Le 25 juin 2020, sera la journée internationale des Gens de Mer, à quoi servent réellement toutes ces journées?

13 juin 2020 : En ce samedi 13 juin 2020, l’Association MOR GLAZ est triste, elle vient, nous venons de perdre un Ami, un Adhérent de longue date, Bernard RUBINSTEIN (surnommé Rubi par Oliver de KERSAUSON).

08 juin 2020 :   journée Internationale des « Océans » devrait nous rappeler que les Océans sont indispensables à la vie sur terre

04 juin 2020 : Le Groupe Maritime BOURBON emploie les grands moyens, les plus appropriés, durant l’arrêt technique de l’Abeille BOURBON.

27 mai 2020 :Enfin le énième appel à candidature est sorti le 15 mai 2020 pour le renouvellement des remorqueurs de haute Mer Abeille Flandre et Languedoc âgés de plus de 42 ans.

13 mai 2020 : Les Préfets Maritimes qui gèrent les plus grands territoires en France laissés sur les quais. L’Association MOR GLAZ se doit de réagir, nous souhaitons une réaction rapide des Élus du littoral Français

8 mai 2020 : Nous saluons la position, les recommandations du Préfet Maritime de l’Atlantique faites aux plaisanciers et aux secteurs nautiques . nous remercions sincèrement tous les Élus qui ont permis l’ouverture des plages en s’appuyant sur le civisme de chacun !

6 mai 2020 :   L’ Association MOR GLAZ soutient  le coup de sang de notre Amie Navigatrice Ambassadrice   Anne QUEMERE

30 avril 2020 : La relève du câblier « RAYMOND CROZE » à la Seyne Sur Mer tourne à la débandade et à l’insécurité sanitaire pour les Marins. Ces derniers refusent de poursuivre la mission ! Tests égarés, procédure de protection non respectée, bagages des Marins embarqués précipitamment etc. !!!

22 avril 2020 : L’Association MOR GLAZ soutient le Commandant de la frégate « ACONIT » qui est de retour à Toulon après 4 jours de mer pour des raisons techniques, mais pas seulement à en croire le cri de colère des Familles des Marins embarqués à bord de la frégate ! En effet il y aurait à bord des cas suspects de « COVID-19 ».

17 avril 2020 : L’Association MOR GLAZ soutient tous les Marins du Charles de Gaulle et leurs Familles, leurs proches et le Commandant le Capitaine de vaisseau Guillaume Pinget qui a subi des pressions afin d’escaler à Brest….

10 avril 2020 : Lors des relèves, des tests «COVID-19 » doivent être obligatoirement effectués sur tous les Marins.

4 avril 2020 : L’Association MOR GLAZ défend tous les Marins depuis plus de 20 ans, en cette période de « PANDEMIE » nous sommes très soucieux pour les personnels Sédentaires et Navigants des Armements mondiaux et Français.

28 mars 2020 : Ce temps du confinement, une aubaine pour les sans scrupules : les Océans continuent d’être pillés en toute impunité ! Comme d’autres l’Association MOR GLAZ s’insurge contre ce pillage scandaleux, nuisible. L’Association MOR GLAZ demande que tous ces pilleurs soient photographiés et sévèrement punis.

27 mars 2020 :  éclaircissement de monsieur  Nicolas Guével  de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Brest, au sujet de la pollution au port de commerce le 22 mars 2020.

26 mars 2020 : texte de Norbert GERARD qui évoque la mer… pour MOR GLAZ , reçu de notre Ami et Adhérent Gilbert TROMPAS de Corsaire Editions….. *

25 mars 2020 : Les Peuples de tous les Continents rencontrent une tragédie sanitaire et sociale, elle aura des conséquences bien plus étendue qu’annoncée, mais les Marins, les Armateurs doivent être unis et responsables en période de lutte contre un ennemi invisible et dévastateur.

19 mars 2020 : Le patrouilleur des Douanes KERMORVAN basé à Brest a reçu l’ordre de rejoindre Brest. Ce navire faisait route vers la frontière Gréco-Turque depuis le 10 mars 2020 ! Ce patrouilleur des Douanes, avait déserté en « catimini »  son poste hautement stratégique au large de la pointe Bretagne, laissant le champ libre aux « trafiquants » et autres !

14 mars 2020 : Nous savons de bonnes sources, que le chantier de réparation navale à Brest pourrait « subir » une perte de 22 à 23 millions d’euros. Deux paquebots devaient effectuer leurs arrêts techniques à Brest fin mars et début mai 2020,  mais :

12 mars 2020 : Le patrouilleur des Douanes KERMORVAN basé à Brest fait route vers la frontière Gréco-Turque ! Ce patrouilleur, déserte son poste hautement stratégique au large de la pointe Bretagne, laissant le champ libre aux « trafiquants » et autres !

6 mars 2020 :  « COVID-19 »  nous pouvons nous interroger sur les propos des uns et des autres, sachons faire face à cette tempête épidémique !

23 février 2020 : Pour l’association MOR GLAZ, La mise en demeure, utilisée avec courage et responsabilité, évitera d’autres AMOCO CADIZ et autres accidents polluants….

20 février 2020 : Yannick JADOT était à Brest le 20 février 2020 dans le cadre de la campagne des municipales Brestoises. Ceci  nous a permis de rencontrer les Cadres de la liste Europe Ecologie Les Verts (EELV), et à quelques responsables de l’Association MOR GLAZ de rencontrer  le Député Européen très actif au parlement, et toujours attentif à nos réflexions !

19 février 2020 : Yannick JADOT sera à Brest le 20 février 2020 dans le cadre de la campagne des municipales Brestoises.  Nous souhaiterions des réponses sur le recyclage des vieux navires en Europe  et notamment sur les deux coques qui sont immobilisées dans le port de Brest depuis des années et qui pourraient être recyclées hors de France !  ainsi que ses positions sur l’immobilisation à Brest du cargo « FRI DELPHIN » à bord duquel un Marin Russe est décédé, intoxiqué par des produit qui sont prohibés dans certains pays.

14 février 2020 : Triste nouvelle pour la Famille du Chef de Cuisine décédé à bord du Cargo « FRI DOLPHIN » battant pavillon des Bahamas. L’Association MOR GLAZ a une pensée sincère pour sa Famille et est solidaire des trois Marins hospitalisés a l’Hôpital de la Cavale Blanche à Brest dans le Finistère.

8 février 2020 : En lisant les articles de presse ci-joints des quotidiens « Le Télégramme de Brest et de Ouest-France », vous pourrez prendre connaissance de la réponse effectuée par la Marine Nationale.

30 janvier 2020 : Le navire « COSTA SMERALDA »  est actuellement détenu dans le port de « CIVITAVECCHIA » au nord de « ROME », après qu’une femme de 54 ans soit  tombée avec de la fièvre. Elle et son mari, qui ne présentent aucun symptôme, ont été immédiatement placés en isolement cellulaire et ont été testés pour le virus « coronavirus ».

 

25 janvier 2020 : Sauvetage en mer disponibilité des aéronefs de la Marine Nationale: l’Association MOR GLAZ demande plus de réactivité !

24 janvier 2020 : Un grand quotidien titrait il y quelques jours :-« Brest. Les Recycleurs bretons investissent dans la déconstruction des vieux navires ».

19 janvier 2020 : Notre Ami et Adhérent à l’Association MOR GLAZ l’Artiste peintre et voyageur bien connu   » RAMINE » nous parle Mer et Environnement » lors d’une exposition qui se déroulera à partir du 17 janvier 2020.

8 janvier 2020 :  le Maire de Plouézec remet la médaille d’honneur de la ville au Président de l’association MOR GLAZ pour le récompenser des combats permanents menés depuis 20 ans pour la défense des Marins et des Océans.

1 janvier 2020 : VOEUX MOR GLAZ

Il y a 20 ans ( le 12 décembre 2019)  au large de la Bretagne, les Autorités Maritimes Civiles et Militaires, l’Action de l’État en Mer, les Marins de « Abeille FLANDRE » après une nuit agitée venaient de comprendre après avoir joué chacun leur rôle avec professionnalisme et compétence, que le vieux trop vieux pétrolier « ERIKA » allait vomir sur les côtes Bretonnes des milliers de tonnes d’un déchet pétrolier.

 

Ce déchet pétrolier allait souiller plus de 400 kilomètres de notre littoral, tuer plus de 150.000 oiseaux, et vraisemblablement transformer pour plusieurs décennies la Flore et la Faune et mettre en difficulté des Entreprises etc. Lorsque cela est écrit, rien n’est fait, juste un triste constat !

Ce navire « ERIKA » n’aurait jamais dû quitter le port de Dunkerque, mais comme trop souvent, il vaut mieux tourner la tête  et ainsi ne pas voir les vieux navires en escale ici ou là, ne pas avoir de décision à prendre, afin de stopper un navire dangereux pour l’Homme et l’Environnement.

Cette catastrophe n’a pas renforcé les contrôles, elle a multiplié les mille-feuilles administratifs.  Tant que  les ports en France, en Europe et dans le Monde seront concurrentiels, il excitera, règnera un certain laxisme sur les contrôles des navires et les conditions sociales des Gens de Mer.

Oui ce genre d’accident reste possible mais en pis encore, aujourd’hui plusieurs navires transportent dans leurs soutes (réservoirs) bien plus que le volume transporté par « ERIKA ». Les moyens de secours existent-ils pour faire face à ces grands navires en cas de difficultés l’Association MOR GLAZ en doute !

Certains porte-conteneurs gigantesques transportent 23.000 conteneurs, que contiennent-ils ? souvent des  produits bien plus dangereux que le déchet transporté par « ERIKA ».

La Sécurité Passive Embarquée doit donc être rendue obligatoire par l’Organisation Maritime Internationale,  elle doit être impulsée par les Assureurs, Affréteurs et autres acteurs du transport maritime.

Après cette catastrophe écologique, que savons-nous de la santé des bénévoles qui se sont rués sur les plages en décembre 1999 ?

Que sont devenus les pétroliers double-coques? Cette bonne mauvaise idée prônée dans l’urgence et le déferlement médiatique 

Et ces 1.850 000 Marins recensés, sont-ils mieux traités ?, sont-ils mieux considérés ?, après que soit  refusé par l’Union Européenne le paquet « ERIKA 3 » qui devait protéger les Marins, traiter du droit social de ces derniers qui contribuent largement aux échanges entre les continents, et au business de la première activité mondiale qu’est le transport maritime.

Pour l’Association MOR GLAZ     Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

En 1980 le vieux navire « TANIO » sombrait dans la Manche.

Le  « TANIO » navire sous pavillon de complaisance Sociale et technique, transporteur de produits en tous genres,  transportait cette fois du « mazout ».

Jean BULOT ancien Commandant de remorqueur de haute Mer  Adhérent à MOR GLAZ raconte ce naufrage dans un excellent ouvrage « Colères Noires Amoco, Tanio, Erika : trois naufrages de complaisance ».

Le naufrage du « TANIO » avait été la douloureuse cause du décès de 4 Marins et de 4 disparus, le savoir-faire de la Marine Nationale avait permis de sauver 31 Marins. L’Association MOR GLAZ a une pensée profonde pour ces 8 Marins, leurs Familles, Amis et Proches.

Le 12 décembre 2019 : il y aura 20 ans sombrait au large de la Bretagne le pétrolier «ERIKA»,

depuis, combien de navires se sont retrouvés au fond des Mers, parfois avec les Équipages ne suscitant que peu ou pas d’intérêt.

Depuis 42 ans, combien d’accidents évités au large de la Bretagne, mais aussi combien de navires y ont sombré avec leurs soutes, leurs cargaisons polluantes ?  Le dernier en date le « GRANDE AMERICA » qui forcément lui aussi polluera tôt ou tard et malgré les discours rassurants des Armateurs, parfois des « pseudo-armateurs » sans rigueur, ni scrupule !

Après chaque naufrage, nous sommes tous que les spectateurs impuissants, les spectateurs d’un manque de vigilance des Autorités maritimes Internationales qui voient passer ces vieux navires, mais qui  détournent trop souvent le regard. Il faut monter à bord des navires pour se rendre compte de certaines réalités d’un certain transport maritime.

Oui, de vieux navires transportent toujours des cargaisons dangereuses, ces navires armés par des Marins en dessous de toutes les normes sociales,

Oui, ces navires sont dangereux pour l’Homme et l’environnement, lorsqu’ils naviguent certes, mais également en cas de naufrage !

Oui, l’Association MOR GLAZ continuera de défendre la Sécurité Passive Embarquée à bord de tous les navires, cette installation à bord des navires est l’une des solutions en cas de naufrage pour remonter rapidement tous les fluides se trouvant à bord des navires.  Les assureurs devraient privilégier les navires équipés de ce system JLMD ECOLOGIC  simple et peu couteux ! Plusieurs Armateurs  Français et internationaux font le choix d’équiper leurs navires, ceux-là méritent le respect de notre Association.

 En 10 ans plus de 1100 navires ont sombré tous ces navires polluent ou pollueront !

 

Pour l’Association MOR GLAZ        Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

OUI… sans aucun doute la Mer et la Seine seront elles aussi agressées…..

Incendie de Rouen : l’Association MOR GLAZ avait réagi sur l’incendie survenu à Rouen dès que nous étions certains de nos sources !

Comme trop souvent, la parole de l’État n’est que partielle, une communication bien orchestrée se met en place bien plus que l’information réclamée par les citoyens !  Une partie des causes, et des conséquences seraient-elles cachées. L’Association MOR GLAZ est choquée sur le silence des autorités sur la pollution de la rivière et de la Mer !

L’Association MOR GLAZ est persuadée, que la Mer et la rivière ne seront pas épargnées. Cette fois encore la Seine et la Mer vont être soumises à de rudes épreuves ! Même invisibles ces pollutions sont dangereuses, car sournoises, au même titre que les naufrages, les pertes de conteneurs, déballastages et autres rejets en Mer qui deviennent rapidement invisibles !La pollution des eaux ne doit pas être sous-estimée.  

Pour l’Association MOR GLAZ il ne faut jamais minimiser un incendie sur un site industriel, surtout lorsque des additifs et des hydrocarbures y sont traités ou transformés !

L’association MOR GLAZ a souvent soutenu l’implantation de sites industriels notamment sur les ports (pour des raisons évidentes) dans le strict respect des Salariés, de l’environnement et accompagné  de sécurité optimale voire drastique. Nous parlons bien de sécurité au plus haut niveau, afin d’éviter ce genre d’accident, avec les provisions financières nécessaires pour faire face à ce genre de situation. Toute la transparence doit être faite sur les normes qui avaient « auraient »  été mises en place sur ce site industriel !

Oui, l’incendie de l’usine « LUBRIZOL » à Rouen laissera des traces de pollution, il y aura celles qui sont visibles et les autres, et la Seine, et la Mer seront aussi polluées ! Tous les services de l’État notamment « POLMAR » et autres ont-ils été consultés puis  utilisés, ou la gestion de cette crise aurait-elle été minimisée par le représentant de l’Etat ?

La facture devra être tôt ou tard présentée aux pollueurs, mais trop tard, le mal, l’attaque envers l’eau qu’elle soit douce ou salée aura été polluée une fois encore.

L’Association MOR GLAZ salue toutes celles et ceux qui manifestent contre cette omerta, nous soutenons ces manifestations tant qu’elles seront non violentes mais déterminées face à cette pagaille et ce manque d’information, face à cette pollution évidente y compris à la pollution de la rivière et de la Mer !!!

Pour l’Association MOR GLAZ         Le Président Jean-Paul HELLEQUIN