Combien de « PRINCESSE JESSICA » sur les Océans ? Le dernier Pavillon de ce navire était celui du TOGO mais, rien à bord ne le prouve, donc il est devenu un engin flottant ! 

Tel un Médecin qui suivrait un Malade dangereux et contagieux, l’Association MOR GLAZ essaie de prendre des nouvelles des Marins que nous avons essayé de « secourir ». Certains de ces Capitaines « sauvés avec l’aide modeste de MOR GLAZ » plusieurs années après communiquent toujours, le Capitaine du « ANTIGONE Z » par exemple, ce Capitaine refusa de repartir avec un navire en mauvais état contre le triplement de son salaire (que de toute manière il n’aurait jamais perçu) ! La mauvaise aventure de cargo « ANTIGONE Z » fut aussi réglée grâce à la ténacité de l’Inspectrice CGT/ITF Laure TALLONNEAU et de la CGT des Marins du Grand Ouest et de l’Union Locale de Douarnenez et de quelques Amis !

En ce moment l’une des Vice-Présidentes de l’Association MOR GLAZ  se trouve au SENEGAL et plus précisément sur les quai du Grand port de « DAKAR ». Laure TALLONNEAU a ainsi retrouvé le cargo « ONDA » devenu depuis le « PRINCESSE JESSICA » quel beau nom pour un navire !

au centre : l ‘Inspecteur ITF : SEYDINA OUSMANE KEITA avec les deux Marins du Cargo PRINCESSE JESSICA ( ONDA en 2023 devenu depuis Princesse Jessica)

 

Le 16 janvier 2023, l’émission sur le Front sur France 5 sous l’objectif de la caméra des Equipes du Journaliste Hugo CLEMENT 

mettait en avant l’Association MOR GLAZ sur notre défense des Marins du Monde. Le navire ciblé était le «ONDA », que sont devenus les pauvres Marins qui se trouvaient à bord, et quel avenir pour ceux qui y sont !  

L’Association MOR GLAZ se demande si ce genre de navire pourrait encore escaler en Europe et repartir tranquillement afin de libérer la place à quai –« ni vu, ni connu » ! Ces vieilles bailles sont souvent sauvées par des mille-feuilles Administratifs et Juridiques, loi du pavillon etc… !

L’Union Européenne quant à elle et la France sont aussi « INSOCIALES » envers ces Marins   du Monde comme souvent en larguant les aussières de navires qui pourraient devenir gênants : –«  le cas du navire SKY III en décembre 2023, parti avec l’autorisation des Administrations Françaises qui se sont couchées devant l’Etat du pavillon « TANZANIEN », en est un bel exemple parmi tant d’autres !

En 2003, Francis VALLAT lors de la remise du Grand Prix de l’Institut Français de la Mer (IFM) qui m’avait été décerné pour mon soutien aux Marins du Monde, je l’avais partagé avec toutes celles et ceux qui menaient ce combat pour les Marins du Monde. Parfois, j’ai le sentiment que nous avançons, et puis ce chiffre de 1700 Marins abandonnés en 2023 donne des frissons, il vous ramène à la triste réalité sociale et aux véritables conditions de vie de ces pauvres Marins du Monde et de leurs Familles !

La vice-Présidente de l’Association MOR GLAZ dont l’activité est Inspectrice du Syndicat ITF (Fédération Internationale des ouvriers de Transports) nous rapporte, que tant et tant de Marins pourraient se plaindre, -« mais que la crainte d’être black listé par les Sociétés de Manning est plus forte que la dignité à pouvoir se défendre » !

L’Association MOR GLAZ quant à elle, continuera de venir en aide et de dénoncer au plus haut niveau ces dérives Sociales ! Nous continuerons de mettre celles et ceux qui devraient faire respecter certaines règles face à leurs responsabilités !

Combien de « PRINCESSE JESSICA » sur les Océans ? Le dernier Pavillon de ce navire était celui du TOGO mais, rien à bord ne le prouve, donc il est devenu un engin flottant ! 

Pour l’Association MOR GLAZ      Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

ASSOCIATIONS MOR GLAZ et du Remorquage

 

Comme rappelé dans l’Article d’Ouest-France ci-dessous, l’Association MOR GLAZ est satisfaite du rachat de la Société « Les Abeilles INTERNATIONAL » par le Groupe « BOLUDA ». L’Association MOR GLAZ  espère sincèrement    que tous ces Marins sauront « naviguer » ensemble pour assurer la Sécurité Maritime dans les ports et au large du littoral Français !

Photo Abeille bourbon
L’abeille bourbon en mer

Les premiers maillons de la Sécurité Maritime tant en Mer de dans les ports sont : le Pilotage, le Remorquage puis les Officiers de port et le Lamanage !

Bonne mission à toutes et tous Personnels Sédentaires et Navigants !

 

Jean-Paul HELLEQUIN

Président des Associations précitées

Le navire Russe « SHTANDART » n’est plus souhaité dans aucun port Français, dommage pour le Commandant de ce navire et de son Equipage, tels des pestiférés !

Aucune Escale ne serait possible, y compris en cas de besoin d’assistance technique, qui sont celles et ceux qui osent et prennent de telles décisions ?

L’Association MOR GLAZ, ne fait pas de politique, (toutes et tous vous le savez) mais, qu’ont fait ces Marins  embarqués à bord de ce Grand Voilier Russe « SHTANDART » ,  des charpentiers pour bon nombre, pour mériter ce bannissement ? L’Association MOR GLAZ trouve cette manière de faire bien triste.

Lorsqu’un organisateur de rassemblements Maritimes s’exprime de la manière suivante  –«  On ne veut pas d’histoire, ni de bâton pour nous faire battre » cela est bien triste pour ces Marins, qui ne sont coupables de rien mais surtout pas de cet abominable conflit !

En cette période électorale, serions-nous tombés dans une xénophobie délirante et manipulatrice ? Pour l’Association MOR GLAZ les fêtes Maritimes doivent être ouvertes à tous les Marins, quel que soit leur Nationalité et le Pavillon du navire !

En février 2024  nous sommes montés à bord du navire Russe « VLADIMIR LATYSHEV » mais aussi sur des navires ou cohabitent des Marins Russes et Ukrainiens, ( 25 mars 2022 et 11 août 2023) quelle leçon de Paix et d’entente !

RAPPELONS : Sans les Marins Russes une partie des navires sous Registre  International  Français resteraient le long du quai !  Les 274.000 Marins Russes et Ukrainiens, représentent quasiment 15% des Marins du Monde ! Plus de 198.000 Russes et 76.000 Ukrainiens recensés, sans eux tout change, la circulation des produits de première nécessité et autres. Cela signifie que ces Equipages sont bien au-dessus des faiseurs de guerre, des pavillons de complaisance, des Armateurs complaisants et autres paradis fiscaux qui savent bien profiter durant cette période difficile, y compris certainement de ces Equipages qui assument et conduisent les navires à bon port ! Pourquoi s’attaquer de manière aussi « ZELEE » à ces Marins, alors que parfois ces mêmes Administrations sont inexistantes ou absentes sur les quais pour soutenir des Marins, contrôler les navires etc…!

Si le « SHANDART » transportait des marchandises jugées nécessaires ces mêmes donneurs d’ordre fermeraient-ils les yeux, comme cela s’est passé durant des mois dans le port de Brest et ailleurs . L’Association MOR GLAZ avait dénoncé  en avril en 2021 un boycott à géométrie variable. -« Le gazole rendait-il aveugle et plus clément ou alors le « gel »,  et l’immobilisation des navires serait-il appliqué selon les biens transportés ? Un flou administratif qui permettrait d’assouplir les consignes ?  « Le pétrolier Russe NS-Point suscitait quelques interrogations : il bat pavillon du Liberia mais est la propriété de la compagnie Russe SCF, filiale de la plus grande Compagnie Maritime Russe dans le transport d’hydrocarbures et partenaire de Total ».

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

La Vice-Présidente Laure TALLONNEAU

 

 

Chalutier géant de la Compagnie des Pêches à Saint-Malo : Berville dit non au transfert des activités.

 

les communiqués : 13 février 2024…….16 février 2024

Par Steeven Pellan

Le 24 mai 2024 à 20h59

Vendredi 24 mai, Hervé Berville a reçu les salariés et la direction de la Compagnie des Pêches, à Saint-Malo (35). Il refuse le transfert des quotas de pêche vers le chalutier géant sous pavillon polonais Annelies Ilena.

Le secrétaire d’État à la mer et à la biodiversité était en visite à Saint-Malo ce vendredi 24 mai. Il a rencontré la direction de la Compagnie des pêches et ses salariés. « Il n’y aura pas de transfert » des activités de pêche mais « il faut structurer l’avenir » selon Hervé Berville. (Le Télégramme/Steeven Pellan)

Vendredi 24 mai, le secrétaire d’État chargé de la Mer et de la Biodiversité, Hervé Berville s’est rendu à Saint-Malo où il a reçu la direction et les salariés de la Compagnie des Pêches.  il a annoncé qu’il décidait de ne pas autoriser le transfert des activités du navire français Joseph-Roty II vers le navire polonais Annelies Ilena. « J’ai écouté et entendu la direction et les salariés. Il n’y aura pas de transfert. Pourquoi ? Ils s’étaient engagés à faire un navire français. On est dans une situation où on ne débarque plus ses tonnes à Saint-Malo mais aux Pays-Bas. Notre but est de réduire nos importations, justifie Hervé Berville. J’assume mes décisions. »

 

La disparition de la Goélette « DE GALLANT » un moment douloureux pour les Marins et les Gens de Mer !

 

Mesdames Messieurs,

Nous avons attendu la fin des recherches avant de vous adresser ces quelques lignes que nous n’aurions jamais souhaité écrire suite au naufrage de la Goélette « DE GALLANT ».

Nous adressons aux Familles des deux disparues nos plus vives et sincères condoléances !

Ayons toutes et tous à l’esprit dans cet instant douloureux : -« qu’elles sont disparues en Mer en effectuant non pas un métier, mais une passion, celle de Marin ». –« Ces deux membres d’Equipage souhaitaient donner une autre image plus positive du transport Maritime, des échanges Mondiaux et renouer des liens autres plus respectueux entre les Producteurs et les Consommateurs !

Le Monde Maritime est endeuillé ! L’Association MOR GLAZ est persuadée que ces deux Femmes Marins, Navigatrices, laisseront forcément une trace dans l’histoire des échanges et d’un transport Maritime plus propre.

Mesdames Messieurs, courage, gardez le cap du renouveau et du bon sens. Bon rétablissement aux six Membres d’Equipage sauvés par les Sauveteurs que nous respectons tant !

L’Association MOR GLAZ sait qu’ils ont tout mis en œuvre pour retrouver les deux Marins !

Sincères condoléances Maritimes.

Jean-Paul HELLEQUIN    Président de l’Association MOR GLAZ

Nous apprenons ce jour que le Câblier Français « PIERRE DE FERMAT » de la Société Maritime « ORANGE MARINE » effectuera cette fois son arrêt technique et son carénage d’une durée  d’un mois dans le port de Brest en Bretagne !

Très souvent l’Association MOR GLAZ dénonce les comportements d’Armateurs qui prennent des habitudes pas très orthodoxes sur le choix des chantiers tant pour : -« construire, effectuer les arrêts techniques et le recyclage des navires qu’ils ont sous leurs responsabilités » !

Nous apprenons ce jour que le Câblier Français « PIERRE DE FERMAT » de la Société Maritime « ORANGE MARINE » effectuera cette fois son arrêt technique et son carénage d’une durée  d’un mois dans le port de Brest en Bretagne !

L’Association MOR GLAZ est satisfaite que ce carénage puisse s’effectuer dans un Chantier de l’hexagone, travaux effectués et suivis  par le Chantier « PIRIOU » !

Toutes celles et ceux de la Direction de « ORANGE MARINE » qui ont participé à ce bon choix peuvent accepter cette fois nos félicitations !

Même si,  l’Association MOR GLAZ est souvent en profond désaccord avec la Direction de la Société Maritime « ORANGE MARINE », sur d’autres sujets ,  cette fois l’Association MOR GLAZ  lui accorde pour le lieu et le choix du Chantier un « CARTON VERT » ! Nous aimerions pouvoir en décerner bien plus mais ?

L’Association MOR GLAZ souhaite que d’autres Sociétés Maritimes puissent également ne pas se tromper lors de certains de leurs choix, il est primordial de fournir du travail aux Chantiers et aux ports Français, notamment lorsque ces Armateurs sont largement financés pour l’impôts et autres subventions, mais aussi lorsque ces navires assurent des missions de service public!

Pour l’Association MOR GLAZ    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Pourquoi la Première activité Mondiale, « ne peut-elle pas » « ne veut-elle pas » « ne se donne-t-elle  pas tous les moyens nécessaires » afin d’être un peu plus humaine envers ces « ses » Marins restés à bord du « DALI »

ce porte-conteneurs tombé en avaries le 16 mars 2024 sur le fleuve « PATAPSCO » à proximité du port de BALTIMORE (Lien: du 4 avril 2024)

L’activité essentielle bien plus que d’autres encore, ne fait pas tout ce qu’elle pourrait pour ces Marins, les maltraitances sont de plus en plus nombreuses à bord des navires, les effectifs de plus en plus réduits, les heures de travail sont largement dépassées, le moral des Marins est en berne, à bord du « DALI » mais aussi à bord de nombreux navires –« allez donc savoir pourquoi » ?

L’Armateur du « DALI » est basé à « SINGAPOUR », le navire bat ce pavillon. Cet Armateur est souvent épinglé pour des problèmes de Contrats de travail étendus, des Conditions de vie pas très respectueuses des Marins, pour nous il est important de le signaler, de le rappeler. Nos inquiétudes sont confirmées par ce qui suit :  quasiment deux  mois plus après la catastrophe, l’Equipage du navire est toujours coincé à bord » ! Pour l’Association MOR GLAZ cette situation est scandaleuse, cela donne une image déplorable des responsables des activités Maritimes et de toutes celles et ceux qui agissent de cette manière !

Les 21Marins, 20 Indiens et 1 Sri-lankais, se trouvent toujours à son bord du « DALI », d’après les informations recueillies, ne seraient pas près de rentrer chez eux, car les investigations se poursuivent. – « Le comble les téléphones de ces Marins ont été confisqué par le Bureau Fédéral d’Enquête (FBI). Ces Marins sont isolés de leurs Familles, de leurs Amis, isolés du Monde. Le DALI va-t-il devenir une galère des temps modernes pour ces 21 Marins, tous ces Marins ont-ils commis des fautes au point d’être punis avec cette sévérité si inhumaine. Seuls les « responsables » de cette catastrophe devront être punis, pas tout un Equipage ! La catastrophe du porte-conteneurs « DALI » est déjà responsable du deuil de plusieurs Familles, d’une catastrophe Sociale, Economique et Environnementale! Ce navire est-il équipé de Sécurité Passive Embarquée ? JLMD Ecologic Group | LinkedIn

-« Le moral des Marins ne peut que chuter ». L’Association MOR GLAZ demande conjointement avec les Syndicats Singapore Maritime Officers’ Union et Singapore Organisation of Seamen’s, la restitution immédiate des téléphones aux Marins « Il faut traiter tous les marins du Monde avec un grand respect » !

Le Gestionnaire du « DALI » reconnait le rôle essentiel de ces Marins à bord, c’est bien de le reconnaître, mais il faudrait peut-être leur accorder un plus grand intérêt dans la durée le temps !

–« Echanger des Milliards de marchandises chaque année sans eux est impossible » !  

L’Association MOR GLAZ soutient toutes celles et ceux qui Militent sur place pour ces Marins.

Pour l’Association MOR GLAZ   Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

 

 

 

Les Associations MOR GLAZ et du Remorquage dénoncent une fois de plus le réflexe de certains armateurs de délocaliser les arrêts techniques de leurs navires à l’étranger sans état d’âme…..

Le 15 février 2024, deux Fédérations Syndicales allaient à l’abordage afin de dénoncer l’arrêt technique du Remorqueur « Abeille MEDITERRANEE » dans un Chantier de Réparation Navale Tunisien.

La Direction Générale de la Société Maritime « Les Abeilles INTERNATIONAL » explique tant bien que mal que cette démarche ne serait que consultative : – « de qui se moque-t-on » ?

Les Associations ne peuvent pas être d’accord avec de telles investigations « des délocalisations » vers des Chantiers implantés hors de France, chacun connait les Missions de ces navires emblématiques depuis août 1978. Le Remorqueur « Abeille Méditerranée » et les autres navires de la Flotte hormis le supply « Abeille HORIZON » sont affrétés à plein temps par l’Etat Français. Certaines années plus de 90% du Chiffre d’affaires provient de la poche du Contribuable, pour des Missions essentielles.  Effectuer l’arrêt technique du Remorqueur dans un Chantier Etranger est, n’avoir aucun respect pour l’Etat Français et les Contribuables !

Les Associations précitées dénoncent depuis des années cette idée de vouloir   délocaliser les arrêts techniques des navires souvent financés par les contribuables -« rappelons si cela est nécessaire que le Chiffre d’affaires de la Société Maritime « Les Abeilles INTERNATIONAL » est pour plus de 90% financé par les Contribuables. Rappelons « aussi » que la Société perçoit des aides importantes de l’Etat Français, comme d’autres Armateurs sans scrupule qui se gavent d’aides sans aucun retour. D’après ce qui nous est rapporté, les arguments de la Direction Générale des « Abeilles » sont pour nous qui connaissons bien l’entreprise et son Histoire « irrecevables » « incohérents » ils sont justes dans l’air du temps -« aller vers le moins coûteux et tant pis pour le reste, y compris pour les conditions des Salariés qui devront effectuer ces travaux »!

Mais, un changement de cap est possible, la Société Maritime « Les Abeilles INTERNATIONAL » est depuis peu dans le giron du Grand Groupe Maritime « BOLUDA » que nous connaissons depuis longtemps ! –« des Gens Sérieux par ce que nous savons » !

Dès le 5 décembre 2023 les Associations, avaient souhaité sans le citer nommément que le Groupe Maritime « BOLUDA » reprenne la barre des « Abeilles » ce souhait nous l’avions réitéré dans plusieurs communiqués de presse. Nous espérons pouvoir compter sur les Dirigeants de « BOLUDA » afin qu’ils fassent effectuer les arrêts techniques des Remorqueurs de haute Mer dans des Chantiers Français, un juste retour !    

 

Pour les Associations MOR GLAZ et du Remorquage, tous les arrêts techniques de ces Remorqueurs doivent être effectués en France, les raisons sont multiples, mais, aussi par respect pour les Financeurs et les Utilisateurs, n’ouvrons pas plus que nécessaire les écluses de la mondialisation ! .

 

Pour l’Association MOR GLAZ et du Remorquage

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

la soirée dédiée au marin-pêcheur Claude Herry et à sa famille est programmée le vendredi 19 avril, à la salle Kejadenn de Logonna-Daoulas.

Après l’annulation du concert de soutien à Plougastel-Daoulas, la soirée dédiée au marin-pêcheur Claude Herry et à sa famille est programmée le vendredi 19 avril, à la salle Kejadenn de Logonna-Daoulas.

Jean-Pierre Riou, du groupe Red Cardell, a répondu présent au soutien du marin-pêcheur de Plougastel menacé d’expropriation. (Photo d’archives Le Télégramme)

Jusqu’à peu, les organisateurs ont encore cru que l’histoire allait se répéter. Et que, comme fin mars à Plougastel-Daoulas, leur soirée de soutien au marin-pêcheur Claude Herry allait tomber à l’eau. Elle se tiendra finalement bien vendredi 19 avril 2024, de 19 h à minuit, à la salle Kejadenn de Logonna-Daoulas. « Après trois semaines de discussion environ, nous avons obtenu le feu vert à 100 % lundi », confie soulagée Lily Billant, coprésidente de l’association organisatrice.

Entrée libre mais jauge limitée à 350 personnes

La soirée de soutien sera ainsi l’occasion de venir en aide au pêcheur finistérien, ainsi qu’à sa famille, en passe de se faire exproprier après un problème de malfaçons sur son bateau. « Nous souhaitons nous montrer solidaires de ces situations compliquées, permettre la tenue de cette soirée est un geste de solidarité et de soutien à la cause », souligne Fabrice Ferré, le maire de la commune.

Tout n’a pourtant pas été facile dans l’organisation de cette soirée, encore hypothétique jusqu’à ce début de semaine. Une dernière réunion de finalisation doit d’ailleurs se tenir ce mercredi soir. « Ça a mis un peu plus longtemps que prévu parce que j’avais besoin de temps pour appréhender cette demande et tous les éléments liés à l’organisation de cet événement », explique l’édile logonnais qui a sollicité les conseils de la sous-préfecture. La question du stationnement a notamment été au cœur de la réflexion. Trois parkings, d’une capacité d’environ 200 places au total, devront permettre d’accueillir les véhicules des participants à la soirée. L’entrée se fera à prix libre mais la capacité d’accueil de la salle est limitée à 350 personnes. « Il y aura également une buvette et des points de restauration », précisent les organisateurs qui invitent au maximum les intéressés à covoiturer pour venir jusqu’à Logonna-Daoulas.

À lire sur le sujet Ce patron pêcheur de Plougastel menacé d’être envoyé par le fond

Mobilisation générale en soutien à Claude Herry

Huit groupes se relayeront sur scène, et sur la place devant la salle, avec les musiques traditionnelles de Skolvan (Youen Le Bihan, Gilles Le Bigot), le rock de Jean-Pierre Riou des Red Cardell, le blues d’Olga Bistram et d’Yves Boudot, les rockeurs de Holwin’Grassman vs stomping bigfoot (Étienne Grass et Lionel Mauguen), les cuivres du Blaireau acoustique, le blues rock de Mojo time (Pat Péron, Akli) et les reprises diverses et variées du duo Snieck (Hélène Jacquelot et Étienne Grass). Prévu à Plougastel-Daoulas et initialement disponible à cette date, Gilles Servat ne sera finalement pas de la partie en raison de l’absence d’un de ses musiciens.

Nos autres newsletters

À noter que l’association Pleine Mer, avec Thibault Josse, prendra la parole autour des difficultés de la pêche traditionnelle en rade de Brest et en mer d’Iroise. Cette soirée sera enfin et surtout l’occasion de participer à la cagnotte solidaire qui permettra de soutenir financièrement la famille, avec la projection du film réalisé pour l’occasion par Kristen Falchon et une équipe de Canal Ti Zef. Des peintres de Plougastel-Daoulas, dont Joëlle Thibault, mettront des toiles à gagner pour la tombola et animeront une fresque collective.

Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de Maître Michel QUIMBERT.

 

Michel avait adhéré durant plusieurs années à l’Association MOR GLAZ, il reconnaissait notre militantisme, nos engagements communs contre les navires poubelles et autres sujets Maritimes mettant en danger l’environnement et les Marins !

Nous pouvons écrire que le Monde Maritime est endeuillé, Michel m’avait été présenté la première fois par mon Ami Roland ANDRIEU, puis à plusieurs reprises par les Dirigeants du Groupe Maritime  BOURBON !  Maître QUIMBERT était impressionnant par sa voix, ses « ces » gestuelles, Avocat Maritimiste de talent. Souvent nous avions croisé le verbe, mais, pour celles et ceux qui connaissaient Michel QUIMBERT, une banalité du quotidien !

Inscrit au barreau de Nantes depuis plus de cinquante ans.  L’avocat au franc-parler était spécialisé en droit maritime, aérien et des affaires. Un défenseur de notre Activité, il a largué les amarres trop tôt !

Maître QUIMERT était présent partout où il pouvait servir les causes des Marins.

Nous adressons nos plus vives condoléances à ses Proches, aux Membres du Cabinet, Avocats, Secrétaires et autres Personnels.

Michel, espérons que cet embarquement t’amènera vers un quai sur lequel t’attendront tes Amis, ceux du Monde Maritime mais bien d’autres encore. Merci pour ce que tu as réalisé pour notre Communauté celle à laquelle tu appartenais depuis des décennies.

Pour l’Association MOR GLAZ    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN