CARGO MALTAIS EN DIFFICULTÉ AU LARGE DE LA BRETAGNE

L’association MOR GLAZ constate une fois encore que des marins ont bien failli perdre la vie parce que des mauvais acteurs du transport maritime ont laissé  » fait  » naviguer un navire qui aurait dû subir un bon arrêt technique depuis déjà longtemps voire une bonne refonte pour être aux normes de sécurité.

L’association MOR GLAZ montera à bord du «  BLACK PEARL  » durant son arrêt forcé à Brest. Nous essaierons avec l’une de nos adhérentes de nationalité Russe d’en savoir un peu plus sur ce voyage qui aurait pu être le dernier pour ces marins Russes et Polonais pour la majorité d’entre eux. L’Etat Français a su déployer de vrais moyens pour venir en aide à ces marins….il reste maintenant la sécurité que doit assurer notre pays pour les centaines de marins qui passent chaque jour devant notre région, car n’oublions pas que 2000m3 de bois sont à la mer et qu’ils représentent un véritable danger pour tous les marins, navires de pêche ect…….

Bravo au capitaine et à l’équipage du cargo le «  BLACK PEARL  » à la Marine Nationale, aux Affaires Maritimes, au Centre de Sécurité des navires de Brest et aux sauveteurs d’avoir réussi à sauver ce navire dans des conditions certainement difficiles .

Pour l’association MOR GLAZ , il y en a assez de voir tous ces navires polluer et perdre leur cargaison (pétrole, conteneurs remplis de produits parfois toxiques…). cette fois il s’agit de 2000m3 de bois véritable danger pour la navigation.

Pour l’association MOR GLAZ il n’y a aucune excuse ni circonstances atténuantes. Le cargo le «  BLACK PEARL  » arrêté plusieurs fois dans des ports de l’Union Européenne y compris à Rotterdam  » et il faut le faire  » durant plusieurs jours pour déficiences graves aurait dû faire l’objet d’une attention toute particulière de la part des contrôleurs de navires dans tous les ports où ce navire a escalé. Même pour transporter du bois, un navire doit être de bonne qualité.

· Assez de voir Malte continuer (et ce malgré son appartenance à l’Union Européenne) à enregistrer des navires sans s’assurer de leur état ( le pavillon Maltais est le 5ème mondial)

· Assez de voir ces sociétés de classification (RINA pour ce navire) qui laissent des navires peu fiables prendre la mer pour faire plaisir à des speudo-armateurs.

· Assez de ces affréteurs et assureurs peu scrupuleux.

· Assez des contrôles complaisants dans certains ports de l’Union Européenne.

· Assez aussi d’une réglementation à plusieurs vitesses au sein de l’Union Européenne. Ce navire était-il encore en état pour effectuer du transport maritime….. aurait-il été arrêté dans un port Français….

L’association MOR GLAZ demande à l’Etat Français de se retourner contre l’Etat du pavillon du navire (Malte), contre l’armateur, la société de classification, l’assureur, l’affréteur etc….(cette démarche devrait être d’une simplicité puisque tous ces acteurs sont européens).

L’association MOR GLAZ sera particulièrement vigilante à la remise en état de ce navire avant que celui-ci ne quitte le port de Brest. Monsieur Joé Borg, originaire de Malte, Commissaire Européen des affaires maritimes devrait poser des questions précises et pertinentes à l’administration de son pays d’origine.

Lors de l’entrée de Malte et Chypre au sein de l’Union Européenne, l’association MOR GLAZ aurait souhaité que la Commission impose des règles claires à ces deux pays( l’un représente respectivement la 5ème flotte mondiale l’autre la 9ème)

. Pour l’association MOR GLAZ ,le Président Jean-Paul Hellequin

 

reproduction interdite photos Jean-Paul Hellequin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *