Les  Armateurs, Assureurs et autres … devraient être tous aussi inquiets que les Associations MOR GLAZ et du Remorquage !

 » KROKUS Short en difficulté au large de la Bretagne… ».

Dans quelques jours, nous connaîtrons ou devinerons peut-être le nom de la Société Maritime qui construira, « pardon pour ce lapsus » qui pourrait transformer de vieux navires pour secourir des Marins, des navires en difficultés certains de ces navires  d’une valeur de 350/450 Millions de dollars pouvant transporter plus d’un Milliard de biens en un seul voyage ! Les  Armateurs, Assureurs et autres … devraient être tous aussi inquiets que les Associations MOR GLAZ et du Remorquage !

Les Associations précitées, défendent depuis bien longtemps des moyens nautiques performants, suffisants et  efficaces pour une protection optimale du littoral Français. Sont Membres de l’Association  MOR GLAZ certains  Elus qui ont mis en place ces moyens  en 1978  à la disposition des Préfets Maritimes suite au naufrage du pétrolier « AMOCO CADIZ ». Les utilisateurs des moyens, sont plutôt silencieux sur un sujet qui les concerne ! L’Association MOR GLAZ déplore également le silence de la Ministre de la Mer, Ministère dont nous avions salué le retour après toutes ces décennies d’absence, espérons que, nous ne serons pas déçus par notre enthousiasme du mois de juillet 2020 !

Les missions de protection du littoral, et de secours en Mer ne sont pas des missions qui peuvent être prises à la légère. Voir les communiqués de presse des 28 mai, 25 juillet, 3 aout 2020. Ces missions ne peuvent être assurées que par des « REMORQUEURS équivalents ou supérieurs aux Abeilles BOURBON et LIBERTE », tout ce qui est envisagé depuis quelques mois ne serait que du bricolage ! Les navires doivent-être armés par des Marins confirmés, il n’y a aucun créneau de réservé pour la formation ou l’apprentissage ! Comme nous l’avons toujours défendu la Société qui sera retenue devra être adossée à un Groupe financièrement solide, capable d’investir avec de vraies ambitions Maritimes mettant l’humain au centre des  activités Maritimes et autres !!!

C’est bien pour toutes ces raisons, que quant à nous, le choix de la Société Maritime est sans équivoque. Les responsables des marchés publics en retenant la candidature de certaines Sociétés maritimes pour ces missions, ne servira qu’à faire baisser les coûts et à remettre en cause des missions si essentielles que celles du sauvetage en Mer, face à un transport Maritime de plus en plus volumineux, dangereux par la diversité des produits transportés. L’actualité des dernières semaines devraient faire réfléchir les « preneurs de décisions ».

L’Etat Français, doit rester sur les décisions prises lors des rencontres successives avec les Cabinets des Premiers Ministres, de Messieurs Manuel VALLS, Edouard PHILIPPE, du Conseiller Mer du Président de l’Assemblée Nationale, du Secrétaire Général de la  Mer, et du Ministre des transports de construire des  « REMORQUEURS » de haute Mer.

Les Associations MOR GLAZ et du Remorquage, nous demandons à la Société Maritime qui avait opté pour la construction de Remorqueurs de garder ce cap, de demander un temps supplémentaire afin de discuter directement avec les Hauts Fonctionnaires de Bercy, ce délais serait utile pour les 40 prochaines années.

Il faut tout remettre à plat, depuis 2011, les moyens de sauvetages manquent dans le Golfe de Gascogne et en Corse, les associations MOR GLAZ et du Remorquage l’ont souvent évoqués, des promesses avaient été faites et puis !!! Il faut aussi évoquer les vrais taux d’affrètements pour ces navires, taux d’affrètements ridicules lorsque l’on connait le nombre de vies humaines et de catastrophes évitées !

Pour les Associations Jean-Paul HELLEQUIN

Projet de rachat de la Société LES ABEILLES : Nous souhaitons bon vent, belle Mer, et bon cap à ECONOCOM ainsi qu’aux Salariés Navigants et Sédentaires de la Société « LES ABEILLES ».

   » ABEILLE BOURBON et ABEILLE LIBERTÉ au secours  du MSC NAPOLI….. »

Nous savions depuis quelques jours, (quelques semaines) que la Société de sauvetage en Mer « LES ABEILLES » qui gèrent les remorqueurs Abeilles Bourbon, Liberté, Flandre, Languedoc et Jason allait changer de propriétaire. Ce  « projet de rachat » effectué par le Groupe « ECONOCOM » appartenant à Monsieur Jean-Louis BOUCHARD sera annoncé ce vendredi 4 septembre 2020.

Pour la seconde fois de son histoire, la Société « LES ABEILLES » ne serait pas la propriété d’un Armateur, ce qui fut déjà le cas en 1990 lors du rachat de la Société «  LES ABEILLES » par le Groupe Parisien G7 propriété de Monsieur André ROUSSELET ce qui rassura les Salariés et les clients, le Groupe restait Français après des rencontres et de difficiles négociations, car les candidats étaient très nombreux !

En 1996, «  LES ABEILLES » devinrent la propriété du Groupe BOURBON déjà Armateur ambitieux avec à la tête Monsieur Jacques de CHATEAUVIEUX, ce dernier renouvela toute la flotte des remorqueurs portuaires dans les grands ports  (remorqueurs construits pour un grand nombre au Chantier PIRIOU). BOURBON trouva son principal développement à l’offshore secteur dans lequel il est toujours le leader mondial malgré la crise pétrolière et le COVID 19 des obstacles sans précédents.

Photo Abeille bourbon
L’abeille bourbon en mer

Le Groupe BOURBON décida au début des années 2000 de construire deux puissants remorqueurs de sauvetage   «  Abeilles Bourbon »  et « Abeille Liberté » qui remplacèrent « Abeille Flandre » et «  Abeille Languedoc » qui furent elles  affectées en Atlantique et en Mer Méditerranée.

Les deux nouvelles Abeilles plus puissantes, plus rapides construites pour le sauvetage maritime  donnèrent  ainsi à la France des moyens nautiques plus efficaces pour assurer la protection du littoral en Manche-Mer du Nord et en Mer d’Iroise sous l’autorité des Préfets Maritimes.

Pour les Associations du Remorquage et MOR GLAZ, l’acquisition des Abeilles par le Groupe ECONOCOM est plutôt une bonne nouvelle, pour la protection du littoral et la continuité des missions, espérons qu’elle le soit aussi pour les Salariés de la Société « LES ABEILLES ». Cependant,  nous déplorons le départ de BOURBON qui a toujours été très attentif et bienveillant à l’égard des Salariés de cette Société qui assurent de belles et nobles missions.

Les Associations du Remorquage et MOR GLAZ espère que Monsieur Jean-Louis BOUCHARD et ses Equipes sauront convaincre l’État Français qu’elle est sur le point de fragiliser les missions des remorqueurs en n’allouant qu’un budget de 120 Millions d’Euros pour renouveler les deux remorqueurs Abeilles Flandre et Languedoc. Nous comptons sur vous pour développer la Société « LES ABEILLES », les  propriétaires successifs  y ont laissé leur  marque positive, profonde et durable !

Nous souhaitons bon vent, belle Mer, et bon cap à ECONOCOM ainsi qu’aux Salariés Navigants et Sédentaires de la Société « LES ABEILLES ».

Pour les Associations    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

« LA BRITTANY FERRIES » issue de la Paysannerie et du Maritime en 1972 doit continuer son chemin, sa navigation, son développement.

                                                                                                 Landerneau  1 septembre  2020

Le 30 juin puis  le 17 août 2020 « après le coup de canon tiré par le 1er Ministre  Britannique contre les navires à passagers venant de France ! L’Association MOR GLAZ écrivait pour soutenir sans réserve la Société Maritime Brittany Ferries :

 En effet, le 14 août 2020 comme un coup de canon tiré d’un vaisseau ennemi vers la flotte Française et la Brittany Ferries, l’annonce du Gouvernement Britannique d’une mise en quarantaine obligatoire pour tout Britannique venant de France !  L’Association MOR GLAZ ne pouvait pas rester sans réagir, cette Société compte plus de 2500 Salariés Sédentaires et Navigants, cet Armement est le 1er employeur de Navigants Français, il est aussi parmi les Armateurs nationaux, européens et mondiaux qui essaie de trouver des solutions durables pour moins polluer et transporter les voyageurs et les biens dans des conditions optimales de sécurité, d’hygiène et de confort.

Après quelques gesticulations et déclarations politiques, comme trop souvent,  nous lisons ce matin 1er septembre 2020 dans un grand quotidien –« Le gouvernement prêt à soutenir Brittany Ferries », l’Association MOR GLAZ aurait préféré lire, « le gouvernement va aider la Brittany Ferries à se remettre à flot, à sortir durablement de cette tempête de force 10 ! Plusieurs Salariés de la Brittany Ferries sont Membres et Adhérents de l’Association, ils savent, qu’ils peuvent compter sur nous et notre combativité. L’association MOR GLAZ défend la Mer,  et les acteurs  Maritimes respectueux de l’Homme et de l’Environnement, et c’est bien le cas de la Brittany Ferries.

C’est  pourquoi, nous nous engageons auprès des Salariés et des Dirigeants de la Brittany Ferries.

Cette Société  issue de la Paysannerie et du Maritime en 1972 doit continuer son chemin, sa navigation, son développement. Cet exemple doit motiver toutes les forces Syndicales et Associatives, mais aussi celles de Bercy qui forcément sont celles qui ont  la clef de la poursuite et du développement de cette Entreprise remarquable qui doit rapidement reprendre son cap !

Toutes les forces vives Bretonnes, Normandes et autres, doivent se mobiliser afin de hisser très haut, le pavillon Français et celui de la Brittany Ferries ! La Brittany Ferries hisse très haut les emplois des Personnels  Sédentaires, Marins Bretons et Français ainsi que le pavillon Français 1er Registre chaque fois qu’elle le peut, dans un secteur dont le pavillon n’est pas toujours la priorité !

Même si parfois l’Association MOR GLAZ croise le fer avec le Président de la Brittany Ferries, nous reconnaissons et  savons comptabiliser les emplois créés dans notre Région. Ces activités Maritimes permettent aussi de créer des activités des deux bords de la Manche, touristiques, commerciales et autres !!

L’Association MOR GLAZ, souhaite une coopération rapide et durable entre les deux Gouvernements Français et Britannique, des milliers d’emplois dépendent de ces négociations et accords ! L’Association MOR GLAZ souhaite une sortie rapide de ce coup de vent économique et sanitaire !

L’Association MOR GLAZ a également une pensée pour tous les acteurs du secteur qui souffrent, pour tous ces Marins embarqués depuis des mois qui ne peuvent plus entrer chez eux !

Pour l’Association MOR GLAZ         Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Les navires de croisière qui jettent l’ancre sur le littoral Français sont de plus en plus nombreux ?

 

Ces mouillages sont toujours demandés aux Autorités Maritimes Françaises, cependant ils doivent être autorisés avec une certaine prudence.

L’Association MOR GLAZ  déplore sincèrement et tristement   que le COVID 19 mette en danger  certaines Compagnies Maritimes et leurs Personnels Navigants et Sédentaires,  y compris pour les croisiéristes «  mais les habitudes prises dans des pays lointains, plus laxistes, moins regardants  ne doivent pas être exportées  ici pour des raisons économiques qui risqueraient de mettre en danger « à mal »  l’Homme, l’Environnement et certaines activités liées à la Mer !

Le 13 juillet 2020 le paquebot « Dumont-d’Urville », de 131 m de long, 18 m de large et 4,70 m de tirant d’eau, a mouillé à 100 mètres à peine de « la Pointe de l’Aiguille Creuse d’Etretat » près du port de Fécamp dans le nord de la France, était-ce raisonnable.

 Le Maire d’Etretat , Monsieur André BAILLARD, a écrit au Préfet Maritime de la Manche et de la Mer du Nord à juste raison, l’Association MOR GLAZ soutient cette démarche effectuée auprès des Autorités Maritimes.

Monsieur le Maire s’inquiète à juste titre, et écritJe souhaite vous alerter sur le fait que des mouillages successifs au plus près de nos falaises, sur nos plateaux rocheux, seront à la longue destructeurs de nos fonds sous-marins. Ils vont par ailleurs dérégler le système aquatique de reproduction sous-marine de notre côte, déjà mis à mal par le tourisme pédestre de masse sur le rocher à marée basse. Le risque majeur d’aujourd’hui est la multiplication rapide de ces croisiéristes qui visitent notre côte si une réglementation n’en garantit pas les accès ».

Nous rappelons que seuls les Préfets Maritimes peuvent interdire ou autoriser ces mouillages et autres passages dangereux sur le littoral !

L’association MOR GLAZ, constate qu’il est plus facile d’autoriser un mouillage sur notre littoral  à un navire à passagers effectuant du tourisme, qu’un endroit ou un port refuge à un navire de commerce en difficulté !

L’Association MOR GLAZ est opposée depuis longtemps au tourisme nautique, peu,  pas ou mal  contrôlé dans certaines zones du globe, certains pensent « débarquer » en pays conquis.

Protégeons la planète, ses habitants et changeons de cap pour mieux préserver la « Faune et la Faune » l’Homme et le Monde du vivant  tout simplement !

Pour l’Association MOR GLAZ       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN 

 

La réflexion d’un adhérent Expert de l’association MOR GLAZ

Yvon Mounes : Salut Jean Paul. Dommage que le Rdv avec BFM ait tourné lamentablement au manque de savoir vivre de leur part car le sujet était intéressant. L’histoire du Wakashio n’est qu’un problème de probabilité dû au trafic et route maritime avec les conditions d’exploitation que nous connaissons notamment avec Morglaz.

  • La route: sortie du détroit de Malacca pour rejoindre le Cap de Bonne Espérance en frôlant le sud de Madagascar fait quasiment passer sur l’île Maurice. Maintenant prenons un équipage restreint en effectifs mais légal sans parler des qualifications parfois très limites en fonction du pavillon (Panama) et on arrive à la situation où un navire même de 300ml x 50ml sous pilote auto n’a aucune raison de changer de route si le suivi cartographique n’est pas correctement fait par l’officier de quart ni la veille passerelle quand le matelot est occupé à des travaux  d’entretien. Merci aux technocrates de valider des réductions d’effectifs à la demande des armateurs.
  • Sur cette route, jusqu’en Juillet ce sont près de 2000 navires qui ont transités cette année, alors pourquoi ne pas instaurer un DST comme à Ouessant pour passer bien au large (ça vaut aussi pour La Réunion). Les navires, quel qu’ils soient ne sont pas fait pour attaquer les barrières de corail, et encore moins les vraquiers dont les faiblesses structurelles bien connues des marins en font des navires dangereux (le fait de leurs immenses ouvertures de cales et des chargements de minerais à forte densité entraînent des fatigues de coque importantes) Ce n’est pas un hasard si la France ne possède quasiment pas de gros vraquier, l’Italie une quarantaine et Panama environ 1550 …Cherchez l’erreur.
  • Comme tu peux le voir, je pourrais continuer à développer le sujet en abordant en plus la fatigue des marins qui suite au Covid se retrouvent à faire des embarquements très longs, les relèves étant impossibles avec le blocage du trafic aérien dont se fichent tous les gouvernements du moment que le commerce fonctionne. Tu pourras toujours en toucher un mot à A.Girardin. Amitiés: Yvon

Ci-dessous quelques navires exploités par la Compagnie Maritime MITSUI OSK Lines, dont le « MV WAKASHIO » qui pollue l’île Maurice depuis quelques jours.

 

Il est impossible d’écrire que cet « Armateur » est sérieux, il suffit de lire ce qui suit, l’un des experts de l’Association MOR GLAZ écrit –« Cet Armateur n’est pas rigoureux, il n’y a pas une seule inspection sans défauts.Il ne respecte pas les temps de travail maximum. Dun point de vue ISM (International Safety Management), le Système ne fonctionne pas et etc.. » !
L’Association MOR GLAZ avait de sérieux doutes sur les qualités de cet « Armateur » depuis quelques jours, nous voici fixé, il est bien un « pseudo-armateur » comme nous en rencontrons partout dans le monde, faisant de l’ombre à ceux qui effectuent ce travail du transport maritime avec une certaine rigueur et parfois même des difficultés et notamment en cet période !
L’analyse de notre expert qui voient de nombreux navires et Armateurs est sans appel : négligeant avec la sécurité des Marins et du laisser aller sur l’entretien des navires, si ça flotte c’est bon !
L’Association MOR GLAZ, déplore cette fois encore un « pseudo-armateur » defaillant, sans rigueur et sans scrupule qui, va faire subir à la Mer une agression qu’elle n’a pas besoin, il va faire subir aux habitants de l’île Maurice une marée noire dont ils se seraient bien passés ! L’Association MOR GLAZ , espère ancune clémence envers ce pollueur de la Mer, pollueur aussi du transport Maritime, ceux qui sans arrêt ternissent l’image de la première activité Mondiale .
Il faut appliquer dans toute sa rigueur, la politique du pollueur payeur qui paie jusqu’à la derniere roupie !

Pour l’Association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELLEQUIN
WWW.MORGLAZ.ORG

Tokyo MOU Inspection 2017-11-10 Oita Wakashio, Panama
1 défaut:
Système d’identification automatique (AIS)

AMSA Suivi 2016-09-08 Dampier, WA, AUSTRALIE Wakashio Panama
2 défauts:
Sécurité incendie-Maintenance des systèmes de protection incendie (à rectifier avant le départ, rectifié,)
Certificats & Documentation-Document-Horaires pour le personnel de quart (à rectifier avant le départ, à rectifier dans les 14 jours,)

Inspection AMSA 07/09/2016 Dampier, WA, AUSTRALIE Wakashio Panama
2 défauts:
Sécurité incendie-Maintenance des systèmes de protection incendie (à rectifier avant le départ,)
Certificats & Documentation-Document-Horaires pour le personnel de quart (à rectifier avant le départ, à rectifier dans les 14 jours,)

AMSA Suivi 2015-10-27 Dampier, WA, AUSTRALIE Wakashio Panama Okiyo Maritime Corp
2 : défauts
Panneau d’alarme d’entrée d’eau dans la cale à cargaison – Les cales à cargaison 5, 6, 7 et 8 voyants d’indication pour l’alarme principale et la pré-alarme ne s’allument pas (corriger le défaut avant le départ)
Inspection AMSA 2015-06-22 Hay Point, QLD, AUSTRALIE Wakashio Panama Okiyo Maritime Corp
1 défaut:
Systèmes d’urgence – Indicateur de niveau d’eau (à rectifier avant le départ)
Tokyo MOU Inspection 2014-11-11 Chiba Wakashio Panama Nippon Kaiji Kyokai
5 défauts:
Certificat de travail maritime
Approbation par l’État du pavillon
Registres de repos
Équipements et appareils de lutte contre l’incendie
Autre (hébergement, installations de loisirs)

Tokyo MOU Inspection 2014-06-13 Wakayama Wakashio Panama Nippon Kaiji Kyokai
1 défaut:
Des ordures
Tokyo MOU Inspection 2013-10-18 Wakayama Wakashio Panama Nippon Kaiji Kyokai
1 défaut:
Publications nautiques
16/07/2012 Dampier, WA, AUSTRALIE Wakashio Panama Okiyo Maritime Corp
7 défauts:
Sécurité de la navigation – Journal de correction de la boussole (à rectifier dans les 14 jours, rectifié,)
Sécurité de la navigation – Cartes (à rectifier avant le départ, rectifiées,)
Engins de sauvetage – Canots de sauvetage (à rectifier avant le départ, rectifié,)
État de la structure – Installations électriques en général (À rectifier avant le départ, Rectifié,)
Communication radio – station terrienne de navire INMARSAT (à rectifier avant le départ, rectifiée,)
Sécurité de la navigation – Enregistreur de données de voyage (VDR) / Enregistreur de données de voyage simplifié (S-VDR) (à rectifier avant le départ, rectifié,)
ISM – Rapports de non-conforme, Accidents et dangers se produisent. (À rectifier dans les 3 mois, Rectifié,)

Inspection AMSA 06/06/2012 Dampier, WA, AUSTRALIE Wakashio Panama Okiyo Maritime Corp
7 défauts:
Sécurité de la navigation – Journal de correction de la boussole (à rectifier dans les 14 jours,)
Sécurité de la navigation – Cartes (à rectifier avant le départ,)
Engins de sauvetage – Canots de sauvetage (à rectifier avant le départ, rectifié,)
État de la structure – Installations électriques en général (À rectifier avant le départ,)
Communication radio – Station terrienne de navire INMARSAT (à rectifier avant le départ, rectifiée,)
Sécurité de la navigation – Enregistreur de données de voyage (VDR) / Enregistreur de données de voyage simplifié (S-VDR) (à rectifier avant le départ,)
ISM – Rapports de non-conforme, Accidents et dangers se produisent. (À rectifier dans les 3 mois,)
Sécurité de la navigation – Journal de correction de la boussole (à rectifier dans les 14 jours,)
Sécurité de la navigation – Cartes (à rectifier avant le départ,)
Engins de sauvetage – Canots de sauvetage (à rectifier avant le départ, rectifié,)
État de la structure – Installations électriques en général (À rectifier avant le départ,)
Communication radio – Station terrienne de navire INMARSAT (à rectifier avant le départ, rectifiée,)
Sécurité de la navigation – Enregistreur de données de voyage (VDR) / Enregistreur de données de voyage simplifié (S-VDR) (à rectifier avant le départ,)
ISM – Rapports de non-conforme, Accidents et dangers se produisent. (À rectifier dans les 3 mois,)
Sécurité de la navigation – Journal de correction de la boussole (à rectifier dans les 14 jours,)
Sécurité de la navigation – Cartes (à rectifier avant le départ,)
Engins de sauvetage – Canots de sauvetage (à rectifier avant le départ, rectifié,)
État de la structure – Installations électriques en général (À rectifier avant le départ,)
Communication radio – station terrienne de navire INMARSAT (à rectifier avant le départ, rectifiée,)
Sécurité de la navigation – Enregistreur de données de voyage (VDR) / Enregistreur de données de voyage simplifié (S-VDR) (à rectifier avant le départ,)
ISM – Rapports de non-conforme, Accidents et dangers se produisent. (À rectifier dans les 3 mois)
Tokyo MOU Inspection 2012-05-11 Wakayama Wakashio Panama Nippon Kaiji Kyokai
3 défauts:
Publications nautiques
Gilets de sauvetage avec fourniture et disposition
Registre des paramètres du moteur
Inspection AMSA 2011-10-10 Dampier, WA, AUSTRALIE Wakashio Panama Nippon Kaiji Kyokai (Nk) Okiyo Maritime Corp
5 défauts:
Appareils de sauvetage – Bouées de sauvetage – Bouée de sauvetage homme à la mer – Côté bâbord – Boîtier de lumière auto-allumable endommagé / cassé (Remédier à la défectuosité avant le départ, Défaut corrigé,)
Sécurité de la navigation – Cartes – Carte à la plus grande échelle pour le port de Dampier et ses approches – Non utilisé (Rectifier le défaut avant le départ, Défaut corrigé,)
Sécurité de la navigation – Journal de correction de la boussole – Fréquence de vérification des erreurs de la boussole – Non conforme aux exigences de la STCW (rectifier le défaut dans les 14 jours)
Appareils de sauvetage – Canots de sauvetage – Moteur de canot de sauvetage bâbord – impossible de démarrer sur batterie (Remédier à la panne avant le départ, Défaut corrigé,)
Vraquiers – Mesures de sécurité supplémentaires – Indicateur de niveau d’eau – Panneau de pont – Moniteur d’entrée d’eau – Indication de défaut pour la soute numéro 6 (Remédier au défaut avant le départ, Défaut corrigé,
JUPITER EXPRESS en 2019
Pompe à huile de cargaison n ° 1 pendant le déchargement de la cargaison présentant une température du corps de pompe anormalement élevée (67 ° C par rapport aux deux autres pompes qui indiquent 32 ° C). Aucune mesure corrective prise par l’équipage du navire. (Rectifié lors de l’inspection). (Autre, anomalie corrigée, rectifier immédiatement)
Équipage peu familier avec le fonctionnement des clapets coupe-feu dans la division de classe A pour le conduit de ventilation sur chaque pont. (rectifié lors de l’inspection). (Rectifier le défaut avant le départ, Défaut corrigé,)
Soupape de décharge du séparateur d’eau huileuse inopérante. (Rectifié lors de l’inspection). (Rectifier le défaut avant le départ, Défaut corrigé)
Déficit no. 1 est une preuve objective que le SMS du navire ne garantit pas le déchargement sécuritaire des cargaisons pétrolières. (Remédier à la carence dans les 3 mois,)
OCEAN CLARION EN 2015 (détention)
6 défauts:
Sécurité de la navigation – Cartes (à rectifier avant le départ, rectifiées,)
Sécurité de la navigation – Plan de voyage ou de passage (à rectifier avant le départ,)
Sécurité incendie – Moyens de contrôle à distance (ouverture, pompes, ventilation, etc.) Locaux machines (à rectifier avant le départ,)
Communication radio – Exploitation / maintenance (à rectifier avant le départ,)
Conditions de travail –

MIMITSU EN 2017 (détention)
4 défauts:
Contrat de travail des gens de mer (SEA)
Livre des records pétroliers
Graphiques
Responsabilité et autorité de l’entreprise
MIMITSU EN 2017: équipement de protection individuelle de lutte incendie

MOL Seabreeze Panama Inspection 2019-09-06 Yokkaichi
3 défauts:
Fonctionnement des appareils de sauvetage
Ressources et personnel
Fonctionnement du pont

NAVIRE SEABREEZE Inspection 2018-08-15 à Osaka MOL Seabreeze Panama
3 défauts:
Division – ponts, cloisons et pénétrations
Fonctionnement des systèmes de protection incendie
Machines / pièces de protection

NAVIRE NORD SAKURA Paris MOU Inspection détaillée 2018-04-26 Amsterdam, navire : Nord Sakura, pavillon Îles Marshall
8 défauts:
Prévention de la pollution – Eau de ballast – Échange d’eau de ballast – Pas comme requis
Sécurité de la navigation – Enregistreur de données de voyage (VDR) / Enregistreur de données de voyage simplifié (S-VDR)
ISM – ISM –
Systèmes d’urgence – Exercices d’abandon du navire – Fréquence insuffisante
Sécurité de la navigation – Surveillance du voyage ou du plan de passage.
Conditions de travail – Hébergement, installations récréatives, alimentation et restauration – Hygiène personnelle alimentaire – Non hygiénique
Engins de sauvetage – Rangement et mise à disposition d’embarcations de sauvetage.
Sécurité incendie – Pompes à incendie et ses tuyaux.

Nord Sakura Suivi 2015-06-22 Kurnell, NSW, AUSTRALIE Nord Sakura Îles Marshall
3 défauts:
Certains membres du personnel ne sont pas familiarisés avec la procédure de test des SCBA . (Rectifier le défaut avant le départ)
Modification non autorisée / tuyauterie adaptée à la station d’épuration, rejet dans le réservoir de suie / réservoir de pointe arrière. Aucun réservoir de rétention enregistré sur le certificat ISPP. (Rectifier le défaut avant le départ)
Les téléviseurs dans les salles de loisirs des Officiers et de l’Equipage ne peuvent pas recevoir les transmissions. (Rectifier le défaut avant le départ)
Suivi du protocole d’accord de Tokyo 2015-06-21 Kurnell, NSW Nord Sakura Îles Marshall Nippon Kaiji Kyoka
Inspection AMSA 2015-02-05 Geelong, VIC, Australie Nord Sakura Îles Marshall
3 défauts:
Prévention de la pollution – Annexe IV de MARPOL – Station de traitement des eaux usées (à rectifier avant le départ,)
Sécurité incendie – Équipement personnel pour la sécurité incendie (à rectifier avant le départ,)
Conditions de travail – Hébergement, installations de loisirs, nourriture et restauration – Salle à manger et installations de loisirs (à rectifier avant le départ)

AMSA Suivi 2015-02-05 Geelong, VIC, AUSTRALIE Nord Sakura Îles Marshall
19 défauts:
Documents de sécurité minimum non conformes à la dernière réglementation de l’Organisation Maritime Internationale. (Autres Défauts corrigés, rectifier la déficience sous tris mois).
Nombre de détecteurs de fumée ne correspond pas au plan de lutte contre l’incendie (Autres déficiences corrigées, rectifier la déficience sous un mois)
ORB, P.I – non entretenu conformément à la lettre circulaire de l’Organisation Maritime Internationale MEPC.1 / CIRC.736 / RÉV.2 (Dans le code « H » en teneur en soufre non enregistré en pourcentage (Autres Déficiences corrigées, à entretenir correctement)
L’Équipage du navire n’est pas fourni en vêtements de travail (hiver) y compris gants, chaussures, cagoules mais aucune plainte n’est déposée par les intéressés (Autres Déficiences corrigées, procédure de plainte à bord à expliquer pour l’Equipage).
Défaut du System Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (à remédier avant le départ)
Les protections contre les rats ne sont pas installées correctement sur les amarres (à remédier immédiatement)
Instructions de travail et de sécurité non affichées dans l’atelier, pour le tour, machine à affuter etc….
Plusieurs cartes marines non rectifiées, non datées (à rectifier le défaut avant le départ)
BA SAILING DIRECTION 43, 136 hors date d’éditions (Autres défauts corrigés)
NOMBRE EXISTANT DE MSI POUR LA RÉGION FAR-EAST RUSSE MANQUANT (303/2014, 304/2014, 305/2014 D’AVERTISSEMENT CÔTIER DE VLADIVOSTOK) (ZONES D’EXERCICES DE GUNNERY) (à rectifier le défaut avant le départ)
STBD LIFEBOAT WINDOWS DIRTY (rectifié)

Tokyo MOU Inspection 2014-12-12 Nakhodka , Nord Sakura, Îles Marshall Nippon Kaiji Kyokai
19 défauts:
Document minimum de sécurité
Plan de lutte contre les incendies – tous
Livre des records pétroliers
Procédure de plainte sous MLC, 2006
Operation & Maintenance
Installations sanitaires
Équipement personnel
Avis d’avertissement
Autre (prévention des accidents)
Graphiques
Publications nautiques
Plan de voyage ou de passage
Canots de sauvetage
Formation et instructions à bord
Des ordures
Responsabilité et autorité de l’entreprise
Responsabilité et autorité de l’entreprise
Responsabilité et autorité de l’entreprise
Autre sécurité en général

Paris MOU Inspection détaillée 2017-12-26 Cartagena Ultra Prosperity Panama
3 défauts:
État structurel – Ponts – corrosion.
État étanche à l’eau / aux intempéries – Portes – Pas correctement entretenu
Sécurité incendie – Équipement et appareils de lutte contre l’incendie – Pas selon les standards

Que faisait ce cargo le « RHOSUS » abandonné depuis 2013…Une situation ubuesque et scandaleuse, une situation fréquente que ces abandons d’Équipages qui heureusement ne font pas à chaque fois de tels désastres…

une vue du port de Beyrouth après le double explosion ‘ photo d’illustration) I NABIL MOUNZER/EPA/MAXPPP

 

L’ Association MOR GLAZ adresse ses plus sincères condoléances aux Familles des « tués » par cet accident, bon rétablissement aux blessés, bon courage au Peuple Libanais.

Ce navire est bien, ou a été la propriété d’un pseudo-armateur qui avait en 2013 abandonné ces »ses » Marins.

Comme trop souvent, ces voyous du transport Maritime, affréteurs, assureurs peu ou pas scrupuleux sont couverts par les organismes Internationaux.

MOR GLAZ dénonce ces situations, MOR GLAZ souhaite que le « pseudo armateur soit immédiatement arrêté, et que tous les responsables de cette cargaison entendu…

Le Centre de Sécurité des Navires du port de Beyrouth quant à lui avait réalisé son travail en arrêtant ce navire déjà poubelle âgé de 27 ans….MOR GLAZ demande depuis des années plus de rigueur dans la Première activité Internationale…

le Président de l’Association MOR GLAZ        JP.HELLEQUIN

 

 

Appel à candidatures pour le remplacement des remorqueurs de haute mer Abeilles Flandre et Languedoc, Ce qui pourrait se mettre en place ne seront pas les moyens nécessaires pour des missions de sécurité maritime. une décision ubuesque, prise vraisemblablement par de rêveurs technocrates !

Après un énième appel à candidatures pour le remplacement des remorqueurs de haute mer Abeilles Flandre et Languedoc, l’État Français et les responsables des marchés publics, confirment qu’il sera possible pour les Sociétés Maritimes (candidates)  de répondre à l’appel d’offres avec des navires d’occasions, une décision ubuesque, prise vraisemblablement par de rêveurs technocrates !

L’Association MOR GLAZ confirme les propos, les craintes pour la protection du littoral, la sécurité en Mer, l’aide aux personnes et aux biens contenus dans son communiqué du 25 juillet 2020.

La France, les responsables des marchés publics, les Ministères et Administrations concernés ne peuvent pas accepter des navires qui ne soient pas des remorqueurs d’une nouvelle génération, qui devront être efficaces, solides et bien équipés pour répondre à toutes les éventualités et aux évolutions du transport maritime. Ces navires seront construits pour durer 35 ou 40 ans, il faut donc dès aujourd’hui être prévisionniste !

L’Association MOR GLAZ réitère son rendez-vous au Ministère de la Mer, une décision aussi folle démunie de bon sens Maritime, ubuesque ne peut pas  « ne doit pas » aboutir !

Ce qui pourrait se mettre en place ne seront pas les moyens nécessaires pour des missions de sécurité maritime.

Il sera difficile d’effectuer des missions avec des navires rafistolés, «ne soyons pas dupes » ces navires à moyen terme seront aussi couteux que des navires neufs, là encore un vrai manque de connaissances des responsables des marchés qui ne peuvent pas être des Marins, ou alors la situation est très grave !

Où sont les catastrophés, les scandalisés, les donneurs de leçons, les spécialistes et autres beaux parleurs qui occupent l’espace médiatique après chaque accident maritime, Associations, Syndicats et autres organismes qui n’ont pas répondu à l’invitation du Préfet Maritime de l’Atlantique après le naufrage du « Grande América » hormis les Associations Robin des Bois et MOR GLAZ !

Lors de ces appels à candidatures, certaines Sociétés Maritimes y répondent juste pour y répondre, cela a pour conséquences de faire baisser les prix, la qualité des navires et à court terme celle des Équipages et des prestations. Les armements qui répondent doivent « aussi » avoir le courage de mettre en garde l’État Français sur les insuffisances pour remplir certaines missions, nous parlons bien de sauvetage en Mer, pas d’un quelconque marché public !

Ceux qui répondent à de tel appel d’offres doivent être capable, d’expliquer que ce qui va être fait, n’est pas la solution, ni les moyens face à un transport maritime de plus en plus dangereux pour de nombreuses raisons ! Il ne suffit pas de répondre et d’obtenir un marché après l’obtention il faut assumer.

L’Association MOR GLAZ et ses spécialistes  estiment que les moyens dégagés par l’Etat, avec des contrats de 10 ans non renouvelables risqueraient de mettre en danger la Société  maritime qui obtiendrait le marché et de la mener vers un naufrage social et économique….révisez votre copie !

 

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Un nouveau Premier Ministre,  Monsieur Jean CASTEX prend la Barre du Gouvernement sous l’œil attentif du Président Emmanuel MACRON. L’Association MOR GLAZ est  satisfaite de la mise en place d’un Ministère de la Mer avec à sa barre madame Annick GIRARDIN (L’Association MOR GLAZ adressait  une lettre ouverte au Président de la République le 2 juin 2020).

Depuis l’annonce du nouveau gouvernement, seuls quelques Ministres « people » font la une des médias. Cela fait  oublier le rôle essentiel de la Mer comme nous l’écrivions  au Président de la République, le rôle des Femmes et des Hommes qui sont les brins indispensables, qui épissent les véritables connections entre tous les Hommes des continents.

La Mer est certes un grand espace qui doit rester « MOR GLAZ ». Ce Ministère est d’une importance que peu de Citoyens connaissent. La Mer permet les échanges certes et bien autre choses encore. Il faut des navires, des ports, des Ecoles et Lycées Professionnels Maritimes, il faut des Femmes et des Hommes qui aient des envies de réaliser tous ces métiers passionnants liés aux activités Maritimes, métiers d’avenir et indispensables à notre survie sur la Terre !

Le Ministère le plus connecté aux autres Ministères est bien celui de la Mer :

Ministères de l’Education Nationale, des Finances, de l’Industrie, de la Formation continue, du Tourisme, de l’Ecologie, de la Recherche et des Innovations, de l’Energie, du Développement durable, des Transports  et nous en oublions forcément !

Avant même de connaitre les domaines de compétences qui seront attribués à ce Ministère, chacun aura compris que ces « ses » compétences ne peuvent qu’être très élargies et ce Ministère connecté à l’Elysée !

L’association MOR GLAZ souhaite à la Ministre Annick GIRARDIN de réussir, les sujets Maritimes sont si vastes, si passionnants, et parfois passionnés, mais difficiles à mettre en place car,  trop d’us et coutumes, mais aussi de lenteurs administratives, des réflexions en petits comités empêchent d’avancer à une bonne allure et de prendre le bon cap pour le mieux-être de tous les Marins et des activités liées au Maritime !

Madame la Ministre, L’Association MOR GLAZ est une Association indépendante de tout parti politique, de tout Syndicat et mouvement, car nous souhaitons pouvoir agir librement, agir en notre bonne conscience pour le mieux-être des Marins du Monde, pouvoir agir pour des activités Maritimes diverses respectueuses de l’Homme et de l’Environnement, avec des professionnels qui ont nos valeurs ! Nous pouvons ainsi dénoncer toutes les dérives du secteur en y apportant nos réflexions.

L’Association MOR GLAZ va solliciter rapidement un rendez-vous auprès de la Ministre de la Mer dès que son Cabinet sera constitué !

.Pour l’association MOR GLAZ,         Le Président Jean-Paul HELLEQUIN