L’association MOR GLAZ est solidaire de la justice française, de la marine nationale, de la douane et des services compétents face aux pollueurs des mers .

 

Pour l’association MOR GLAZ, se sont les armateurs qui doivent être responsabilisés, c’est l’acte de polluer et de laisser faire qui doivent être sanctionnés. Le capitaine du vraquier le  » Baltic Trader  » (immobilisé par les autorités françaises en rade de Brest depuis hier) qui fuit les autorités françaises ne peut prendre cette décision seul ou alors la déréglementation maritime est encore beaucoup plus grave que nous ne pouvons l’imaginer…….

L’association MOR GLAZ ne peut se constituer partie civile pour des raisons de statut ( l’association n’a pas trois ans et n’est pas encore reconnue dans tous les tribunaux).

Notre but est de mener des actions pour faire changer les habitudes dans le transport maritime et d’être toujours présent lorsque un incident se produit envers les marins et l’environnement maritime.

Pour l’association MOR GLAZ, l’acte de polluer est une dérive grave car cela tuera à très court terme les populations du littoral dans des pays déjà très pauvres où la pêche est la seule ressource.

*Pourquoi un capitaine pollue-t-il….. *Qui le soutient….. *Pourquoi ces navires en infraction sont souvent du même type… *Que font les pays pour que les capitaines puissent laisser tous leurs déchets à quai ( si ceux-ci le souhaitaient) alors qu’ une loi oblige un navire à laisser à quai tous ses déchets y compris les poubelles ( très polluantes).

*Qui doit être condamné : le capitaine… l’armateur ou l’Union Européenne qui n’a pas les moyens de contrôler tous les navire en escale ( la pollution est souvent liée à l’état du navire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *