Mettons dès aujourd’hui tout en œuvre pour éviter la mise en place d’une voie maritime transarctique et interdire l’exploitation du pétrole en région arctique

La fonte de la banquise dans la région du pôle nord permettra, dans quelques années (25/50 ans, voire moins selon les sources) de créer de nouvelles voies maritimes et d’aller exploiter les richesses sous la mer dans la région arctique. Certains se réjouissent déjà de cette situation, qui est pourtant bien révélatrice d’une catastrophe humaine et écologique annoncée depuis longtemps par plusieurs scientifiques, explorateurs et autres.

Ces nouvelles voies maritimes (ces eaux internationales) permettraient de gagner jusqu’à 40% de temps sur des voyages par la mer pour se rendre de l’Europe vers la Chine, le Japon et l’Inde. Ne laissons pas se créer ces eaux internationales, soyons opposés, car cette aventure va dégrader  » massacrer  » un peu plus l’espace marin.

Jusqu’où les armateurs, affréteurs de navires, économistes et autres iront-ils dans leur folie, dans la course aux profits  » gagner toujours plus et plus vite  » au détriment des hommes, d’écosystèmes très riches, de la vie tout simplement.

Jusqu’où iront les Etats, l’OMI (Organisation Maritime Internationale), autres organismes et décideurs dans leur soutien  » voire leur participation  » à toutes ces dérives dans le transport maritime et autres activités industrielles.

A un moment où nous dit-on des mesures seraient prises par certains pays pour pénaliser les pollueurs d’autres s’apprêtent à prendre le risque de polluer l’une des parties du globe  » en apparence  » pas encore ou peu polluée.

L’association MOR GLAZ ne peut  » ne veut « pas être une simple spectatrice de ces nouvelles dérives qui pourraient s’installer.

Ne nous laissons pas tromper. Partout où il y a course aux profits il y a pollution au détriment des hommes et de la nature.

Tous ces décideurs n’ont-ils pas de famille, ne pensent-ils jamais à tous ces désastres humains et écologiques .

Ne pensent-ils jamais à leurs enfants, à leurs semblables…..

Ne pensent-ils toujours qu’aux profits en bafouant toutes les règles élémentaires de la vie, qu’elles soient humaines, animales où végétales ….

Si une voie maritime internationale « accompagnée forcément de toutes ses dérives  » était créée dans cette région cela serait une catastrophe, un désastre pour tous ceux qui y vivent, hommes et animaux .

Ne laissons pas les grands penseurs habituels installer  » s’installer « ces voies navigables, ni extraire les richesses naturelles dans ces régions, en nous expliquant qu’il n’y a aucun risque, seulement des bénéfices,  » mais pour qui….et pour quoi faire…  » et que ces nouvelles voies maritimes et exploitations sont obligatoires pour l’équilibre des comptes mondiaux, pour l’emploi , pour la paix, pour le bien des peuples des pays du Tiers-monde et que l’avenir de la planète en dépend etc…..ne prenons plus ces discours comme  » argent « comptant, organisons nous, montrons notre détermination à ne plus tout accepter.

Cette fois ne nous laissons pas prendre et réagissons tous ensemble pour empêcher que soit détruite un peu plus la planète, un naufrage (une pollution) dans cette région serait très préjudiciable pour les hommes et l’environnement.

L’association MOR GLAZ demande à tous ceux qui se sentent concernés par l’environnement, par la survie de l’espèce humaine et animale à tout faire pour empêcher la mise en place de cette voix transarctique et autres dérives envisagées dans cette région.

L’association MOR GLAZ demande à chaque citoyen d’écrire aux élus régionaux, nationaux et européens, aux universitaires, aux scientifiques à tous ceux qui peuvent être utiles et entendus afin que ce projet ne voit jamais le jour.

L’association MOR GLAZ demande que cette région de l’Arctique avec ou sans banquise soit protégée et déclarée comme patrimoine mondial, soit un bien commun.

L’association MOR GLAZ demande que chaque citoyen montre une forte opposition à ces projets par tous les moyens légaux et non violents.

L’association MOR GLAZ demande que toutes les associations qui entendent défendre les hommes , les animaux, la mer, la faune et la flore marines agissent pour s’opposer à cette voie maritime et toute activité industrielle dans cette région. La banquise fond parce que nos dirigeants sont impuissants face aux industriels qui polluent dans la plus grande impunité voire en toute légalité.

L’association MOR GLAZ demande que l’irréparable contre les hommes et l’environnement soit cette fois interdit, ne soyons plus des spectateurs face à ces décisions qui sont  » seront  » prises de façon unilatérale et toujours par une minorité . La planète et la mer ne sont pas les propriétés de quelques-uns , sachons protéger ces biens communs indispensables à la vie.

L’association MOR GLAZ compte sur, de grandes nations comme la Russie et le Canada pour ne pas laisser se développer ni accepter, que les voies maritimes existantes dans cette région ne deviennent des eaux internationales un espace de non droit. L’internationalisation des eaux a toujours mené à des situations ingérables( des zones de non droit) accompagnées de dérives de toutes sortes et de toutes grandeurs , sous le regard complaisant de l’OMI et de quelques-autres qui feraient nous dit-on, tout cela dans notre l’intérêt…. Tout ceci est-il vraiment nécessaire pour le bien être des hommes ?

L’association MOR GLAZ doit être  » avec d’autres « une force d’opposition, face à cette nouvelle mauvaise idée, le désastre est suffisant, la planète Mer en a assez . Le développement du transport pétrolier et des marchandises de toutes sortes en mer Baltique  » 100% d’augmentation par an pour le pétrole jusqu’en 2007  » risque d’en faire une poubelle, si des mesures concrètes ne sont pas prises sur le contrôle des navires et sur la prévention des accidents en mer. Si nous ne sommes pas capables de contrôler et de le réglementer sérieusement un tel développement du transport maritime est-il vraiment utile .

L’association MOR GLAZ demande un meilleur contrôle du transport maritime , que des règles plus strictes soient enfin appliquées de la même manière pour tous, dans le seul souci de protéger les hommes et l’environnement. Sachons éliminer certains risques pour les hommes et l’environnement, laissons une planète propre une MOR GLAZ  » mer bleue «  aux futures générations.

texte Jean-Paul Hellequin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *