Non au marchandage entre ce « pseudo-armateur » et nos Administrations ! Ce mardi 5 décembre 2023, les trois Marins Géorgiens du navire « SKY III » étaient enfin débarqués. Ces trois Marins ont touché leur modeste salaire, Bravo et respect à Laure TALLONNEAU pour son combat et cette première victoire pour les Marins !

Une seconde victoire devait être gagnée ! Ne pas laisser partir cet engin flottant amputé « privé » du tiers de son effectif, ces Marins son du Personnel Machine, plutôt utile sur un navire en si mauvais état, mais les Autorités elles, en ont décidé autrement !

Quelque part à Lorient, le 5 décembre 2023 des palabres étaient engagées entre le « pseudo-armateur » du « SKY III » et les Autorités Françaises.

Une situation « UBUESQUE » et « HONTEUSE » pour l’Association MOR GLAZ, une situation qui malheureusement n’est pas isolée.

Hier il a été confirmé, une victoire du droit du pavillon de « TANZANIE » sur celui du pavillon « FRANÇAIS ». La « TANZANIE » qui figure au (58ème rang sur les 66 immatriculations recensées).

Pour l’Association MOR GLAZ, le « SKY III » aurait dû rentrer à quai, faire l’objet d’une visite sérieuse, il va reprendre la Mer, pour un long voyage, et quel voyage. Les Autorités FRANÇAISES se sont cette fois encore cachées derrière des milles feuilles de textes qui se contredisent et qui donnent raison aux « pseudo-armateurs » !

L’Association MOR GLAZ dénonce pour la énième fois ces marchandages honteux entre nos Administrations et ces pavillons de complaisance ! Une fois encore des Marins lésés, abandonnés à leur triste situation !

Concrètement, quel est l’intérêt d’acheter un tel navire, et pour quel usage ?

L’un de nos Adhérents Expert Maritime et ancien Directeur d’une Société Maritime s’interroge, -« comment peut-on en si peu de temps contrôler « inspecter » un tel navire, le trouver conforme et de plus est avec un effectif réduit » ? Bon courage Marins la logique de certains, laisser  voguer la Galère !

Pour l’Association MOR GLAZ Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

*

La Société Maritime « LES ABEILLES INTERNATIONAL »  serait-elle à vendre ?

 

Cette Société de référence de par ses missions en a connu des Mers agitées, qu’elles soient Sociales ou Météorologiques : -« mais, toutes les Missions ont toujours été assumées et assurées par ces « ses » Equipages confirmés, passionnés, Professionnels et disponibles 24h/24h 365 jours par an depuis le mois d’août 1978 !

En 1978, un Remorqueur de 125 tonnes de puissance au croc était affrété 76.000 Francs jours pour un Equipage de 15/17 Marins, en 2023 entre 15.000 à 17.000 € jour pour des remorqueurs entre 205 et 290 tonnes de traction et un Equipage de 12 Marins, -« plus de 21 catastrophes équivalentes à celle du pétrolier « AMOCA CADIZ » évitées !

Lorsque la Société Maritime de Sauvetage « LES ABEILLES INTERNATIONAL» avait rejoint le Groupe « ECONOCOM » en 2020 cédée par « BOURBON » nous pensions que le voyage durerait bien plus longtemps, que la croisière serait clémente, et bénéfique, une confiance accordée à Monsieur Jean-Louis BOUCHART fondateur du Groupe « ECONOCOM » cette confiance est un peu fragilisée depuis quelques semaines !

L’Association MOR GLAZ a appris voici quelques semaines, que le Groupe « ECONOCOM » envisageait la vente de « céder » la Société « LES ABEILLES INTERNATIONAL ». Le Groupe « ECONOCOM » ne souhaitant pas garder dans son « giron » cette société pourtant tant et tant convoitée et vantée.

Les bruits de coursives se confirment, comme celui du rachat possible de la filiale par un fonds de pension (dont le but est une rentabilité de court terme) qui n’est pas cohérent avec la Mission des ABEILLES et son modèle Economique. Rappelons que cette manœuvre dangereuse avait été évité en 1991 lors du rachat des ABEILLES par le Groupe des taxis Parisiens G7.

Pour l’Association MOR GLAZ, depuis plusieurs années des erreurs ont été commises, des erreurs considérables qui se poursuivent : – « négociations trop basses sur les contrats des ABEILLES assurant la protection du littoral, des mauvais choix à répétitions etc.. ».

L’Association MOR GLAZ continuera de défendre des moyens performants, les plus adaptés afin d’éviter tout accident et drame sur le littoral Français !

L’Association MOR GLAZ souhaite que la Marine National reprenne la main sur ces Marchés, les utilisateurs sont les Préfets Maritimes, et évitons la logique du Service de Soutien de la Flotte dont le premier critère est le prix » ! Rappelons que la Société « LES ABEILLES INTERNATIONAL » relève de la souveraineté Nationale et de la Flotte Stratégique, ce qui « impose » un Actionnaire National !

L’Association MOR GLAZ défend les meilleurs moyens Nautiques et Humains pour ces Missions ! En aucun cas la Société de Sauvetage ne doit et ne peut être cédée « confiée » à des bricoleurs, l’Etat doit participer aux négociations avec un Armateur Français digne de ce nom, avec une vraie philosophie Maritime !

De ne pas avoir su négocier « défendre » au jute prix les Missions, le coût de fonctionnement : -« le résultat n’est rassurant ni pour les Préfets Maritimes, ni les Maires du littoral, ni les Citoyens si  proches de cette activité » !

Une bonne et rapide solution doit être trouvée pour tous ! Etat, Utilisateurs, pour les Personnels Navigants et Sédentaires de la Société Maritime.

L’Association MOR GLAZ veillera sur la suite qui sera donnée, avec le regard vigilant et attentif de l’Homme de quart !  «  la protection du littoral » ne peut, ne doit pas être confiée à n’importe qui ! (ne respectant pas certaines règles Sociales et Humaines )

Pour l’Association MOR GLAZ         Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

La coque du navire de la Marine Nationale « EX-SUFFREN » est enfin arrivée au port de Bordeaux Bassens pour y être détruite.

La première coque à être déconstruite dans le cadre du marché M9 de la Marine nationale.

Jusque-là pas de grands commentaires de la part de l’Association MOR GLAZ qui revendique depuis des décennies la déconstruction des vieux navires Civils et Militaires en France, nous avions d’ailleurs défendu ce Chantier il y a quelques années.  

Le marché M9 est un marché considérable pour les Chantiers de déconstruction et de recyclage de navires Français labelisés. Ces déconstruction (recyclage de ces navires représentent des années de travail dans le respect de l’Homme et de l’Environnement).

L’Association MOR GLAZ retient le choix de la France pour des navires financés par l’impôt tant à la construction que durant leur service !

 

Le Service de Soutien de la Flotte en octroyant l’ensemble des destructions au même Groupe a-t-il mesuré toutes les conséquences Economiques Sociales pour le Chantier Brestois, les Salariés,  et pour l’Industriel qui a investi dans cette activité Industrielle. –« L’Association MOR GLAZ en doute, nous connaissons la réponse » ! Ces  Responsables des appels d’offres nous ont souvent surpris par leurs choix lors d’attributions de plusieurs marchés ! L’Industriel retenu est-il vraiment National comme annoncé dans le communiqué de presse de la Préfecture Maritime de l’Atlantique du 24 novembre 2023 !

Huit navires à déconstruire et à recycler, pas un seul pour le Chantier Brestois, si visité, si vanté tant par des Civils que des Militaires ayant quelques responsabilités, mais quels pouvoirs, qu’en pensent-ils et surtout que disent-ils après ce choix ?

Par la perte de ce Marché M9 l’activité Industrielle à Brest vient-elle d’être touchée ou torpillée ?

L’Association MOR GLAZ s’interroge forcement ! Une mise en concurrence face à un Géant du business, sur le plan Social et Ecologique que pourra-t-il faire de mieux que ceux qui se sont appliqués depuis des années afin de créer cette activité Industrielle sur le port de Brest. Nous remercions les Armateurs Français qui ont confié leurs navires au Chantier Brestois !

Tous les marchés de déconstruction des navires à déconstruire de la Marine Nationale sont préparés, contractualisés et suivis par les équipes responsables du Service de Soutien de la Flotte, comme pour « l’EX-CLEMENCEAU » et bien d’autres navires déconstruits en Belgique ou en Turquie !

L’Association MOR GLAZ espère d’autres marchés importants pour les Recycleurs Bretons et sa filiale « NAVALEO » ! –« Courage et espérons pour cette Activité et le port de Brest » !

Pour l’Association MOR GLAZ Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

 

 

 

 

L’Association MOR GLAZ sait que la Mise en Demeure est contestée par le « pseudo-armateur » du cargo « AURORA ONE »…MOR GLAZ veillera à ce que cette procédure ne soit en aucun cas remise en cause et qu’elle soit appliquée lorsque cela sera nécessaire !

 

-« Le 21 septembre 2023 la bonne décision a été prise par le Préfet Maritime de l’Atlantique Jean-François QUERAT, que l’Association MOR GLAZ avait salué ». L’Association MOR GLAZ défend depuis des décennies cette procédure dont dispose les Préfets Maritimes.

Enfin une bonne nouvelle pour les 18 Marins Russes, Ukrainiens et Géorgiens (dont deux Femmes cuisinières). A 19h00 ce jeudi 17 novembre 2023 , ils vont enfin reprendre la Mer, ils vont enfin redevenir des Marins navigants ! Certainement un soulagement pour cet Equipage qui est depuis le 21 septembre 2023 dans une situation peu ou pas enviable pour ces « des » Marins. Bonne Mer au Commandant et à tout son Equipage.-« Ce navire est-il aux normes pour reprendre la Mer, nous avons comme un doute, mais, nous savons que les mailles du filet sont si grandes, qu’il pourra continuer son petit trafic de port en port  » ?

Ces Marins se sont retrouvés dans une telle situation parce que le « pseudo-armateur » contestait toute la procédure du Préfet Maritime de l’Atlantique et le coût du Remorquage. – « en fait ces « pseudo-armateurs » pensent que le Monde Maritime fonctionnerait comme eux, mais, ils se trompent, il y des règles que certains respectent , mais, eux, les ignorent » ! Lorsqu’ils paient un Marin 1300 dollars voire moins ils s’en posent des questions ?  

Le 25 octobre 2023 le Tribunal de Commerce de Brest décidait « jugeait » que la caution demandée au « pseudo-armateur » du navire « AURORA ONE » remorqué le 21 septembre 2023 par le Remorqueur « Abeille BOURBON » était disproportionnée, elle est donc passée de 1.200.000 € à 700.000€ !

Cette décision ne changera pas grand-chose, le navire ne pourra pas prendre le large sans avoir acquitté la facture du remorquage qui est comme souvent trop élevée pour le remorqué, et pas suffisamment pour les sauveteurs qui prennent toujours des risques !

Un remorquage à un coût, et il ne doit surtout pas être bradé, peu importe qui est le propriétaire du navire ! Surtout ne pas dévaloriser le métier, en bradant le montant des opérations de sauvetage (Ceux qui ont investi dans un Remorqueur tel « Abeille BOURBON » et autres  remorqueurs  connaissent le prix d’achat, mais aussi le coût de l’entretien et du fonctionnement).

Il y a quelques temps l’Association MOR GLAZ dénonçait un taux d’affrètement trop peu élevé pour ce type de navires, il devra être revu si la France veut garder une protection du littoral « efficace » qui a évité plus de 21 catastrophes équivalentes à celle du pétrolier « AMOCO CADIZ » en mars 1978 qui représentent 1450 années d’affrètement d’une Abeille Flandre !

Pour l’Association MOR GLAZ   Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

C/C : Ministères et Administrations concernés 

L’Association MOR GLAZ a la douleur de vous faire part du décès le 10 novembre 2023 de   notre Ami et Adhérent Alain LE VENEC ! Le Pilote des Mareyeurs, celui qui essaie de ramener le navire à bon port en gardant uni les Equipages de la filière Pêche !

Chevalier de la Légion d’honneur
Officier du Mérite Maritime

Alain est parti trop tôt, il n’avait que 77 ans ! Alain devrait effectuer son dernier voyage sur une Mer calme, nous serons nombreux sur le quai pour lui faire un signe amical tel un Marin qui part pour un voyage ,il sera forcément attendu sur l’autre rive.

Alain était un Acteur qui comptait pour le Mareyage, un esprit de Marin, il était sans ambiguïté et un observateur attentionné des Métiers liés à la Mer. Telle une fune, il était le lien fort entre les Pêcheurs et les Consommateurs qui ne doit jamais se rompre, Alain regardait devant tel un Capitaine à la passerelle d’un navire !  Ses opinons étaient tranchées, parfois au risque de déplaire, mais il faisait avancer la filière Pêche !

Un Président atypique et efficace de la Présidence de l’Association Bretonne des Acheteurs des Produits de la Pêche  de 2005 à 2014 Président d’honneur jusqu’en 2019.
-« si vous saviez comme je suis triste….Nous avions la même gouaille, le même humour, (parait-il)  . Une belle Personne a pris le large, le 18 octobre 2023 nous avions passé un long moment au téléphone, nous avions forcément beaucoup ri. Je garde pour nous l’objet de cette conversation » !

Nos plus Sincères Condoléances à toute sa Famille, à ses Amis !

Pour l’Association MOR GLAZ     Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

L’Association MOR GLAZ est optimiste lorsqu’il s’agit de s’exprimer sur les activités Maritimes.

« – Il nous arrive même parfois de rêver de plus d’activités Maritimes encore bien plus respectueuses de l’Homme et de l’Environnement, de moins de pseudo-armateurs exploiteurs de pauvres Marins ».

Le énième rapport remis au Secrétaire d’Etat Chargé de la Mer sur la Flotte stratégique risque de prendre l’eau rapidement. L’Association MOR GLAZ se demande si vraiment l’indépendance de certaines activités Maritimes serait une des priorités de la France.

French flag blowing in the wind.

Comment pourrions-nous y croire lorsque Madame la Première Ministre accepte d’affréter deux navires peu ou pas adaptés pour sauver les « Migrants » en Manche sous pavillon du Panama et l’autre Danois ! Le flou Social sur le Transmanche, loin d’être solutionné ! Et bien d’autres situations dépressionnaires !     

        

La Flotte stratégique, sujet qui occupe, il y a ceux qui en parlent, ceux qui voudraient la mettre en place sous des pavillons exotiques avec des Marins Etrangers.

Et puis il y a ceux qui l’on fait en 1991 par patriotisme et surtout par peur de perdre leurs Emplois ! Je parle du Groupe de Remorquage Français « LES ABEILLES » qu’elles soient Portuaires ou ABEILLES INTERNATIONAL.

Une décision prise à l’époque par les Conseillers du Président de la République François MITTERRAND. «

Les Taxis Parisiens G7 propriétaires du Remorquage Maritime Français » ce dernier employait à l’époque plus de 1500 Navigants et personnels Sédentaires.

A l’annonce que le Groupe pourrait-être repris par un fonds de pension Australien, certains délégués se mobilisèrent. Ceux des ABEILLES INTERNATIONAL peut-être un peu plus vite, car, ils venaient d’échapper au pavillon bis Français !

Mobilisés comme jamais, dans le sillage de Roland ANDRIEU figure incontournable du Syndicalisme Maritime et Fluvial Français.

La motivation : nos emplois de Marins, le Pavillon français 1er Registre et garder la maitrise, la barre, des mouvements des navires en escale, garder le dialogue Social entre l’Armateur et les Syndicats Maritimes très puissants dans ce secteur !

L’INDÉPENDANCE et la PERFORMANCE des Ports Français sous Pavillon Français ! Tous les engagements du nouvel Armateur Monsieur André ROUSSELET et de son talentueux Capitaine Jean-Jacques AUGIER Président Directeur Général du Remorquage furent tenus et améliorés, pour la satisfaction, des Ports, des usagers (les Clients) et des Salariés ! A quelques-uns nous venions de mettre en place la flotte stratégique sans le savoir,

en 1996 le Groupe de Remorquage fut repris par « BOURBON » et nous connaissons l’heureuse épopée du Groupe Maritime, renouvellement de la Flotte, développement à l’offshore, et la construction de plusieurs dizaines de navires en France et chez « PIRIOU » à Concarneau.

 Le Remorquage est toujours sous pavillon National, une victoire.

–« L’Europe qui devait nous protéger, nous permettre de vivre mieux, de nous épanouir dans un Monde de Paix et de partage nous permettrait-elle encore cela aujourd’hui » ?

-« Depuis des années l’Association MOR GLAZ bataille pour une flotte stratégique, notre vigilance reste celle de tous les instants » ! Mais la « géopolitique » évolue, alors ne nous délestons pas davantage de nos atouts…( articles : 22 juin 202202 juillet 2023)

Chaque Pays doit mettre en place sa flotte stratégique dans les domaines essentiels à notre indépendance !

Les Guerres successives devraient faire réagir ceux qui ont la barre du navire FRANCE. Soyons attentifs et essayons de deviner ce qui se prépare derrière la ligne d’horizon.

Pour l’Association MOR GLAZ, la France doit repenser sa stratégie Maritime afin de retrouver l’indépendance qu’elle n’a plus !

La Flotte stratégique est devenue une priorité,

la souveraineté de la France mérite bien plus qu’une envolée lyrique au pupitre, il faut du concret, arrêtons la dérive du navire !

Pour l’Association MOR GLAZ, il va falloir former des Equipage, pas de Marines sans Marins, sachons ensemble donner des envies !    Nous sommes tous opposés à la guerre et pourtant, l’Histoire a montré qu’il est préférable de s’y préparer que d’être surpris. -« Ensemble prenons la barre pour nos Marines et les Ports » !

Pour l’Association MOR GLAZ   Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Tempête Ciaran : à Brest, le bateau remorqueur «Abeille Bourbon» placé en alerte

Charles Guyard, édité par Alexandre Dalifard / Crédit photo : MARCEL MOCHET / AFP 06h13, le 02 novembre 2023

 

Ce jeudi, le Finistère, les Côtes-d’Armor et la Manche ont été placés par Météo-France en vigilance rouge vent jusqu’à 10 heures. Sur place, des rafales pouvant atteindre 170 km/h sont attendues. À Brest, le bateau remorqueur « Abeille Bourbon », capable de tracter plus de 200 tonnes, est placé en alerte.

Transports limités ce jeudi, vigilance orange étendue à 30 départements, appels à la prudence : les autorités ont multiplié les mises en garde alors que la puissante tempête Ciaran a déferlé sur un grand quart nord-ouest du pays dans la nuit de mercredi à jeudi. Le Finistère, les Côtes-d’Armor et la Manche sont en vigilance rouge vent depuis mercredi soir minuit, et ce jusqu’à 10 heures ce jeudi. Pour l’occasion, Europe 1 s’est rendue à Brest.

« Le rail d’Ouessant, c’est plus de 200 navires par jour »

« Ce qui va se passer en mer peut finir à terre », comme le rappelle le préfet du Finistère, Alain Espinasse, tout ce qui va venir du large durant la nuit de tempête risque en effet de martyriser le littoral. Le département s’attend à de fortes vagues et des rafales de vents soutenus, mais pas seulement. « Un navire en perdition finissant sur les côtes ça peut provoquer différents types de dégâts », précise le préfet au micro d’Europe 1. Et c’est pour éviter au maximum un naufrage d’envergure que l’Abeille Bourbon a été placée en alerte. Ce remorqueur capable de tracter plus de 200 tonnes a déjà appareillé

>> LIRE AUSSI – Tempête Ciaran : la circulation des poids lourds interdite en Bretagne jeudi, annonce Clément Beaune

Il mouille actuellement proche du rail d’Ouessant, l’un des passages maritimes les plus fréquentés au monde où, malheureusement, le trafic ne s’arrête pas, même quand les éléments sont déchaînés, comme le rappelle Jean-Paul Hellequin qui a servi 23 ans sur l’Abeille. « Le rail d’Ouessant, c’est plus de 200 navires par jour. Le transport maritime circule tout le temps. Un porte conteneurs qui doit arriver au Havre ce matin, par exemple, va essayer de passer la tempête. Il va vous annoncer qu’il a perdu dix conteneurs et puis, au moment du chargement, on va s’apercevoir qu’il en a peut-être perdu 300 ou 400. Ce qui arrive fréquemment tous les hivers. Un navire qui transporte des conteneurs peut transporter plus qu’un pétrolier du type Erika », assure-t-il à Europe 1.

Ils sont douze marins partis pour une durée indéterminée, en sachant qu’une nouvelle dépression est annoncée pour le week-end prochain.

Objet : la Mise en Demeure serait-elle contestée par un « pseudo-armateur » ?

 

Le 25 octobre 2023 le Tribunal de Commerce de Brest décidait « jugeait » que la caution demandée au « pseudo-armateur » du navire « AURORA ONE » remorqué le 21 septembre 2023 par le Remorqueur « Abeille BOURBON » était disproportionnée, elle est donc passée de 1.200.000 € à 700.000€ ! Cette décision ne changera pas grand-chose, le navire ne pourra pas prendre le large sans avoir acquitté la facture du remorquage qui est comme souvent trop élevée pour le remorqué, et pas suffisamment pour les Equipages qui prennent toujours des risques !

Mais, l’objet de ce communiqué est bien plus orienté sur la Mise en Demeure que de palabrer sur les prix des remorquages qui ne sont pas à la hauteur des moyens engagés y compris par beau temps !

-« La Mise en Demeure activée lorsque nécessaire par les Préfets Maritimes ne devra jamais être remise en cause ni même discutée, et là, nous avons comme l’impression qu’un petit vent de bout soufflerait, ne nous laissons pas impressionner, le 21 septembre 2023 la bonne décision a  été prise par le Préfet Maritime de l’Atlantique Jean-François QUERAT, que l’Association MOR GLAZ avait salué ».

L’Association MOR GLAZ défend depuis des décennies cette procédure dont dispose les Préfets Maritimes. Il faudra bien que tôt ou tard ces « pseudo-armateurs » comprennent que la Mer n’est pas un espace sur lequel tout serait possible ? Un espace de liberté certes mais à condition de ne pas mettre en danger les Marins, et l’Environnement. Il faut respecter une certaine déontologie notamment en Mer !

L’Association MOR GLAZ constate, que nous nous sommes déjà délestés de règles afin de croire à une Mondialisation heureuse, ne participons pas « plus », gardons la barre ! Gardons certaines règles « les pouvoirs » qui de temps en temps permettent aux navires de reprendre le bon cap, évitant ainsi, naufrages, pollutions et autres déboires et catastrophes ! La Mise en Demeure remet face à leurs responsabilités certains Capitaines parfois trop « téméraires » et trop entêtés face à certaines évidences, la Mer restera toujours la plus forte.

D’autres Services devraient se rendre bien moins complices de ces « pseudo-armateurs » !

A bord de ce navire 18 Marins : des Russes, Ukrainiens et des Géorgiens.

-« Ce navire sera-t-il aux normes avant de reprendre la Mer, nous avons comme un doute » ?

Pour l’Association MOR GLAZ       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Hier, le 22 octobre 2023, Le Salon des Ecrivains de la Mer au Musée des Thoniers à Etel, de Belles rencontres des Amis de longue date pour certains, toujours un plaisir de les retrouver, très accessibles et disponibles malgré leur « POPULARITE ».

Anne SMITH et Jean LEMONNIER tout deux des Artistes, Peintres de la Marine , le sacre du Talent dans plusieurs disciplines !

 

Mais aussi mon Ami Louis COZAN ancien Gardien de Phare, le Capitaine qui de son rocher indique aux Capitaines des navires et aux hommes de quart le bon cap, la bonne Direction vers un port.

Louis est aussi Composteur Interprète, Ecrivain et ancien Syndicaliste Génétiste, entre autres auteur de l’ouvrage « Un feu sur la mer » !

Toutes ces Personnes sont Adhérentes à l’Association MOR GLAZ ! J’ai rencontré aussi dans le public plusieurs de nos Adhérents, « – le hasard » 

Hier, j’ai rencontré pour l’Association MOR GLAZ de nombreuses Personnes « PERSONNALITES » prêtes à effectuer une partie du voyage avec nous, et quelles rencontres, nous allons former un bel Equipage !

 

Ces belles rencontres d’hier permettront à l’Association de MOR GLAZ de gravir un peu plus haut l’échelle de Pilote. Et ainsi de pouvoir dénoncer « rappeler » tout ce qui pourrait nuire à la vie des Marins du Monde et aux activités Maritimes, au pavillon Français, la vigilance et la détermination de l’Association MOR GLAZ tel un Phare qui montre le bon cap, celle qui vous permet d’arriver près du quai, de prendre La Touline et de pouvoir s’amarrer le temps nécessaire.

De nouveaux projets pour l’année 2024 prennent le cap. Sachons susciter des envies d’adhérer à l’Association qui est utile pour la Mer, les Marins, l’Environnement, le développement et une meilleure reconnaissance de nos métiers et des Marins, de tous les Marins du Monde.

Un grand merci aux Organiseurs et Bénévoles du Musée des Thoniers, pour leur accueil et l’organisateur, pour leur disponibilité !

Jean-Paul HELLEQUIN Président de l’Association MOR GLAZ

la digue de LABER à Roscoff dans le Finistère doit être entretenue avec les investissements nécessaires  afin de protéger durablement les habitants » !

L’association MOR GLAZ qui a participé et « encouragé » le samedi 23 Septembre 2023 lors d’une réunion les 40 personnes présentes à la création du Collectif de LABER à Roscoff dans le Finistère, ne peut que se réjouir de la prise de conscience des Responsables Politiques du Haut Léon Communauté (HLC) sur un sujet de la plus haute importance comme le maintien en bon état des digues sur le littoral de leur territoire. L’Association MOR GLAZ souhaite réagir suite à l’Article paru le 19 courant dans Le Télégramme sous la plume de la Journaliste Monique KEROMNES et à celui paru ce jour dans le Ouest-France.

Rappelons que la loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles (MAPTAM) a été publiée le 28 Janvier 2014 au Journal Officiel (JO), que cette dite loi visait à restaurer les libertés locales en faisant confiance à l’intelligence territoriale. Ce texte ajoutait une compétence supplémentaire aux Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) dans la Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations (GEMAPI) dont découle la taxe du même nom.

Dire que -« HLC va se retrouver devant le fait accompli avec la note à régler,  est à nuancer dans la mesure où la loi MAPTAM est en vigueur depuis bientôt 10 ans » ! Le défaut de réactivité et le manque d’anticipation des Elus locaux en regard de la situation est à déplorer d’autant qu’il s’agit de protéger des zones d’habitation, et les Habitants de ces zones.

L’Association MOR GLAZ doit-elle comprendre, que l’appropriation des compétences des EPCI dans la Gestion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations est à remettre en cause ? L’appel à l’Etat par Haut Léon Communauté semble l’accréditer…Il va falloir être très attentif (à l’attention du Collectif de LABER) .

Pour L’Association MOR GLAZ, les lois de décentralisation précitées sont responsables de cette situation par la dessaisie des Affaires Maritimes du suivi et de la gestion de ces ouvrages Maritimes au profit des EPCI !

-« Le Collectif LABER doit être présent et participer à toutes les démarches envisagées, pour l’Association MOR GLAZ  la digue doit être entretenue avec les investissements nécessaires  afin de protéger durablement les habitants » !

Pour l’Association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN et le Vice-Président Bernard Le BIHAN