le 8 janvier 2020, le Maire de Plouézec remet la médaille d’honneur de la ville au Président de l’association MOR GLAZ pour le récompenser des combats permanents menés depuis 20 ans pour la défense des Marins et des Océans.

Bonsoir à toutes et tous, Merci Monsieur le Maire Jacques MANGOLD  de nous accueillir dans cette magnifique salle des fêtes, nommée très intelligemment et justement « OSTREA » ! Normal, logique, lorsque l’on sait que les ostréiculteurs de la commune de Plouézec fournissent les meilleures huitres, et 5% de la production Française, vous pouvez en être fiers, bravo !

La commune de Plouézec, ses 2790 hectares et ses 3200 habitants est une commune attractive, dynamique, elle a le profil idéal afin que toutes et tous vous vous y sentiez bien, elle attire d’ailleurs de nombreux touristes et voyageurs de toute l’Europe, vraisemblablement parce-que ces personnes ont besoin de découverte, de liberté et d’air pur !

C’est aussi la commune des hardis Marins qui partaient nombreux à la Grande Pêche sur les bancs de Terre-Neuve et au Groenland, j’en étais de 1967 à 1977 (plouézec avait plus de Terre-neuvas que la commune de Paimpol).

Les Marins plouézécains  servent dans toutes les marines, du commerce, de la pêche, l’offshore, la plaisance et dans notre Marine Nationale qui hisse et fait flotter fièrement et bien haut le pavillon Français partout dans le monde.

Plouézec est une commune où il fait bon vivre, grâce aux aménagements du bourg, à ses commerces dans lesquels l’accueil est toujours chaleureux et égal !

J’ai une pensée toute particulière et très forte pour mes Parents Denise et Marcel HELLEQUIN  qui vivent toujours chez eux à Traou-lan

Monsieur le Maire, un grand merci pour cette distinction très honorifique, que vous me remettez devant cette salle comble, elle m’est remise pour mon engagement auprès des Marins du Monde avec l’Association MOR GLAZ. Je remercie Danielle mon Epouse qui m’accompagne dans ces combats, pas toujours facile de concilier la vie de Famille et celle de Militant.

Je remercie les Adhérents de l’Association MOR GLAZ qui sont très actifs tout au long de l’année, parfois avec discrétion et habilité, cette force discrète (celle de l’ombre) nous permet d’avancer et de réaliser de belles et justes victoires, nous sommes une force de proposition !

J’ai envie de dire aux Marins présents ici ce soir et ils sont nombreux, que les Marins du Monde seront un jour bien plus reconnus et mieux traités.

Les Adhérents de MOR GLAZ, celles et ceux que je nomme les clefs, les leviers indispensables agissent et obtiennent, cette distinction je la partage avec eux, tous différents, mais présents quand il le faut.

Cette distinction, trouvera dans mon cœur une place égale à celle du Grand Prix de l’Institut Français de la Mer qui m’avait été remise par Francis VALLAT en 2003.

Il y a 50 ans, Danielle et moi prenions un nouveau cap, mettions les voiles, et quittions Plouézec, mais sans cesse nous y revenons, notre mouillage est bien ici à Plouézec

 

Jean-Paul HELLEQUIN          Président de l’Association MOR GLAZ

 

En 1980 le vieux navire « TANIO » sombrait dans la Manche.

Le  « TANIO » navire sous pavillon de complaisance Sociale et technique, transporteur de produits en tous genres,  transportait cette fois du « mazout ».

Jean BULOT ancien Commandant de remorqueur de haute Mer  Adhérent à MOR GLAZ raconte ce naufrage dans un excellent ouvrage « Colères Noires Amoco, Tanio, Erika : trois naufrages de complaisance ».

Le naufrage du « TANIO » avait été la douloureuse cause du décès de 4 Marins et de 4 disparus, le savoir-faire de la Marine Nationale avait permis de sauver 31 Marins. L’Association MOR GLAZ a une pensée profonde pour ces 8 Marins, leurs Familles, Amis et Proches.

Le 12 décembre 2019 : il y aura 20 ans sombrait au large de la Bretagne le pétrolier «ERIKA»,

depuis, combien de navires se sont retrouvés au fond des Mers, parfois avec les Équipages ne suscitant que peu ou pas d’intérêt.

Depuis 42 ans, combien d’accidents évités au large de la Bretagne, mais aussi combien de navires y ont sombré avec leurs soutes, leurs cargaisons polluantes ?  Le dernier en date le « GRANDE AMERICA » qui forcément lui aussi polluera tôt ou tard et malgré les discours rassurants des Armateurs, parfois des « pseudo-armateurs » sans rigueur, ni scrupule !

Après chaque naufrage, nous sommes tous que les spectateurs impuissants, les spectateurs d’un manque de vigilance des Autorités maritimes Internationales qui voient passer ces vieux navires, mais qui  détournent trop souvent le regard. Il faut monter à bord des navires pour se rendre compte de certaines réalités d’un certain transport maritime.

Oui, de vieux navires transportent toujours des cargaisons dangereuses, ces navires armés par des Marins en dessous de toutes les normes sociales,

Oui, ces navires sont dangereux pour l’Homme et l’environnement, lorsqu’ils naviguent certes, mais également en cas de naufrage !

Oui, l’Association MOR GLAZ continuera de défendre la Sécurité Passive Embarquée à bord de tous les navires, cette installation à bord des navires est l’une des solutions en cas de naufrage pour remonter rapidement tous les fluides se trouvant à bord des navires.  Les assureurs devraient privilégier les navires équipés de ce system JLMD ECOLOGIC  simple et peu couteux ! Plusieurs Armateurs  Français et internationaux font le choix d’équiper leurs navires, ceux-là méritent le respect de notre Association.

 En 10 ans plus de 1100 navires ont sombré tous ces navires polluent ou pollueront !

 

Pour l’Association MOR GLAZ        Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Les Assises de l’Economie de la Mer se tenaient à Montpellier les 3 et 4 décembre 2019.  Le Président de la République Emmanuel MACRON nous a fait l’honneur de sa présence,

lors de son discours d’ouverture de ces Assises,  il  surfait sur le haut de la vague bleue….

A plusieurs reprises, le Président de la République a évoqué les mots « MARINS » et « EQUIPAGES » ces mots importants pour les professionnels et les Adhérents de l’Association MOR GLAZ et du Remorquage !

Avant de quitter le pupitre, le Président a demandé aux présents de se lever afin de rendre un hommage très fort au Président de la Société Nationale du Sauvetage en Mer  Xavier de la GORCE et à l’ensemble des sauveteurs en Mer, il a promis une subvention de 11 millions d’Euros sur deux ans à la S.N.S.M!

Je regrette que dans cette intervention le Président de la République n’est pas évoqué le remplacement des remorqueurs de haute mer, ni le renforcement des moyens mis à la disposition des Préfets Maritimes afin de mieux assurer la protection du littoral.  

Puis vinrent les questions posées par  Madame Françoise GAILL (Vice-Présidente de Plateforme Océan et Climat), deux Armateurs Messieurs Philippe LOUIS-DREYFUS et Rodolphe SAADE,  ainsi que deux jeunes créateurs d’entreprise. Des questions pertinentes, des réponses certes  mais il faudra forcement regarder tout ceci de très près.

Je pense que les scientifiques spécialistes de la Mer et des Océans viennent de reprendre la main . Dans un communiqué de novembre 2019, l’Association MOR GLAZ demandait une Agence de la Mer et des Océans, afin de donner plus de moyens aux chercheurs et une autre dimension à Institut Français de Recherche Exploitation de la Mer (IFREMER). 

Grâce à une amie du Président de la République présente à Montpellier, j’ai pu remettre au Président de la République  un courrier sur les pénibilités des métiers des Marins.

Je remercie au nom des Adhérents des Associations précitées, celles et ceux qui nous permettent d’assister depuis de nombreuses années aux Assises et de faire ainsi de belles rencontres, mais aussi d’en savoir un peu plus sur les évolutions des énergies renouvelables, des politiques portuaires etc. !!

 

Pour les Associations précitées    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

En cette période électorale pour les municipales 2020, où chacun y va de son petit refrain, l’Association MOR GLAZ (comme en 2014) souhaite remettre le port de Brest et les activités maritimes au centre des débats !


Jamais aucune grille, barrière ni barrage de toute sorte, ne pourront empêcher les  indiscrétions volontaires ou pas de ce qui se passe sur les ports, que ce soit à Brest ou ailleurs!

En stand-by depuis plus de 5 ans pour le cargo « KARL » et plus de 6 ans pour le cargo «  ANTIGONE Z » arrêté lui depuis avril 2012 à Douarnenez, puis remorqué à Brest.

L’Association MOR GLAZ a appris le 8 novembre 2019 tout à fait par hasard, que ces deux navires pourraient être remorqués en début 2020 vers la Belgique pour y être déconstruits.

L’Association MOR GLAZ est furieuse contre cette décision,  prise par des autorités qui n’ont aucune logique, ni industrielle ni commerciale ! A brest il aura fallu 10 ans de mobilisations, notamment de MOR GLAZ, pour déconstruire le premier navire

(alors que des industriels s’organisaient ardemment afin de déconstruire à Brest des vieux navires de manière propre, respectueuse de l’Homme et de l’environnement).

En cette période électorale pour les municipales 2020, où chacun y va de son petit refrain, l’Association MOR GLAZ (comme en 2014) souhaite remettre le port de Brest et les activités maritimes au centre des débats !

ANTIGONE Z bateau poubelle

Rappel : plusieurs navires ont été déconstruits à Brest depuis quelques années dont un navire de plus de 150 mètres, avec toujours des difficultés de toutes sortes, et plus particulièrement administratives (comme si dans notre pays, certaines Administrations pouvaient interdire, retarder, mettre en difficulté certains projets industriels respectueux de l’Homme et de l’environnement !). Si les deux navires précités devaient être déconstruits ailleurs qu’à Brest cette activité risque d’être torpillée à tout jamais, mais ceux qui prendraient cette mauvaise décision «eux», continueront leur chemin !

L’Association MOR GLAZ n’a aucun lien avec aucun des industriels Brestois. Certains ont investi dans cette activité créatrice d’emploi.

Une activité industrielle ne fonctionne « surtout » pas comme une administration, ni dans une bulle.

L’Association MOR GLAZ demande par ce communiqué, que tout soit mis en œuvre afin que ces deux navires « KARL » et « ANTIGONE Z » soient déconstruits à Brest, mais pas seulement, il y a d’autres navires qui attendent pour être recyclés, car entendons-nous bien, ces vieilles coques sont recyclées.

Pour l’Association MOR GLAZ         Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Toute démarche, innovation et projet maritime respectueux de l’Homme et de l’environnement attire et intéresse forcément l’association MOR GLAZ.

Le jeudi 7 novembre 2019, les membres « disponibles » du bureau de l’Association MOR GLAZ se sont réunis, afin de regarder et pourquoi soutenir le projet AVEL-VOR.

Cette idée de vouloir relancer le cabotage de manière propre est recevable, mais, il va falloir que les initiateurs trouvent rapidement des partenaires financiers et stratégiques, afin d’y donner forme pour aboutir.

Toute démarche, innovation et projet maritime respectueux de l’Homme et de l’environnement attire et intéresse forcément l’association MOR GLAZ.

La diversité des opinions, des âges, et des connaissances des  membres du bureau de l’Association, permet d’avoir une analyse ouverte et objective ! Nous avons apporté lors de cette réunion du bureau, un soutien au projet.

Pour les membres du bureau présents ainsi que Françoise GAILL (absente), les initiateurs de ce projet doivent aller très vite, afin d’être soutenus par des Groupes de producteurs, d’industriels et de banques qui croient en un tel projet, ces derniers seront-ils sensibles aux arguments des personnes à l’initiative de ce projet ?

Jean Paul Hellequin

Pour les Adhérents de l’Association MOR GLAZ et du Remorquage, qui ont suivi le périple montagneux de notre adhérent Marcelin HELLEQUIN,  ancien Capitaine de remorqueur devenu alpiniste pour de bonnes et belles causes. Marcelin s’était lancé le défi en septembre 2019 de monter jusqu’au somment du pic Tilicho par 7134 mètres.

Une tempête de neige de cinq jours, qui enfouit les équipements et provoque de nombreuses avalanches.

Nous avons du abandonner au Camp 2 à 6200 mètres.

Cependant, Marcelin nous fait part de ces sentiments –«  une ascension technique, très riche en expérience, qui nous motive pour une nouvelle tentative. Marcelin continue de soutenir « LA CHAINE DE L’ESPOIR ENSEMBLE SOUTENONS DES ENFANTS » nous aussi nous continuerons notre soutien dans les mêmes conditions pour  ces « ses »  aventures pour les autres !

Nous savons que notre adhérent refera son sac pour de nouvelles aventures, et vraisemblablement au Népal.

Nous remercions les sherpas  Chiring et Lahkap qui définissent et montrent le bon cap à Marcelin, lui le Marin peut être assuré du professionnalisme de ces « ses » pilotes des sommets !

Certains Sherpas sont Adhérents à MOR GLAZ, et veillent au respect de l’Environnement dans ces lieux de plus en plus fréquentés !

Afin d’éviter toute confusion, MOR GLAZ soutient et communique sur cette aventure. Ce périple, cette expédition, est entièrement financée par Marcelin !

https://www.helloasso.com/associations/la%20chaine%20de%20l%20espoir/collectes/ascension-solidaire-du-tilicho-peak

Pour les Associations précitées le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

quai du Commandant Malbert, durant 10 jours seront à quai  » 4 ULTIMS »

des navires d’une technologie unique, avec des SKIPPERS d’une sportivité et combativité exceptionnelle!

le 3 novembre 2019, ces bolides de la Mer partiront pour une  » Bataille Navale Sportive » hors du commun….une course folle ! …. DE BREST A BREST VIA RIO DE JANEIRO & CAPE TOWN SANS ESCALE.

Les adhérents des associations MOR GLAZ et REMORQUAGE qui pourraient se déplacer, pourront apercevoir à la sortie du stand des partenaires, une bâche de 5m sur 2.5m, expliquant la mise en place de la Protection du Litt oral en France depuis mars 1978.

Ce texte a été élaboré avec un brillant officier passionné par le sauvetage en mer et la protection du littoral, et par le Président des associations précitées.

Cet historique est merveilleusement illustré par deux clichés du Photographe/ Reporter Charles MARION.

Cette Mer Méditerranée n’est en fait pas aussi protégée, cette Mer est ouverte  à tous, en fait elle est grande ouverte !

Le cargo « RHODANUS » battant pavillon Antigua & Barbuda  s’est échoué  le dimanche 13 octobre 2019 dans les Bouches de Bonifacio. Cette fois le navire transportait du câble, mais la prochaine fois, quelle sera la « cargaison » transportée, des Personnes qui fuient la guerre, la misère, et les conditions climatiques, ou alors un navire remplit d’explosif ou de produits chimiques !

Certes, vraisemblablement la veille n’était pas assurée à la passerelle du « RHODANUS »  et le navire a continué sa course folle vers la côte Corse. À part effectuer des appels nous pouvons penser que cette zone « fragile » est ouverte à tous types de trafics ! Aucun moyen d’urgence n’est prévu ou alors il faudra expliquer pourquoi ce navire s’est retrouvé dans cette position.

L’Association MOR GLAZ demande par ce communiqué aux autorités civiles et militaires, d’expliquer quels sont les moyens afin d’éviter ce type d’accident, bien entendu nous parlons des moyens réels, pas de communiquer. Le navire s’est retrouvé dans cette posture « échoué après quasiment une heure d’observation » donc les moyens sont faibles ou pis encore inexistants !

Pour l’Association MOR GLAZ, les Présidents Gilles SIMEONI et Jean-Guy TALAMONI et plus largement les Corses, doivent avoir des réponses précises, quels sont les moyens mis à la disposition du Préfet Maritime pour couvrir cette large zone, que s’est-il passé durant ces 50 minutes. Une Militante Corse nous écrivait hier –« nous en avons assez de jouer à la roulette russe ».

Messieurs les Présidents  Gilles SIMEONI et Jean-Guy TALAMONI, ne vous contentez pas de réponses évasives « politiques »  il s’agit de la sécurité de votre territoire.  L’Association MOR GLAZ demande depuis des années un remorqueur de haute Mer basé en Corse sous l’autorité du Préfet Maritime.

Savez-vous Messieurs, que le remorqueur de haute mer « ABEILLE FLANDRE » qui est sur zone est âgé de 42 ans, l’Etat Français retarde son remplacement depuis trois ans pour des raisons ubuesques et infondées qui retardent la mise en chantier de son remplaçant !

Messieurs les Présidents, l’abordage entre deux navires le 7 octobre 2018 au cap Corse n’aura pas servi de leçon, une bonne communication ne règle pas les problèmes !

L’Association MOR GLAZ quant à elle revendique depuis des années une Sécurité Passive Embarquée à bord de tous les navires (certains Armateurs Français ont opté pour cette SPE) !

Pour l’Association MOR GLAZ                  Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

C/c : Ministres concernés et Administrations