Daniel URVOY Commandant Marine Marchande Inscrit sous N° 1972 B 9055 Quartier de Paimpol

2 ème à partir de la droite Daniel Urvoy et son épouse

Ayant débuté ma carrière de marin en juillet 1973 comme mousse sur le pétrolier Myrtéa de la Société Maritime Shell et quatre années plus tard, en 1977, mon premier sauvetage sur le pétrolier Miralda comme matelot léger ; récupération en mer de chine d’un boat people ,70 personnes fuyant le Vietnam sur une embarcation de 17 mètres éventrée et prête à couler.
Le Commandant décide la récupération de : 3 bébés-27 enfants-4 adoslescents-21 femmes et 15 hommes.
Aucun pays ne voulant les recueillir nous avons cohabité ensemble durant 3 semaines fournissant des vêtements offerts par la totalité de l’équipage et en économisant la nourriture du bord.
Grace à l’intervention du gouvernement français nous les avons débarqués à Séoul en Corée du Sud, une anecdote difficile à oublier.
En 1980 /1981/1982, je suis rentré à l’Hydro de Paimpol pour faire le cours préparatoire Chef de Quart et le cours Chef de Quart.
J’ai fait 15 années à la Shell dans les fonctions suivantes : Mousse/Novice/Matelot/Second Maître Timonier/ Pompiste/Maitre d’Equipage/Elève Pont ceci jusqu’à la fermeture définitive de la société Maritime Shell.

En 1988 je suis rentré chez Féronia Internationale Shipping (FISH filiale de la Compagnie Nationale de Navigation) comme second capitaine (reclassé par la Shell), j’ai fait 4 années sur le navire polaire Erebus au départ de Punta Arénas au Chili vers la péninsule Antarctique.
1 année à l’Hydro de Saint Malo pour le brevet de Capitaine Côtier suivi des embarquements sur les navires polaires Cariboo (Italie) et l’Astrolabe pour les TAFFS (ravitaillement terre Adélie) dans les fonctions de Second Capitaine et de Commandant.
J’ai participé (4 mois) à la guerre entre serbes et Croates ceci à la limite des eaux nationales de Yougoslavie sur le navire radio le Droit de Parole comme Commandant (Bernard Kouchner Président de l’association Droit de Parole).
Retour en Afrique comme Commandant jusqu’à la fermeture définitive de la FISH en 1999.

En mars 2000 je suis entré aux abeilles portuaires de Brest comme Commandant et responsable de site puis Commandant et responsable de site de Bayonne.
En mai 2003 j’ai été affecté aux Abeilles Le Havre comme Commandant ;
En 2008, détaché des AB le Havre auprès des Chantiers Piriou pour le suivi et les essais des remorqueurs construits par Piriou Concarneau.
En juin et juillet 2009 remplacement de L’Abeille Languedoc à la Pallice (carénage de l’AB Languedoc) comme Commandant sur l’Abeille Octeville.
En Septembre 2009 retour sur la Pallice pour remplacement de l’AB Languedoc (partie remplacer l’AB Bourbon à Brest).
En juin 2010 remplacement de L’Abeille Liberté (cale pour soucis de bowthruster) par l’Abeille Gascogne à Cherbourg.

En 2010 également, de service sur le VB Trouville appelé par la Capitainerie du Havre pour un remorquage sur rade du Havre par vent force 6 d’un bateau de pêche Hollandais de 35 mètres en panne de machine.
Navire remorqué et mis en sécurité dans le port du Havre ainsi que son équipage de 8 hommes.

En novembre 2011 j’ai pris ma retraite à 55 ans après 40 années dans la marine marchande Française.
Depuis ma retraite je suis Commandant auprès des Chantiers PIRIOU pour transfert de savoir pour les navires neufs (essais mer) Remorqueurs Algériens, Caribdésir 2, Sidi Ifni, Yersin, B2MS, Astrolabe, BSAHS, BHO2M ainsi que la formation des équipages que ce soit civils ou militaires.

A nos Amis marins de  » l’Abeille Languedoc » et à toutes celles et ceux qui ont participé au sauvetage de 8 personnes cette nuit dans la Manche…

 

Quel beau Noël pour le petit Rayan 4 ans et sa famille.

Ce matin 18 décembre 2018 à 3H00, l’équipage  de «  l’Abeille Languedoc, sous l’autorité de la Préfecture Maritime de la Manche et la Mer du Nord, ont sorti d’une triste situation 8 personnes, 8 Migrants….. Bravo à celles et ceux qui permettent de tels actes humains, humanistes et solidarité……

Ceux qui ont participé à cet acte auront certainement un regard différent sur ces gens qui fuient la guerre, la misère, etc….Sauver des gens était aussi les missions de l’AQUARIUS…..

ASSOCIATION DU REMORQUAGE : Le vendredi 23 novembre 2018, se déroulait à l’Hôtel CHANTEREYNE à Cherbourg à 16h30 un point presse afin de faire le bilan des visites du Remorqueur « Abeille Liberté ».

                                                                                     

SOUTENIR, AIDER ET SAVOIR TENDRE LA MAIN

Ces visites étaient organisées afin de soutenir « La Caisse des Péris en Mer de Cherbourg » et « L ’Association pour les Œuvres Sociales de la Marine »  ADOSM. En 2018 les visites sont soutenues par la chanteuse Nolwenn LEROY

Ces visites sont organisées par : l’Association du Remorquage, elles peuvent être organisées et réalisées grâce  à l’Action de l’Etat en Mer, à BOURBON, à la société « Les ABEILLES », au Groupe HUMANIS, aux membres des Équipages  et à de nombreux bénévoles qui sont  toujours présents,  pour  accueillir les milliers de visiteurs.

Un merci tout particulier aux responsables et aux personnels de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Cherbourg, de la Capitainerie  et du port de commerce de Cherbourg, qui nous facilitent l’organisation de ces visites, ainsi qu’à Madame Cindy BRIARD de Mondial Protection Grand Nord-Ouest.

L’intégralité de la recette  est reversée aux associations :

1500€ remis à Daniel LEJUEZ Président de la caisse des Péris en mer de Cherbourg en présence de plusieurs adhérents et bénévoles des Associations du REMORQUAGE et de MOR GLAZ.

 

A 18h30, un chèque de  4000€ à Jean-Marie DOUILLOT Président de l’Association pour les Œuvres Sociales de la Marine (ADOSM) en Présence de l’Amiral Préfet Maritime de la Manche Mer du Nord, du Commandant de l’Abeille LIBERTÉ  et  de plusieurs membres de l’Équipage, mais aussi de plusieurs personnalités Civiles et Militaires !

Les deux visites à Cherbourg ont permis de percevoir 4438€ de dons

Les visites cumulées à Brest et Cherbourg 20750€ , nous allons  « cependant » redistribuer 22000€, les 1250€ supplémentaires venant de visites privées de l’Abeille BOURBON  et de l’Association MOR GLAZ.

Ces visites sont soutenues depuis plusieurs années par les  personnalités suivantes :

Jacques de Chateauvieux, Président de Bourbon et son épouse Caroline, Christian Munier, Jacqueline Tabarly, Patrick Poivre d’Arvor, Claire Chazal, Audrey CrespoMara, Journaliste, présentatrice et animatrice de plusieurs rendez-vous sur LCI et du 20h de TF1, Thierry Ardisson  Jean-Loup Chrétien cosmonaute, Erik Orsenna Membre de l’Académie Française, Hervé Hamon, écrivain/scénariste/journaliste, et ami des marins, Frédéric Moncany de Saint-Aignan Président du Cluster Maritime Français, Francis Vallat Président de SOS Méditerranée et Président  d’honneur du Cluster Maritime Français, Alain Eveno « sonneur » médaille d’argent de la défense Nationale, médaille de bronze de la jeunesse et des sports, Annie Blanchet Marraine de l’Abeille Liberté, les personnels sédentaires et navigants  de la société  « Abeilles » et de « BOURBON »,  l’Association du Remorquage (organisatrice de ces opérations) les Membres du bureau de l’Association MOR GLAZ et plusieurs Membres,  et bien d’autres personnes actives qui ont souhaité conserver l’anonymat.

Nous remercions  tous nos  fidèles partenaires, ainsi que toutes les personnes qui nous accompagnent depuis  des années, sans elles nous ne pourrions pas « SOUTENIR, AIDER ET POUVOIR TENDRE LA MAIN ».

 

Jean-Paul  HELLEQUIN    Président de l’association du Remorquage  

                      06 84 62 44 52  association.remorquage@orange.fr

 

 

1500€ remis à Daniel LEJUEZ Président de la caisse des Péris en mer de Cherbourg en présence de plusieurs adhérents et bénévoles des Associations du REMORQUAGE et de MOR GLAZ.

A 18h30, un chèque de  4000€ à Jean-Marie DOUILLOT Président de l’Association pour les Œuvres Sociales de la Marine (ADOSM) en Présence de l’Amiral Préfet Maritime de la Manche Mer du Nord, du Commandant de l’Abeille LIBERTE  et  de plusieurs membres de l’Équipage, mais aussi de plusieurs personnalités Civiles et Militaires !

Les deux visites à Cherbourg ont permis de percevoir 4438€ de dons

Les visites cumulées à Brest et Cherbourg 20750€ nous allons  « cependant » redistribuer 22000€, les 1250€ supplémentaires venant de visites privées de l’Abeille BOURBON  et de l’Association MOR GLAZ !

Amicalement et à bientôt

WWW.MORGLAZ.ORG

 

Le 4/11 à 10h07 l’équipe de l’expédition « du souffle pour l’espoir » a atteint avec succès le sommet de l’Hilung Himal.

 Conditions météo très rudes…….

 

tous les trois en bonne santé. Nous sommes a PHU réseau internet limite plus d’infos dans trois jours a KOTO. Nous vous embrassons tous très fort.
Marcelin Chigring Lhakpa et Dawa le porteur se joint à nous

Tous les Membres de l’association MOR GLAZ et du Remorquage vous félicitent…………….Merci pour celles et ceux qui manquent de souffle……..

CLIQUEZ…..

AMELIORATION DE LA SÉCURITÉ MARITIME DANS LE CANAL DE CORSE ET EN MEDITERRANEE.

CULLETTIVITÀ DI CORSICA

 ASSEMBLEA DI CORSICA 

2DA SESSIONE URDINARIA DI U 2018

REUNIONE DI I 25 È 26 D’UTTOBRE DI U 2018

 N° 2018/O2/078

MOTION

AVEC DEMANDE D’EXAMEN PRIORITAIRE

DEPOSEE PAR :   Mmes Fabienne GIOVANNINI et Anne-Laure SANTUCCI AU NOM DU GROUPE « FEMU A CORSICA »

 

OBJET :                 AMELIORATION DE LA SECURITE MARITIME DANS LE CANAL DE CORSE ET EN MEDITERRANEE.

 

CONSIDÉRANT la collision entre deux navires au Nord-Est du Cap Corse, le cargo-roulier « Ulysse » sous pavillon tunisien, et le porte-conteneurs chypriote « Virginia »,

CONSIDÉRANT le non-respect des règles de sécurité par les deux armateurs concernés,

CONSIDÉRANT l’importante pollution et le déploiement de moyens conséquents nécessaires à enrayer cette pollution,

CONSIDÉRANT le préjudice moral et écologique subi par la Corse, son peuple, et ses institutions,

CONSIDÉRANT le fondement à agir de la Collectivité de Corse (Loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la Biodiversité),

CONSIDÉRANT les milliers de navires qui croisent dans le Canal de Corse et l’insuffisance des moyens de prévention, dans ce canal, et plus largement en Méditerranée,

CONSIDÉRANT les systèmes de « sécurité passive embarquée » permettant aux navires qui en sont équipés de faire face aux situations de crise en mer et de vider leurs cuves avec un moindre risque de pollution en cas de problèmes en mer [plus de 80 navires dans le monde en sont équipés, les techniques sont portées par l’Association de Sécurité Passive Embarquée regroupant des experts français et européens du sauvetage en mer],

CONSIDÉRANT le besoin de généraliser ce type d’équipement, particulièrement pour les navires croisant en Méditerranée, mer fermée, à la biodiversité extrêmement fragile,

CONSIDÉRANT que le peuple Corse se refuse à être un simple spectateur du désastre qui pourrait être un jour causé à son environnement remarquable, avec de considérables et durables conséquences écologiques et économiques,

CONSIDÉRANT la rareté et la fragilité de l’écosystème méditerranéen, la nécessité de renforcer sa protection et donc de renforcer les mesures de préventions des risques maritimes,

CONSIDÉRANT le Plan pour la Méditerranée et toutes les conventions internationales pour la protection des milieux marins,

CONSIDÉRANT l’importance de notre littoral marin, les 1000 kilomètres de côtes de la Corse à préserver, le Schéma de Mise en Valeur de la Mer et le Plan d’Aménagement et de Développement Durable de la Corse,

 

L’ASSEMBLÉE DE CORSE

CHARGE le Président du Conseil Exécutif de Corse de porter plainte pour préjudice moral et écologique contre les armateurs des navires du cargo-roulier tunisien « Ulysse » et du porte-conteneurs chypriote « Virginia ».

DEMANDE à l’Etat de faire respecter l’intégrité du territoire de l’île de Corse son environnement remarquable, son capital écologique et économique.

CHARGE le Président du Conseil Exécutif de Corse d’interpeller l’Etat et l’Organisation Maritime Internationale afin de renforcer les moyens de surveillance du Canal de Corse par :

  • Le renforcement des surveillances aériennes ou satellites, pouvant déclencher une intervention immédiate, dès qu’un navire est à l’arrêt en mer, afin de mieux prévenir les risques de collision.

 

  • Le renforcement des moyens de prévention sur place en Corse pour un déploiement immédiat de barrages anti-pollution et de moyens de lutte en cas d’accident ou de naufrage.

 

  • La mise en place de systèmes de « Sécurité passive embarquée » à bord des navires croisant en Méditerranée, pour faciliter et accélérer les opérations de sauvetage.

 

  • L’exigence de formation des marins à bord sous un label spécifique à la Méditerranée, et un renforcement des contrôles de leurs connaissances pour les marins de tout navire croisant en Méditerranée, afin de prévenir les défaillances humaines.

 

  • L’exigence d’information de la Collectivité de Corse dès qu’un navire est au mouillage de façon anormale et/ou présente, par sa vitesse ou ses comportements, une menace pour la sécurité maritime.

Collision en Méditerranée le 7 octobre 2018

équipé de « JLMD System » les cuves du porte conteneurs  » CSL VIRGINIA » seraient déjà vidées en grande partie…..

COMMUNIQUE ASSOCIATION MOR GLAZ le 8 octobre 2018 

Une collision….une de plus, sans blessé certes, une collision que déplore une fois encore l’association MOR GLAZ.

Cette zone par laquelle  plus de 100 navires croisent par jour, un trafic appelé à se développer. Mais la vigilance à bord des deux navires et notamment à bord de la passerelle du Roulier « ULYSSE » n’était certainement pas assurée ou alors ? Lors de la collision avec le porte-conteneurs « CLS VIRGINIA », ce dernier s’est déplacé à 2 nœuds, cela démontre le choc et le manque de réactivité à bord du Roulier « ULYSSE ». Sur un navire qui transporte des passagers, le manque de veille à la passerelle est intolérable !  

L’association MOR GLAZ défend depuis des années la Sécurité Passive Embarquée, et le System JLMD y figure, si le « CLS VIRGINIA » avait été équipé, les cuves abordées, seraient déjà vides (et le fioul ne se déverserait pas en mer), et les deux navires pourraient être pris rapidement en remorque sans risque afin de rejoindre un chantier de réparation navale !

Plus de 80 navires dans le monde y sont équipés, quelques armements Français  préventifs dans le domaine de la Sécurité Passive Embarquée  y équipent leurs navires (Louis Dreyfus ARMATEURS, CMA CGM).

Une telle collision, devrait remettre sur la table cette question  à l’Organisation Maritime Internationale, les assureurs devraient aussi s’y intéresser ainsi que tous les pays riverains de la Mer Méditerranée et autres.

L’association MOR GLAZ, ne peut pas accepter ce genre d’accident maritime et n’être qu’une simple spectatrice, en mer la vigilance doit être permanente.

L’association MOR GLAZ demande à bord de tous les navires :

Des effectifs suffisants, des Marins bien formés, des Marins avec des heures de repos obligatoires et respectées. A bord ce type de navires (rouliers et ferries) les heures de repos sont souvent insuffisantes, et ces Marins deviennent dangereux pour eux, pour les autres, et précisément les Marins effectuant du quart à la passerelle. Attendons l’enquête, mais ne soyons pas dupe !

Le Ministre François de RUGY est bien affirmatif dans ses déclaration, certes, il n’y aura pas de marée noire, mais il y aura de la pollution qui va bousculer l’écosystème dans cette zone.

Monsieur le Ministre, pour éviter ces pollutions et accidents, imposez la Sécurité Passive Embarquée sur tous les navires et augmentez le nombre de remorqueurs de haute mer en Mer Méditerranée et dans le Golfe de Gascogne.

Pour l’association MOR GLAZ      Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

Monsieur le Ministre, pour éviter ces pollutions et accidents, imposez la Sécurité Passive Embarquée sur tous les navires et augmentez le nombre de remorqueurs de haute mer en Mer Méditerranée et dans le Golfe de Gascogne.

Collision en Méditerranée le 7 octobre 2018

Le Ministre François de RUGY est bien affirmatif dans ses déclaration…. certes, il n’y aura pas de marée noire, mais il y aura de la pollution qui va bousculer l’écosystème dans cette zone.

Monsieur le Ministre, pour éviter ces pollutions et accidents, imposez la Sécurité Passive Embarquée sur tous les navires et augmentez le nombre de remorqueurs de haute mer en Mer Méditerranée et dans le Golfe de Gascogne.

équipé de « JLMD System » les cuves du porte conteneurs  » CSL VIRGINIA » seraient déjà vidées en grande partie…..

« LA MER MEDITERRANEE NE SERA PLUS JAMAIS BLEU »

Je vous remercie pour votre invitation et de laisser la parole à l’association MOR GLAZ sur un sujet aussi sensible dépourvu d’humanisme ! Merci à vous d’être venus à ce rassemblement, un rassemblement utile, afin de faire entendre notre voix, et suggérer une autre voie ! Pour faire prendre conscience que les Migrants ne sont pas le problème, les problèmes sont bien ailleurs… 

Le navire « AQUARIUS » ne peut plus secourir les personnes qui vont se noyer en Mer Méditerranée, cette grande bleue ne le sera plus jamais ! « AQUARIUS » n’a plus de pavillon, donc, il devra rester à quai, et durant cette période, des personnes qui fuient leurs Pays pour diverses raisons vont se noyer !  

En tant qu’ancien Marin Terre-neuvas et sauveteur en mer, je trouve cela si triste que je ne trouve pas les mots. Je suis signataire des 500 personnalités pour l’association MOR GLAZ, Francis VALLAT y tenait,  signer pour le maintien des missions de  « AQUARIUS ».  

L’association MOR GLAZ demande que :

Les conventions internationales des Nations Unies sur le droit de la Mer de 1974,  1979 et 1982 sur le Sauvetage en Mer soient rigoureusement respectées simplement respectées et appliquées.

 

Sur le plan humanitaire les choses nous paraissent limpides :

Tout être humain digne de ce nom doit secourir d’autres êtres humains en détresse, en mer ou ailleurs, mais notamment en mer. Les associations, ONG et autres qui secourent en mer méritent notre soutien et tout notre respect.

 La France a souvent eu des difficultés pour secourir les Migrants qui passaient par la Mer, cet espace de liberté, où toute personne doit être secourue et ramenée au port le plus proche ou celui de la prochaine escale du navire !

 Souvenons-nous du Marin François MINGANT Maître d’Equipage à bord du MIRALDA pétrolier de 200.000 tonnes  de la Société SHELL, qui força un peu la main au Capitaine afin qu’il se déroute pour sauver le 27 août 1977   70 Vietnamiens …. Eux aussi ils fuyaient, pas par plaisir, mais par nécessité. Pour avoir effectué cet acte François fut rétrogradé ! Les cas sont très nombreux !

 Pour l’association MOR GLAZ, les fameux accords de Dublin (le premier Etat qui accueille doit se charger des candidats à l’immigration) mettent à mal les pratiques humanitaires.

Cet accord est une honte pour l’Europe. L’Europe qui devait protéger, qui devait innover, qui devait éviter les conflits, celle qui devait construire et créer des liens entre les peuples serait-elle sur le point de sombrer elle aussi comme ces Familles en Mer ?

 Le navire « AQUARIUS » et d’autres font un travail admirable dans leurs actions humanitaires, plusieurs de nos adhérents savent de quoi il s’agit : que de porter secours en mer !

 Tout le monde joue avec le feu en mêlant les dimensions HUMAINES ET MIGRATOIRES, mais, nous devons toujours et contre toute tempête, porter secours en Mer et ne pas refuser son aide à ceux qui en ont besoin. Après tous ces naufragés, ces disparus, la Mer Méditerranée ne sera plus jamais « la grande bleue » !

 Le pavillon du Panama, est un pavillon de complaisance irresponsable, il a enlevé de ses registres le navire « AQUARIUS » ce navire qui pourtant avec ses Equipages de bénévoles, sauvent des vies. Ces Migrants qui font depuis des décennies l’objet des pires tractations politiciennes honteuses, ubuesques et comme toujours scandaleuses !  Il faut se demander pourquoi, ces personnes quittent leurs pays, l’association MOR GLAZ s’est  largement exprimée et notamment dans son communiqué du 16 juin 2018. Le 13 juin 2017 l’association déclarait sur France 24 qu’entraver les missions de sauvetage était   « Un acte de piraterie ignoble et inhumain ! Un scandale !

 Il est inutile de trouver d’autres coupables dans ces manœuvres macabres du Panama qui a retiré son pavillon au navire Humanitaire « AQUARIUS ».

L’association MOR GLAZ, apprécierait que le Panama soit aussi efficace pour retirer son pavillon à ces « pseudo-armateurs » qui font naviguer des navires poubelles, des navires sur lesquels les Marins sont parfois considérés comme des sous-hommes, comme des esclaves.

L’association MOR GLAZ apprécierait que ce pavillon de complaisance du Panama puisse de temps en temps faire tout simplement preuve d’humanisme et d’humanité !

 L’association MOR GLAZ va  clore cette intervention en chanson et en musique, merci à Chloé LE BRIS et aux choristes du Groupe « LES GABIERS DU DRELLAC’H » de nous interpréter deux chansons de leur répertoire « L’EXIL » et « ILS SONT PARTIS ».

sculptures de Jean Lemonnier et Anne Smith

Pour l’Association MOR GLAZ  Le Président Jean-PaulHELLEQUIN

Le Commandant Michel BOUGEARD, notre Ami et celui des Marins a largué définitivement les amarres.

Il va jeter l’ancre à quelques milles d’ici, mais,  Michel restera dans nos esprits et nos cœurs. Une personne généreuse, très volontaire et engagée lorsqu’il s’agissait de défendre les Marins, et les activités Maritimes. J’avais croisé Michel il y a quelques décennies, nous avions beaucoup de points communs pour défendre les causes maritimes. A la retraite depuis quasiment 20 ans, Il était resté un Marin, un Capitaine au long cours, comme imaginé dans les livres de marine,  le Marin droit fier, respecté, et respectueux. Toujours responsable, il assumait ses propos et de ses actes, Michel avait son franc- parler !

Michel est au 3ème rang côté allée

Michel et moi nous nous sommes vus la dernière fois le 10 mars 2018 lors de la commémoration des 40 ans du naufrage de « L’AMOCO CADIZ », depuis nous avions échangé quelques mails, il était sorti des écrans radar, silence radio, et puis il y a deux jours la triste nouvelle ! Nos sincères condoléances à son épouse, ses enfants et tous ses proches !      

Le 10 mars 2018, Nous avions rappelé devant le Député Didier LE GAC et quelques spécialistes du monde maritime  lors de la projection en avant-première d’un documentaire sur « L’AMOCO CADIZ »  les principes  de la Sécurité Maritime et des droits sociaux des Marins, rappelé le respect qu’il faut pour  ceux qui permettent 90% des échanges mondiaux, parfois embarqués à bord de navires  qui ne remplissent aucune norme sous des pavillons exotiques ! Le combat de Michel, son combat, parfois seul contre tous  était  la Garde Côte Européenne.

Au début des années 70, le Commandant Michel BOUGEARD,  l’avant-gardiste, le novateur responsable, avait prédit auprès des autorités maritimes civiles et militaires, l’accident de « L’AMOCO CADIZ », mais il n’avait pas été entendu.

Michel lorsqu’il commandait des supers tankers aimait rappeler qu’il voyait sa maison à la jumelle, et que cela représentait un grand danger, avant tous, il avait imaginé le rail d’Ouessant, il n’avait pas que le titre d’expert, il l’était !

 

Michel, était adhérent à l’association MOR GLAZ, ses conseils, ses remarques d’expert, ses grandes connaissances,  nous étaient précieux. Michel, nous allons continuer de veiller, afin d’empêcher, d’interdire toutes les attaques contre nos métiers et celles et ceux qui le pratiquent ! Adieu Michel que la Mer soit belle pour ce dernier voyage au long cours, garde bien le cap, tient bon la barre,  et veille l’horizon de ton regard bleu et « perçant » du chef de quart responsable. Les Membres de l’association MOR GLAZ et tes amis Marins  savent que tu vas trouver un bon mouillage et un repos mérité.

Jean-Paul HELLEQUIN  Président de l’association MOR GLAZ

la région Arctique devrait être interdite aux envahisseurs

Arctique : Une expédition touristique qui échoue, cela va peut-être enfin freiner les envahisseurs, qui vont jusqu’à exécuter des ours blancs sur leur territoire !!!

Le BOREAL et le SOLEAL deux yachts sous pavillon économique Français de la Compagnie maritime PONANT,  partis les 20 et 27 août du Groenland ont reçu l’ordre de la part des autorités canadiennes de changer de cap et d’évacuer la zone : La banquise et les icebergs étaient déjà là. La zone serait infranchissable, la nature se défendrait-elle contre les envahisseurs de ces Régions déjà polluées. Les deux « yachts » avaient pour destination le port de Nome en Alaska. Leurs 500 passagers, sont peut-être devenus climato-sceptiques, ils devraient, raconter leur mésaventure à leurs Amis,  et ainsi les  dissuader de ce genre d’expédition en territoires interdits !

Plusieurs Membres de l’association MOR GLAZ, se sont toujours opposés à la navigation dans ces Régions .En 2022, il y aurait une centaine de navires de croisière qui pourraient  sillonner et exploiter l’Arctique. Il faut être inconscient ou irresponsable pour accepter de telles expéditions !!