Lettre adressée le 16 août 2005 à : Madame Nelly Olin, ministre chargée de l’Environnement; Madame Alliot-Marie, ministre de la Défense Monsieur Perben, ministre des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la MerMonsieur Nicolas Sarkozy, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du Territoire.

Monsieur le Ministre,

Le 9 août 2005, un yacht de luxe le « LAND’S END  » battant pavillon britannique, immatriculé aux îles Anglo-Normandes s’est échoué à 1,08Mille de la plage du Liamone près de Sagone en Corse du Sud en période de vigipirate, comment cela est-il possible…..

Rapidement le remorqueur  » Abeille Flandre  » qui se trouvait à Bastia a été dépêché sur place par le Préfet Maritime de la région Méditerranée, cette même autorité a mis en demeure l’armateur de ce yacht d’éviter toute pollution.

Le 12 août 2005, le  » LAND’S END  » a sombré …… l’association MOR GLAZ craint une pollution provoquée par les 70m3 de gazole que contiennent les soutes de ce navire. L’association MOR GLAZ demande à l’État Français de tout mettre en œuvre pour éviter toute pollution et tout danger pour la population et la navigation.

A un moment où la France à juste titre sanctionne les pollueurs des mers pour dégazage et déballastage, nous souhaitons une sanction sans complaisance pour les auteurs de ces faits.

Depuis des années, la France est au sein de l’Union Européenne le seul pays à sanctionner les pollueurs des mers… L’association MOR GLAZ souhaite que la France continue à suivre ce cap.

Nous vous remercions de votre attention, et nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en nos sincères et respectueuses salutations.

Pour l’association MOR GLAZ, le président

Jean-Paul Hellequin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *