, lors de la présente à Brest du Secrétaire d’Etat aux Transports Alain VIDALIES, l’association MOR GLAZ a souhaité attirer l’attention à sa manière sur la problématique des navires abandonnés dans le port de Brest depuis plusieurs années:

Un fumigène par navire, ces navires doivent être déconstruits au plus près. Aucun de ces navires ne peut être revendu à un  » pseudo-armateur « , cette solution serait la pire de toutes.

L’association MOR GLAZ assure la veille afin d’éviter l’irréparable !!!! Refaire naviguer des marins sur ces navires serait irrespectueux envers l’Homme et l’Environnement. Ces navires susceptibles d’effectuer tous types de trafics engageraient les responsabilités des vendeurs, qui devront avoir à l’esprit toutes ces éventualités même les pires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *