L’association MOR GLAZ souhaite réagir à plusieurs articles de presse laissant supposer que  » l’Abeille Bourbon  » pourrait quitter sa zone de surveillance pour ramener le CLEMENCEAU vers Brest. Cela serait une erreur de plus dans ce feuilleton qui a déjà suffisamment ridiculisé la France.

Pour l’association MOR GLAZ, la bonne solution serait de faire remorquer jusqu’à Brest le CLEMENCEAU par  » l’Abeille Languedoc  » dès que le convoi sera au large des côtes européennes . Si cette solution était retenue et nous croyons savoir qu’elle est à l’ordre du jour, l’association MOR GLAZ ne pourrait que l’approuver et la soutenir. Cela permettrait d’éviter que l’Abeille Bourbon ne quitte sa zone de surveillance.

Même si ce dossier n’est plus celui de la Préfecture Maritime, ni de la Marine Nationale mais celui du ministère de l’économie et des finances resté très silencieux sur ce dossier, l’association MOR GLAZ souhaite que la Préfecture Maritime de Brest soit le maître d’œuvre pour la fin du voyage du CLEMENCEAU.

Ne laissons pas les mêmes personnes qui se sont trompées sur ce pitoyable dossier continuer les mêmes erreurs et d’alourdir la facture sur le dos du contribuable.

L’association MOR GLAZ revendique plus que jamais un chantier de déconstruction de navires à Brest tant pour les navires civils que militaires.

Soyons plus respectueux des hommes et de l’environnement que les Etats Unis qui continuent en bafouant les lois et traités existants à océaniser les vieux navires de leur flotte militaire ( le prochain océanisé sera un porte-avions de l’US Navy, le 17mai 2006 dans la Golfe du Mexique).

Pour l’association MOR GLAZ, le président… Jean-Paul Hellequin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *