Lettre ouverte adressée ce jour par fax à : Monsieur le Président de la République Française, Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président de la commission Européenne, Madame la Ministre de l’environnement

Madame, Messieurs,

Le 18 août 2005, l’association MOR GLAZ vous adressait le courrier ci-joint. Nous reconnaissons que les réponses ne se sont pas faites attendre, sauf de la part de madame la Ministre chargée de l’écologie et du développement durable……. Que c’est il réellement passé depuis le 18 août……

Pour l’association MOR GLAZ, le problème reste entier et c’est pourquoi nous nous permettons de vous faire-part à nouveau de nos inquiétudes car nous savons que le  » NORWAY  » ex France attend le cours le plus élevé de l’acier pour entrer dans un chantier de démolition de navires en négligeant toutes les normes de santé, d’hygiène, de sécurité et de respect de l’environnement.

Dans son courrier monsieur le Président Barroso nous rappelle que des travaux sont en cours au sein de la convention de Bâle afin de rendre les règles plus contraignantes. L’association MOR GLAZ souhaiterait que vous rappeliez à l’ordre dans les plus brefs délais tous ceux qui ont manqué à leur devoir en laissant partir ce navire d’un port de l’Union Européenne pour être démantelé dans les conditions que nous connaissons ( mais qu’il ne faut pas seulement déplorer) dans un chantier en Inde.

Nous ne pouvons pas  » plus  » être de simples spectateurs face à ces situations scandaleuses. Nous voulons que les règles soient les mêmes partout car il est intolérable de savoir que des populations souffrent parce que certaines conventions Internationales ne sont pas respectées ( les femmes et les hommes doivent être mieux protégés partout dans le monde, le développement des pays ne doit plus  » pas  » se faire au détriment des populations). Vous devez par ailleurs obliger les pays qui ont signé les conventions Internationales et celle de Bâle dans ce cas précis à honorer leur signature sous peine de sanctions.

L’association MOR GLAZ s’interroge également sur le sérieux de l’opération de désamiantage du porte-avions  » CLEMENCEAU « . Nous souhaiterions que ce navire n’échappe à aucune règle, l’Etat et plus précisément la Marine Nationale doit montrer l’exemple (nous savons que des ferrailleurs et autres… attentent avec impatience l’arrivée du  » CLEMENCEAU « .

Madame, messieurs, nous attendons de vous des actions et gestes politiques forts sur ces dossiers.En l’attente, nous vous prions de recevoir nos respectueuses et sincères salutations.

Pour l’association MOR GLAZ, le président  Jean-Paul Hellequin

*

Pour mémoire le courrier du 18 août 2005

Le paquebot le  » NORWAY  » ex France, qui bat pavillon de BAHAMAS devrait d’après nos informations être revendu par la société la  » STAR CRUISE  » ( l’actuel armateur du  » NORWAY  » ex France) à un chantier de démolition en Inde.

Madame, messieurs vous ne pouvez ni devez laisser des hommes voire des enfants démolir ce navire bourré d’amiante, produit classé rouge par sa dangerosité pour les hommes et l’environnement.

Le  » NORWAY  » ex France, qui est actuellement au mouillage devant le port de KLANG en Malaisie a été visité il y a quelques jours par 14 personnes de nationalité indienne. Toujours d’après notre informateur le  » NORWAY  » ex France devrait être remorqué jusqu’à  » GOA  » en Inde pour y être démoli……..Nous connaissons toutes et tous les conditions de  » travail  » des ouvriers dans ces chantiers de démolition, ne soyez pas complices de l’exploitation de ces ouvriers….

Rappelons que le  » NORWAY  » ex France avait quitté le port de BREMERHAVEN fin mai 2005 remorqué par le remorqueur Chinois  » DE DA  » le convoi a escalé au Cap le 1er juillet 2005. Le commandant aurait débarqué, ou aurait été remercié…..par la société la  » STAR CRUISE  » avant le départ de BREMERHAVEN. Ce même commandant déclarait sur M6 lors d’un reportage, qu’il ne conduirait pas le navire dans un chantier de démolition, qu’il préférerait débarquer.

Madame, messieurs, le but de cette lettre ouverte est d’attirer votre attention et celle du plus grand nombre de citoyens de la réalité des pratiques dans le milieu maritime malgré les conventions et autres textes qui devraient  » devaient  » protéger les hommes et l’environnement. Ayons tous en mémoire le feuilleton du porte-avions  » CLEMENCEAU  » qui a bien failli sans l’intervention des associations et d’un syndicat maritime Brestois finir à la démolition sans être désamianté, et débarrassé de divers produits dangereux .

Le  » NORWAY  » n’aurait pas dû pouvoir quitter l’Allemagne, l’Europe sans que le désamiantage ne soit effectué, même si ce coût est estimé par l’armateur à 8 millions d’Euros…..Un armateur quel qu’il soit devrait prévoir le coût de démolition du navire lors de sa construction, cela devrait faire l’objet d’une loi internationale…. que fait l’Organisation Maritime Internationale (OMI)….

La convention de Bâle qui réglemente le trafic des déchets toxiques considère que les navires anciens, sont susceptibles de recevoir la qualification de  » déchets  » et donc de se voir appliquer les règles de ladite convention.

La convention de Bâle du 22 mars 1989, sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et de leur élimination, signée par la France et l’Inde prévoit que ces mouvements sont interdits si l’Etat exportateur dispose de moyens permettant l’élimination de ces déchets, (art 4-9-a) Nous sommes bien dans cette configuration.

Madame, messieurs, l’association MOR GLAZ vous demande de réagir et d’agir, auprès de la société  » STAR CRUISE  » pour que toutes les normes de sécurité, d’hygiène et de conditions de travail soient appliquées lors de la démolition de ce navire. Il faut aussi responsabiliser l’Etat du pavillon du navire.

Le  » NORWAY «  ex France doit être dépollué de la même manière et avec le même sérieux que s’il était démoli dans un chantier de l’Union Européenne.

L’association MOR GLAZ demande depuis plusieurs années un chantier de déconstruction de navire en Europe, nous réitérons cette demande.

Madame, messieurs pensons aux hommes voire aux enfants qui vont devoir démolir ce navire (ancien fleuron de la flotte mondiale).

L’association MOR GLAZ espère bien que vous mettrez tout en œuvre pour éviter que des hommes et l’environnement ne soient encore une fois agressés, parce qu’un armateur à choisi l’économie et va la faire subir, payer à des gens qui n’ont pas le choix et qui ne peuvent qu’accepter et subir les conditions de travail les pires qui soient.

Madame, messieurs ne soyez pas de simples observateurs, faites respecter les textes que vous avez signés. Montrez-vous très fermes si vous voulez regagner la confiance des électeurs.

L’économie que veut réaliser l’armateur pour ce désamiantage (de 8 millions €), ne peut pas se faire en négligeant la santé des hommes parce qu’ils sont dans des pays pauvres, ni de sacrifier l’environnement parce que cela se passe ailleurs, loin de chez nous……La mondialisation c’est aussi savoir faire appliquer des règles sociales, sanitaires et environnementales ailleurs…….Les discours c’est bien, agir c’est mieux.

Madame, messieurs, nous vous remercions de votre attention et nous comptons sur vous pour faire appliquer les conventions qui  » protègent  » les hommes et l’environnement.

Recevez madame, messieurs nos très respectueuses et sincères salutations.

Pour l’association MOR GLAZ , le président

Jean-Paul Hellequin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *