Ce n’est pas de l’acharnement, mais il y a un gros problème de sécurité au 1er Éperon sur le port de Brest.

Le 16 juin 2021,  nous avons rencontré sur sa demande, Madame Isabelle Le CALLENNEC et Stéphane Roudaut pour la liste  » hissons haut la Bretagne »…

La Candidate y a passé le temps nécessaire avec l’Association MOR GLAZ et un Salarié de la Société Maritime Penn Ar Bed..

Un scandale! Des dérives graves et un abandon affiché des activités essentielles au 1et Éperon du port de Brest.

Nous souhaiterions que d’autres Candidates et Candidats s’intéressent au sujet.

Que se passe-t-il en Baie de Saint-Brieuc au large des Côtes d’Armor, la Nature serait-elle sur le point de se rebeller face à cette implantation du champ éolien imposé en cet endroit par quelques-uns.

Il y a quelques jours, le Directeur de la Société Aile Marines faisait des déclarations assez surprenantes que l’Association MOR GLAZ avait perçues comme un aveu d’impuissance face à la Nature du site !

Des déclarations qui démontrent, que l’endroit de l’implantation de ce chant éolien n’était pas l’endroit, des découvertes inattendues, mais comment cela est-il possible ?

Comment peut-on entamer un tel chantier sans avoir étudié sérieusement le fond Marin à cet endroit ? Découvrir le marnage, la force des courants, des vents, nous parait un peu ubuesque,  lorsque la volonté affichée est si grande et aussi déterminée d’implanter le parc éolien à cet endroit contre l’avis d’un grand nombre (Communiqué du 4 mai 2021 sur notre site)

Puis hier en soirée, une pollution par hydro carbure provoquée par le navire AEOLUS, navire très spécialisé dans ce type de travaux Offshores ! Branle-bas de combat le lundi 14 juin 2021 à la Préfecture Maritime, le Commandant de l’AEOLUS vient de signaler une pollution. La Préfecture Maritime va devoir mener cette mission de dépollution avec ses petits moyens.

Ces genres d’incidents n’étaient pas forcement prévu eux non plus !

Pour l’Association MOR GLAZ, toutes celles et ceux qui se sont engagés pour ce chantier devraient réfléchir, devraient peut être même moins s’écouter, et écouter enfin les arguments des autres ! Ces chantiers pourtant soumis à des appels d’Offres des plus sérieux( parait-il)  réservent des surprises insurmontables, occasionnant parfois des dérives loin des regards, mais, ce chantier lui est particulièrement surveillé.

Mesdames les Ministres de la Mer et de l’Environnement, viendront-elles comme en Corse le 12 juin 2021 lors de la pollution, nous expliquer que la Mer et les Océans doivent être protégés !

Pour l’Association MOR GLAZ ces chantiers en Mer ne sont en rien comparables à d’autres, toutes les précautions doivent-être prises en amont et de manières très sérieuses.

Pour l’Association MOR GLAZ              Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Ce 8 juin 2021 comme chaque année, ne doit pas être qu’un slogan, un de plus qui ne servirait à rien ! Ensemble, sachons protéger nos Océans et pas seulement les 8 juin.

La journée Mondiale des « Océans » : ces Océans qui jouent un rôle primordial dans notre subsistance, y compris dans celles et ceux qui les polluent sans scrupule, par manque de rigueur.

Le 25 juin sera la journée Internationale des Gens de Mer : ces Marins qui sont eux aussi les gardiens des Océans.

Une journée Internationale des « Océans » une journée Internationale de plus,  des journées de ce type,  pour se donner trop souvent bonne conscience, mais demain que restera-t-il de cette journée ! Cette  journée du 8 juin devrait pourtant nous rappeler que les Océans sont indispensables à la vie sur terre, qui ne représente elle que moins de 30% de la surface du globe ! 

Lorsque cette journée se sera retirée telle la marée que restera-t-il ? Organiser les ramassages de déchets très médiatisés sur le littoral, donne le bon cap aux enfants, mais cela ne suffit pas « plus », il faut agir en amont en obligeant  aux  efforts nécessaires, être attentionné certes, mais surtout concret  afin de préserver ce bien commun et vital pour toutes les espèces vivantes sur le globe !   Les Océans doivent faire l’objet d’une attention toute particulière si nous voulons tout simplement survivre.

Au fil des marées, les Océans sont de plus en plus pollués, vidés de leurs richesses, par des pilleurs ( communiqué du 28 mars 2020 ) et braconniers. D’autres utilisateurs de cet espace de liberté sont eux plus conscients que la Mer, les Océans sont pour eux des espaces privilégiés qui permet de pouvoir exercer, de pratiquer leurs activités en respectant les lieux. Les Marins pêcheurs des Côtes d’Armor qui voient des décennies de surveillance, de protection gâchées par des travaux pharaoniques sur et auprès de gisements de coquilles Saint Jacques ! A cet endroit aussi l’Océan va souffrir, mais les intérêts de quelques-uns paraissent l’ignorer !

La France doit mettre en avant ses fleurons de la recherche océanographique que sont IFREMER et GENAVIR, ils doivent être défendus ardemment, MOR GLAZ le fait !

Les Océans sont fragilisés par des comportements irresponsables, au moment où de nouvelles méthodes de pêche doivent être inventées, sans ces outils et connaissances, nous ne connaitrons jamais les ressources des Océans et les moyens pour combattre les pollutions et les mauvais comportements (car il y en a encore loin de notre littoral, mais ils existent chaque jour qui passe) ils doivent être fermement combattus, il faut éduquer, ou punir les contrevenants ! Ces milliers de pollutions invisibles, pertes de conteneurs et autres sont évitables, il faut sanctionner les indisciplinés, les pollueurs, et les malveillants envers les Océans !

La Mer est un bel espace, si nous voulons qu’elle reste une MOR GLAZ (MER BLEU) unissons-nous, mais pas uniquement le 8 juin de chaque année.

L’Association MOR GLAZ souhaite, que les Océans soient encore pour longtemps le poumon de la planète, qu’ils soient nourriciers certes mais en respectant certaines règles, les mêmes pour tous,  qu’ils nous protègent, qu’ils nous permettent de vivre, ses richesses sont infinies, utilisons les avec  intelligence et modération !

Pour l’Association MOR GLAZ    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

L’Association MOR GLAZ est satisfaite de l’obtention des marchés pour le remplacement des Remorqueurs Abeilles FLANDRE et LANGUEDOC âgées de 43 et 42 ans par la Société « LES ABEILLES ».

abeille languedoc
SONY DSC

Un premier succès Maritime pour le Groupe « ECONOCOM » qui a racheté la Société « LES ABEILLES » au mois de septembre 2020 au Groupe BOURBON.

SONY DSC

Les qualités des Équipages (souvent des Marins de proximité), des Personnels Sédentaires et Navigants, le savoir-faire et l’expérience reconnus depuis plus de 43 ans  au service des Marins du Monde sous l’autorité des Préfets Maritimes  auront vraisemblablement été parmi les critères retenus, nous ne pouvons que nous satisfaire du choix de l’Etat ! 

Enfin, la fin de procédures infinies, incompréhensibles, l’Association MOR GLAZ prônait pour des Remorqueurs neufs de qualité, performants en puissance de traction et nettement supérieure aux Abeilles BOURBON et LIBERTE. Une  capacité à accueillir des naufragés, mais, aussi à faire face au gigantisme des navires. Ces deux navires de type supplies une fois transformés devront satisfaire certes le Client qui est l’État et les utilisateurs que seront les Préfets Maritimes, nous comptons sur leur regard de professionnels et d’utilisateurs afin qu’il n’y ait pas d’économie lors de la transformation des deux navires pouvant remettre en cause certaines missions !

L’Association MOR GLAZ, sera très attentive aux navires supplies de moins de 10 ans, qui seront transformés pour secourir les Marins du Monde, les biens et diverses missions de service public.

Lorsque les nouveaux navires seront mis en service début 2022, aucune période d’essai ne sera, ne pourra être tolérée « autorisée ». Les navires devront être opérationnels dès la sortie du chantier qui sera chargé de la transformation des navires ! L’Association MOR GLAZ demande que les Chantiers soient Français, surtout ne pas copier les Armateurs qui se gavent d’aides publiques et qui construisent et entretiennent leurs navires à l’Étranger !

D’après nos informations, ces deux navires pourraient  être rachetés au Groupe  SIEM OFFSHORE, si c’était le cas, les navires de moins de 10 ans de ce grand Groupe Norvégien sont de bons navires, mais il faudra y mettre le prix pour les transformer en Remorqueur de sauvetage.

L’Association MOR GLAZ demande que lors des appels d’Offres pour transformer ces deux navires, que le  prix ne soit pas comme trop souvent  le seul critère. D’ailleurs selon certains des Adhérents de l’Association MOR GLAZ  il sera impossible de réaliser la moindre économie pour faire du neuf avec des navires âgés de 10 ans « il faudra donc y mettre le prix » aucun bricolage ne peut être toléré!  (voir sur le site MOR GLAZ les interventions sur ce sujet) !

                                                                                                                                                                         Pour l’Association MOR GLAZ      Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Suite à l’évacuation sanitaire d’un Marin du vraquier « AGRI QUEEN » au large de la Bretagne, dans la nuit du jeudi au vendredi 8 avril 202,  l’Association MOR GLAZ tient à saluer et féliciter l’Equipage de l’hélicoptère Caïman de la  Marine Nationale  qui a effectué cette mission Humanitaire et de sauvetage de nuit à près de 265 milles (500 kms environs au large des côtes finistériennes).

Une opération réussie avec un ravitaillement en carburant de l’hélicoptère type CAÏMAN en Mer à bord de la Frégate multi-mission AQUITAINE de la Marine Nationale, par des conditions météorologiques difficiles. –« la qualité incontestable, des Pilotes de ces hélicoptères sélectionnés avec rigueur ».

Cette opération de secours en Mer mobilisant des moyens conséquents : CROSS ETEL – frégate multi-missions AQUITAINE – avion de surveillance FALCON de la base de Lann-Bihoué (56) – hélicoptère CAIMAN de Lanvéoc-Poulmic avec le personnel du SAMU 29 prouve une fois de plus la compétence des Militaires et des Civils en charge des missions de secours maritime au service des Marins du Monde. 

Pour l’association MOR GLAZ qui défend les Marins du Monde, cette évacuation sanitaire «EVASAN»  est un exemple de solidarité internationale et de grandes compétences, qui grandit l’image de la France à l’international.

Cette image est parfois malheureusement ternie lorsque nous assistons à des drames en  Mer Méditerranée de migrants agonisants dans des radeaux de fortune et pour lesquels les secours n’ont pas été déclenchés ou déclenchés trop tard… Nous déplorons ces situations dramatiques !

Parce-que l’Association MOR GLAZ est objective et pragmatique : -«  Quand c’est bien, il faut aussi le dire » ce message sous forme de communiqué  est destiné « adressé »  au Vice-Amiral Olivier Lebas, Préfet Maritime de l’Atlantique, et à ces « ses »  Équipages Embarqués ou pas,  l’ensemble des acteurs de cette opération glorifie honore le monde maritime. Une parfaite coordination que nous saluons !

L’association MOR GLAZ  rappelle n’avoir reçu aucune réponse précise des autorités Maritimes au communiqué du 25 Janvier 2020 -« Sauvetage en mer disponibilité des aéronefs de la Marine Nationale  l’Association MOR GLAZ demande plus de réactivité !»…

Cependant le succès de cette opération Maritime de Secours en Mer sur le vraquier panaméen « AGRI QUEEN » constitue un signal engageant et ne peut-être que salué unanimement par la communauté Maritime, dont l’Association MOR GLAZ ! 

Bon rétablissement au Marin débarqué du « AGRI QUEEN » et bonne Mer au Commandant et à son Équipage.

Pour l’Association MOR GLAZ           Le Vice-Président Bernard Le BIHAN

Le porte-conteneurs géant « EVER GIVEN » appartenant à l’Armement Taïwanais « EVERGREEN » immobilisé dans le canal de Suez. Le canal de  Suez est le trait d’union maritime entre l’Europe et l’Asie, il  permet aux navires de ne plus avoir à contourner l’Afrique, via le redoutable cap de Bonne-Espérance. Le canal de Suez est un point hautement stratégique et, l’EGYPTE le sait !

 

Le « EVER GIVEN »  bloquerait ou ralentirait,  plus de 10% du transport maritime Mondial, à qui la faute à ceux qui veulent toujours du plus grand, du plus impressionnant pour épater la galerie, ou à ceux qui délivrent des certificats, et assurent ces Géants des Mers ?

L’Association MOR GLAZ dénonce depuis plus de 10 ans la course au gigantisme des navires (terme contesté par les Armateurs de ces navires)  porte-conteneurs pour des raisons évidentes de sécurité Maritime et de sécurité tout simplement ! En 2005 les porte-conteneurs transportaient entre 9500 et 11000 conteneurs, aujourd’hui plus du double, et des ambitions demeurent,  ceux qui applaudissaient hier, vont peut-être être ceux qui vont pleurer demain, les Assureurs par exemple. Ces navires d’une valeur de 350 Millions de Dollars peuvent transporter jusqu’à plus d’un Milliard de Dollars de marchandises : dont le poids transporté est approximatif, la répartition des produits aussi, ayant comme conséquence les difficultés et les dangers que cela représente lors d’incendies à bord de ces navires, collisions et autres…. trop grands trop dangereux. Et toutes ces pertes de conteneurs contenants quels produits ? Un véritable danger pour l’Homme et l’Environnement !

Il y a trois ans, l’Armateur « EVERGREEN » réceptionnait le « EVER GIVEN », un géant  d’une longueur de 400 mètres, une largeur de 59 et un tirant d’eau de 15.2 mètres pour une puissance de 59 250 KW et bat pavillon Panaméen. Construit  dans un chantier Japonais, il peut transporter 20.388 conteneurs (il y a plus grand) ! Exploité entre l’Asie et l’Europe, il fait partie d’une série de seize navires identiques,  dont plusieurs sont déjà en service. Le « EVER GIVEN » venait d’Asie et se rendait à Rotterdam, ce navire aurait été déporté par une rafale de vent de 40 nœuds, nous savons par des Capitaines de navires de ce types, qu’ils ont une telle prise au vent, qu’ils deviennent rapidement dangereux, y compris dans les ports si les remorqueurs utiles et nécessaires ne sont pas exigés par les Pilotes et les Autorités portuaires ! Huit remorqueurs seraient sur place pour le remettre à flot !

L’Association MOR GLAZ demande depuis longtemps la Sécurité Passive Embarquée à bord de tous les navires.  Nous savons, que le porte-conteneurs qui bloque le canal de Suez n’est pas équipé de la solution FORS JLMD SYSTEM que nous défendons et conseillons depuis presque 20 ans,  ce qui l’aurait aidé à alléger son poids en accélérant la vidange de ses cuves qui sera une phase très certainement nécessaire avant toute opération de remorquage.

Cet accident se passe sur un plan d’eau calme, que se passerait il  sur une Mer agitée de force 10 ou plus, quel pays est préparé « équipé »  pour y faire face ?

Par conséquent, les instances Maritimes Internationales et les Assureurs doivent imposer rapidement la Sécurité Passive Embarquée.

Le EVER GIVEN,  pavillon Panama, n°OMI 9811000, appartient à un armateur Japonais   Shoei Kisen KK , opéré epar un Chinois Evergreen Marine Corp (Taiwan) Ltd (EVERGREEN LINE)  et géré par  le Japonais Ship Manager Higaki Sangyo Kaisha Ltd. Navire contrôlé par le Centre de Sécu en Angleterre en 2020 : 3 déficiences dont échelles de pilotes endommagées, 

en 2019 :  en Chine : équipement médical, propulsion du moteur principal, installations électriques 

en 2018 : en chine et en Allemagne : déficience sur les heures de repos

 

Pour l’Association MOR GLAZ    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Le navire le VALEUREUX scotché dans le port de Douarnenez depuis 23 ans….

Le remorqueur le « VALEUREUX » ancien navire de la Marine Nationale, désarmé en 1993  avait été racheté par l’Association Théophile en 1997 ! Une très belle initiative afin de porter par barge des aides aux Enfants des rues de Roumanie sous le régime Soviétique !

Ce petit remorqueur avait rejoint le port de Douarnenez afin d’y être remis aux normes, et puis, un navire resté durant 4 ans sans servir ne peut que réserver de désagréables surprises, et donc coûter trop d’argent pour une Association de ce type.

Après les mises aux normes, il faut aussi un Equipage fiable et performant serait-il bénévole, il faut le nourrir et lui apporter un certain confort de vie et de la sécurité pour de si longues traversées, soutes etc…  ! Ce remorqueur s’apprêtait à effectuer du remorquage de barge en haute Mer !

L’Association MOR GLAZ s’interroge, ce type de transaction (de projet)  serait-il encore possible 23 ans plus tard ? Car oui le « VALEUREUX » est bien dans le port du Rosmeur à Douarnenez en Bretagne depuis 1997.

Le cheminement de ce navire est conforme à la fin d’activité des navires. Une immatriculation sous pavillon du « PANAMA » durant un temps, non renouvelée. Une absence de pavillon qui en fait un objet flottant. Comment les Autorités peuvent-elles être aussi longtemps observatrices de telles situations à Douarnenez où dans d’autres ports comme Brest par exemple concernant les engins flottants (KARL et ANTIGONE Z) ?

L’Association MOR GLAZ, espère et demande que cette fois les appels d’Offres soient plus rapides et que ce navire « VALEUREUX » trouve rapidement un endroit pour y être déconstruit, puis recyclé dans le plus grand respect de l’Homme et de l’Environnement.

Comme les Officiers de port, l’Association MOR GLAZ est lassée « agacée » par ces situations et l’immobilisme des Autorités ayant en charge ces dossiers !

Pour l’Association MOR GLAZ, il faut désormais régler rapidement ces problèmes de vieilles coques, dans tous les ports et passer en avant toute !

 

Pour l’Association MOR GLAZ     Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Le 22 octobre 2020 entraient dans l’une des cales sèches du port de Brest, deux des trois sous-marins de la Marine Nationale de la classe « AGOSTA » afin d’y être déconstruits !

 

 L’Association MOR GLAZ  œuvre depuis plus de 15 ans afin que de vieux navires soient déconstruits, puis recyclés à Brest. Des navires Civils et Militaires, cet aboutissement « victoire » est aussi un peu le nôtre, nous remercions nos Amis qui se sont mobilisés à nos côtés, ils se reconnaitront. Elle est aussi la victoire d’un Industriel le Président et les Equipes « Les Recycleurs Bretons » qui ont bien voulu tenter l’aventure, une ténacité remarquable et intelligente. Ces trois sous-marins, représentent plusieurs mois (plusieurs années) de travail avec des Techniciens spécialement formés pour cette activité, la déconstruction, puis le recyclage des navires  respectueuse de l’Homme et de l’Environnement doit-être effectuée par des Personnels bien formés, des Techniciens, afin que cette nouvelle activité sur le port de Brest respecte toutes les exigences « imposées par l’Union Européenne qui ne doit pas l’imposer de la même manière à tous les chantiers des pays riverains », sinon pourquoi certaines différences des coûts importants pour la même activité, chantiers  qui doivent pourtant respecter les mêmes règles Sociales et Environnementales ?

Si les règles imposées sont respectées par tous, pourquoi tous ces navires Militaires échappent-ils  à Brest ou à d’autres chantiers Français ?  

Le chantier en cours donne du temps à l’Entreprise pour rechercher et obtenir d’autres marchés, d’autres navires à déconstruire puis à recycler. Deux navires (engins flottants) les cargos  « Karl et Antigone Z » bloqués depuis des années dans le port de Brest,  attendent, ils doivent être confiés à un Industriel Brestois, le savoir-faire est bien là !

-« Les années passées des navires ont été déconstruits à Brest dont un navire de 153 mètres, comme quoi » !

Pour l’Association MOR GLAZ      Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Les navires de croisière qui jettent l’ancre sur le littoral Français sont de plus en plus nombreux ?

 

Ces mouillages sont toujours demandés aux Autorités Maritimes Françaises, cependant ils doivent être autorisés avec une certaine prudence.

L’Association MOR GLAZ  déplore sincèrement et tristement   que le COVID 19 mette en danger  certaines Compagnies Maritimes et leurs Personnels Navigants et Sédentaires,  y compris pour les croisiéristes «  mais les habitudes prises dans des pays lointains, plus laxistes, moins regardants  ne doivent pas être exportées  ici pour des raisons économiques qui risqueraient de mettre en danger « à mal »  l’Homme, l’Environnement et certaines activités liées à la Mer !

Le 13 juillet 2020 le paquebot « Dumont-d’Urville », de 131 m de long, 18 m de large et 4,70 m de tirant d’eau, a mouillé à 100 mètres à peine de « la Pointe de l’Aiguille Creuse d’Etretat » près du port de Fécamp dans le nord de la France, était-ce raisonnable.

 Le Maire d’Etretat , Monsieur André BAILLARD, a écrit au Préfet Maritime de la Manche et de la Mer du Nord à juste raison, l’Association MOR GLAZ soutient cette démarche effectuée auprès des Autorités Maritimes.

Monsieur le Maire s’inquiète à juste titre, et écritJe souhaite vous alerter sur le fait que des mouillages successifs au plus près de nos falaises, sur nos plateaux rocheux, seront à la longue destructeurs de nos fonds sous-marins. Ils vont par ailleurs dérégler le système aquatique de reproduction sous-marine de notre côte, déjà mis à mal par le tourisme pédestre de masse sur le rocher à marée basse. Le risque majeur d’aujourd’hui est la multiplication rapide de ces croisiéristes qui visitent notre côte si une réglementation n’en garantit pas les accès ».

Nous rappelons que seuls les Préfets Maritimes peuvent interdire ou autoriser ces mouillages et autres passages dangereux sur le littoral !

L’association MOR GLAZ, constate qu’il est plus facile d’autoriser un mouillage sur notre littoral  à un navire à passagers effectuant du tourisme, qu’un endroit ou un port refuge à un navire de commerce en difficulté !

L’Association MOR GLAZ est opposée depuis longtemps au tourisme nautique, peu,  pas ou mal  contrôlé dans certaines zones du globe, certains pensent « débarquer » en pays conquis.

Protégeons la planète, ses habitants et changeons de cap pour mieux préserver la « Faune et la Faune » l’Homme et le Monde du vivant  tout simplement !

Pour l’Association MOR GLAZ       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN