Le porte-conteneurs « EVER GIVEN » qui avait bloqué le trafic dans le canal de Suez durant plusieurs jours n’a toujours pas l’autorisation de reprendre la Mer, comment dire « désolé »!

 

Le trafic avait repris rapidement après le déséchouage du « EVER GIVEN » porte-conteneurs de 400 mètres de long dans ce passage très convoité et très rentable pour tous y compris pour les Armateurs. Mais cependant, pas de départ pour le « EVER GIVEN » qui a bloqué le canal de Suez durant quelques jours. Les difficultés  pour les Assureurs et autres ne sont pas terminées. Cela va-t-il enfin faire prendre conscience des dangers que représentent ces navires géants ?  L’Egypte demande des garanties financières avant l’appareillage du navire, rien de plus logique dans ce milieu parfois un peu obscur qui pense que tout serait permis parce qu’il est plus fort que tout, la première activité Internationale, la première puissance qui permet 90% des échanges mondiaux! Cet incident pose de nombreuses problématiques assurantielles et autres soulevées depuis longtemps par l’Association MOR GLAZ, mais aussi sur le danger que représentent ces navires de plus en plus grands, qui sont devenus les entrepôts des grands distributeurs.

L’Association MOR GLAZ, ne souhaite surtout pas que la seule responsabilité de cet incident repose sur les galons du Capitaine de ce navire comme trop souvent, le Capitaine ne peut pas, ne doit pas être le maillon faible, un coupable idéal, une « la » victime facile! Depuis très longtemps les difficultés à manœuvrer ces grands navires sont dénoncées par des Pilotes de plusieurs ports, dénoncées pour de multiples raisons (notre communiqué du 27 mars 2021).

Nous sommes  « désolés », mais, il faudra payer pour repartir, l’autorité du canal doit rester inflexible, et pas laisser repartir ce navire sans les garanties nécessaires.

Nous sommes « désolés », mais, un jour aussi il faudra payer pour les pertes de conteneurs qui sont des dangers évidents, pour les petits navires et les Marins qui y sont embarqués, et pour l’Environnement. Pour localiser ces conteneurs la technologie existe  « SeatrackBox piste les conteneurs épaves » titrait un grand quotidien il y a quelques jours. Cette start-up Costarmoricaine fondée en 2017, est une Touline lancée aux Armateurs qui souhaiteraient mettre en application leurs beaux discours. Une opportunité pour les Organisations Internationales qui doivent faire appliquer la Sécurité Passive Embarquée, ce dispositif SeatrackBox en fait désormais partie. Plus de prétextes grossiers ni de chiffres approximatifs « mensongers » sur la perte des conteneurs.

Nous sommes « désolés », mais un jour viendra où la Sécurité Passive Embarquée sera aussi obligatoire !

L’Association MOR GLAZ a une pensée toute particulière pour l’Equipage du porte-conteneurs « EVER GIVEN » et pour le Commandant ! Prenons grand soins des Equipages en cette période et tout le temps !

Pour l’Association MOR GLAZ       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Suite à l’évacuation sanitaire d’un Marin du vraquier « AGRI QUEEN » au large de la Bretagne, dans la nuit du jeudi au vendredi 8 avril 202,  l’Association MOR GLAZ tient à saluer et féliciter l’Equipage de l’hélicoptère Caïman de la  Marine Nationale  qui a effectué cette mission Humanitaire et de sauvetage de nuit à près de 265 milles (500 kms environs au large des côtes finistériennes).

Une opération réussie avec un ravitaillement en carburant de l’hélicoptère type CAÏMAN en Mer à bord de la Frégate multi-mission AQUITAINE de la Marine Nationale, par des conditions météorologiques difficiles. –« la qualité incontestable, des Pilotes de ces hélicoptères sélectionnés avec rigueur ».

Cette opération de secours en Mer mobilisant des moyens conséquents : CROSS ETEL – frégate multi-missions AQUITAINE – avion de surveillance FALCON de la base de Lann-Bihoué (56) – hélicoptère CAIMAN de Lanvéoc-Poulmic avec le personnel du SAMU 29 prouve une fois de plus la compétence des Militaires et des Civils en charge des missions de secours maritime au service des Marins du Monde. 

Pour l’association MOR GLAZ qui défend les Marins du Monde, cette évacuation sanitaire «EVASAN»  est un exemple de solidarité internationale et de grandes compétences, qui grandit l’image de la France à l’international.

Cette image est parfois malheureusement ternie lorsque nous assistons à des drames en  Mer Méditerranée de migrants agonisants dans des radeaux de fortune et pour lesquels les secours n’ont pas été déclenchés ou déclenchés trop tard… Nous déplorons ces situations dramatiques !

Parce-que l’Association MOR GLAZ est objective et pragmatique : -«  Quand c’est bien, il faut aussi le dire » ce message sous forme de communiqué  est destiné « adressé »  au Vice-Amiral Olivier Lebas, Préfet Maritime de l’Atlantique, et à ces « ses »  Équipages Embarqués ou pas,  l’ensemble des acteurs de cette opération glorifie honore le monde maritime. Une parfaite coordination que nous saluons !

L’association MOR GLAZ  rappelle n’avoir reçu aucune réponse précise des autorités Maritimes au communiqué du 25 Janvier 2020 -« Sauvetage en mer disponibilité des aéronefs de la Marine Nationale  l’Association MOR GLAZ demande plus de réactivité !»…

Cependant le succès de cette opération Maritime de Secours en Mer sur le vraquier panaméen « AGRI QUEEN » constitue un signal engageant et ne peut-être que salué unanimement par la communauté Maritime, dont l’Association MOR GLAZ ! 

Bon rétablissement au Marin débarqué du « AGRI QUEEN » et bonne Mer au Commandant et à son Équipage.

Pour l’Association MOR GLAZ           Le Vice-Président Bernard Le BIHAN

Deux Marins sont décédés de la COVID 19, ils étaient embarqués à bord d’un navire thonier senneur le « BELLE ISLE » de l’armement SAPMER de l’île de la RÉUNION, une tragédie  pour la Pêche, mais pas seulement, nous sommes endeuillés ! Les Membres de l’Association MOR GLAZ adressent leurs plus sincères condoléances aux Familles de ces Marins, et un bon rétablissement aux autres Membres de l’Équipage du navire.

Durant cette pandémie, les Marins souffrent, ils souffrent parce-que les instances Internationales ne mesurent pas comme elles le devraient les conditions de vie des Marins du Monde, éloignement des proches allongé durant cette pandémie, conditions de vie et sociales inégales, plus pénibles aussi  selon les Armateurs, les activités, les Régions dans lesquelles naviguent ces Marins à bord de navires parfois inconfortables ! L’Association MOR GLAZ Après avoir demandé il y a quelques mois aux Armateurs de gérer les tests COVID 19 lors des relèves d’Equipages, nous leurs demandons de gérer, de prendre en main la logistique de la vaccination pour leurs Equipages, comme nous l’avions écrit depuis plusieurs mois, -« ne comptez que sur vous pour protéger vos « nos » Marins ».

Les Armateurs et les responsables des activités Maritimes  sont des logisticiens par excellence, ils sont capables de protéger leurs Équipages.

L’Association MOR GLAZ  demande aux Armateurs dignes de ce nom, de protéger, d’assumer cette protection, faites le pour eux, pour leurs Familles, pour nous.

Les Marins sont les « Serviteurs dévoués » du commerce mondial, sans eux les échanges s’arrêtent ! Trop souvent, les instances Internationales et les Pays les oublis, « de grandes  réunionnites inutiles et couteuses ». Les Marins sont  les sacrifiés de la Mondialisation, souvent oubliés dans un milieu parfois opaque …

Il y a quelques années l’Armateur Philippe Louis-DREYFUS écrivait –«  Aucune activité maritime ne serait possible sans les navigants, prêts à défier la Mer avec passion et respect. Merci donc à Mor Glaz, vigie attentive de leurs conditions de vie et de travail. Bon vent et bonne Mer à Mor Glaz ». Philippe Louis-Dreyfus

Il doit y avoir un esprit d’Équipage comme nous le concevons, le revendiquons à l’Association MOR GLAZ, chacun doit jouer son rôle, le nôtre est de donner notre avis, de préconiser un cap, le meilleur pour les Marins.

Cette pandémie ne doit fragiliser aucun Marin,  ceux qui permettent 90% des échanges mondiaux et autres métiers de la Mer ne doivent pas être les victimes de certaines négligences, souvent ces Marins viennent de pays pauvres, pensons aussi à leurs Familles !

Il y a quelques mois, nous avions pris acte des décisions rigoureuses  prises par plusieurs Armements Français, pour tester leurs Équipages qui s’appuyaient sur du concret, bien plus que sur des protocoles incompréhensibles, oui, le « CORONAVIRUS » tue. Armateurs vaccinez vos Équipages, lorsque la tempête sanitaire se sera calmée, nous espérons un  regard différent du grand public, sur nos « vos » activités, les Marins, la Mer, les Océans, et les échanges Mondiaux par voie maritime.

 Pour l’Association MOR GLAZ      Deux Marins sont décédés de la COVID 19, ils étaient embarqués à bord d’un navire thonier senneur le « BELLE ISLE » de l’armement SAPMER de l’île de la RÉUNION, une tragédie  pour la Pêche, mais pas seulement, nous sommes endeuillés ! Les Membres de l’Association MOR GLAZ adressent leurs plus sincères condoléances aux Familles de ces Marins, et un bon rétablissement aux autres Membres de l’Équipage du navire.

Pour l’Association MOR GLAZ                       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Le porte-conteneurs géant « EVER GIVEN » appartenant à l’Armement Taïwanais « EVERGREEN » immobilisé dans le canal de Suez. Le canal de  Suez est le trait d’union maritime entre l’Europe et l’Asie, il  permet aux navires de ne plus avoir à contourner l’Afrique, via le redoutable cap de Bonne-Espérance. Le canal de Suez est un point hautement stratégique et, l’EGYPTE le sait !

 

Le « EVER GIVEN »  bloquerait ou ralentirait,  plus de 10% du transport maritime Mondial, à qui la faute à ceux qui veulent toujours du plus grand, du plus impressionnant pour épater la galerie, ou à ceux qui délivrent des certificats, et assurent ces Géants des Mers ?

L’Association MOR GLAZ dénonce depuis plus de 10 ans la course au gigantisme des navires (terme contesté par les Armateurs de ces navires)  porte-conteneurs pour des raisons évidentes de sécurité Maritime et de sécurité tout simplement ! En 2005 les porte-conteneurs transportaient entre 9500 et 11000 conteneurs, aujourd’hui plus du double, et des ambitions demeurent,  ceux qui applaudissaient hier, vont peut-être être ceux qui vont pleurer demain, les Assureurs par exemple. Ces navires d’une valeur de 350 Millions de Dollars peuvent transporter jusqu’à plus d’un Milliard de Dollars de marchandises : dont le poids transporté est approximatif, la répartition des produits aussi, ayant comme conséquence les difficultés et les dangers que cela représente lors d’incendies à bord de ces navires, collisions et autres…. trop grands trop dangereux. Et toutes ces pertes de conteneurs contenants quels produits ? Un véritable danger pour l’Homme et l’Environnement !

Il y a trois ans, l’Armateur « EVERGREEN » réceptionnait le « EVER GIVEN », un géant  d’une longueur de 400 mètres, une largeur de 59 et un tirant d’eau de 15.2 mètres pour une puissance de 59 250 KW et bat pavillon Panaméen. Construit  dans un chantier Japonais, il peut transporter 20.388 conteneurs (il y a plus grand) ! Exploité entre l’Asie et l’Europe, il fait partie d’une série de seize navires identiques,  dont plusieurs sont déjà en service. Le « EVER GIVEN » venait d’Asie et se rendait à Rotterdam, ce navire aurait été déporté par une rafale de vent de 40 nœuds, nous savons par des Capitaines de navires de ce types, qu’ils ont une telle prise au vent, qu’ils deviennent rapidement dangereux, y compris dans les ports si les remorqueurs utiles et nécessaires ne sont pas exigés par les Pilotes et les Autorités portuaires ! Huit remorqueurs seraient sur place pour le remettre à flot !

L’Association MOR GLAZ demande depuis longtemps la Sécurité Passive Embarquée à bord de tous les navires.  Nous savons, que le porte-conteneurs qui bloque le canal de Suez n’est pas équipé de la solution FORS JLMD SYSTEM que nous défendons et conseillons depuis presque 20 ans,  ce qui l’aurait aidé à alléger son poids en accélérant la vidange de ses cuves qui sera une phase très certainement nécessaire avant toute opération de remorquage.

Cet accident se passe sur un plan d’eau calme, que se passerait il  sur une Mer agitée de force 10 ou plus, quel pays est préparé « équipé »  pour y faire face ?

Par conséquent, les instances Maritimes Internationales et les Assureurs doivent imposer rapidement la Sécurité Passive Embarquée.

Le EVER GIVEN,  pavillon Panama, n°OMI 9811000, appartient à un armateur Japonais   Shoei Kisen KK , opéré epar un Chinois Evergreen Marine Corp (Taiwan) Ltd (EVERGREEN LINE)  et géré par  le Japonais Ship Manager Higaki Sangyo Kaisha Ltd. Navire contrôlé par le Centre de Sécu en Angleterre en 2020 : 3 déficiences dont échelles de pilotes endommagées, 

en 2019 :  en Chine : équipement médical, propulsion du moteur principal, installations électriques 

en 2018 : en chine et en Allemagne : déficience sur les heures de repos

 

Pour l’Association MOR GLAZ    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

remplacement des deux Remorqueurs ABEILLES Flandre et Languedoc

 

Dans quelques jours, l’heureux gagnant des trois prétendants au marché sera connu « retenu »: Une procédure très chaotique du renouvellement (des Remorqueurs d’intervention, d’assistance et de sauvetage âgés de 42 et 43 ans). L’Association MOR GLAZ, estime que l’État n’aura pas mis tous les moyens nécessaires à une vraie protection du littoral (nous maintenons, confirmons nos dires).

Depuis plus de cinq ans, le remplacement des ABEILLES Flandre et Languedoc pour Toulon et Boulogne a fait l’objet d’une procédure d’attribution annulée fin 2019 par le Tribunal administratif de Rennes. Un nouvel appel à candidatures a été lancé fin mai 2020, puis prolongé pour des raisons diverses. L’Association MOR GLAZ depuis toujours défend l’idée (avalisée par l’ex Premier Ministre Manuel VALLS après de nombreuses rencontres avec ses Conseillers Mer) d’une protection du littoral par de puissants remorqueurs de sauvetage et d’intervention, le compte n’y sera pas du tout, peu importe le candidat qui sera retenu! « L’appel à candidatures évoque un certain bricolage qui ne donnera pas les moyens nautiques nécessaires aux Préfets Maritimes ». Celui qui obtiendra le contrat devra assumer et réussir toutes les missions qui lui seront confiées par les Autorités !

Lire nos différents communiqués sur le site WWW.MORGLAZ.ORG  ( archives 2018) et repris par  plusieurs médias.

Dans le cadre de la procédure chaotique de renouvellement de deux des RIAS (Remorqueurs d’intervention, d’assistance et de sauvetage), l’Association MOR GLAZ  estime que l’État ne met pas du tout les moyens nécessaires afin d’assurer  une vraie protection du littoral. –« Les moyens ne seront ni techniques ni financiers ».

L’Association MOR GLAZ dénonce depuis quasiment un an, le nouveau projet qui prévoit une enveloppe financière accordée au futur Armateur limitée à 120 millions d’euros pour un contrat de dix ans non renouvelable. « Un armateur proche de l’association, qui exerce d’autres activités dans le secteur maritimes : -« A ce prix, ce n’est pas faisable de construire des grands Remorqueurs d’assistance ».

Nous savons depuis plusieurs mois,  que des Remorqueurs neufs laisseront  la place à des supplies offshore recyclés, dommage pour la protection des Marins, des Biens, des Passagers à bord des Ferries et paquebots  et du Littoral. Plusieurs mois après le lancement de la nouvelle procédure, aucune information n’a été divulguée. Pour l’Association MOR GLAZ  tout se passe derrière le rideau et il n’y a pas vraiment de projet derrière cet appel à candidatures. L’Association MOR GLAZ, est surprise du silence des Elus, si bavards et catastrophés après les naufrages et autres accidents maritimes !  Dans 10 ans que deviendra la protection du littoral ?

L’Association MOR GLAZ estime que le besoin de disposer de puissants remorqueurs n’a jamais été plus nécessaire. Au-delà de la question du gigantisme des navires, et de la dangerosité des produits transportés,  il y a les conséquences de la « CVID-19 » qui, vu comment on traite les marins, risque de rendre la formation maritime optimale moins performante.

Pour l’Association MOR GLAZ, nous regrettons que tous les rendez-vous sollicités auprès de Madame la Ministre de la Mer lors de ces passages dans la Région n’aient pas aboutis. Nous regrettons aussi que la Ministre ne s’affirme pas avec une intensité supérieure  sur un dossier aussi sensible !

Pour l’Association MOR GLAZ       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

L’Association MOR GLAZ écœurée par l’hypocrisie, le manque de courage de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale, de l’Union Européenne et autres Organisations y compris de l’Agence Européenne de Sécurité Maritime …Le manque de contrôle des Bétaillères maritimes est une évidence scandaleuse et honteuse. Des voyages interminables, douloureux et parfois tragiques pour les Animaux et les Marins qui arment ces Bétaillères ! –« Une « opacité » que nous dénonçons ».

Dans cette activité peut connue, il y a deux business : du small scale (petite échelle) (15-20 têtes de bétail à la fois) qui se fait par navire RORO, dans des remorques routières spécialisées, donc en short sea (transport maritime à courte distance).  Cette activité fut un temps pratiquée par des navires appartenant à des Armateurs Français  entre la France et l’Irlande. Nous croyons aussi  savoir que l’activité à petite échelle est  très contrôlée dans le Nord de l’Europe.

Nos Amis Militants de l’Association Robin des Bois ont soulevé le 2 mars 2021, le scandale du navire Bétaillère « ELBEIK » navigant sous le numéro Organisation Maritime International  6718427  battant pavillon du TOGO. Ce navire Bétaillère a changé 7 fois de nom, allez donc savoir pourquoi ?

Le « ELBEIK » avait à son bord au départ du port de TARRAGONE  en ESPAGNE (port Européen, législation Européenne) plus de 1700 veaux à destination de la TURQUIE. Cette Bétaillère est toujours en Mer, après quasiment trois mois en Mer : -« quel est le nombre de veaux encore vivants et en bonne santé ? Quelles sont les conditions psychologiques et autres des Membres d’Équipage sur ce navire ? L’Association MOR GLAZ s’interroge sur les conditions d’hygiène à bord de ce navire et des Bétaillères maritimes. Que deviennent les Animaux malades et qui décèdent ?

L’Association MOR GLAZ dénonce avec force cette situation à bord du « ELBEIK », nous aimerions que les Agences et Organisations citées plus haut prennent toutes leurs responsabilités afin de mettre fin à ces  transports scandaleux ! Toute l’opacité sur ce transport maritime doit être levée.

Une activité très réglementée sur le plan sanitaire en Europe, nous dit-on (documentation, traçabilité, etc…) et qui ne pourrait être appliquée que sur des navires validés par des règles strictes (obligation de stabilisateurs pour éviter un maximum de stress aux animaux… ! Tout ceci est la réglementation, du texte, mais la réalité est apparemment tout autre. Ces Bétaillères maritimes sont trop souvent des mouroirs pour Animaux, transportés sans aucun traitement. Ces Bétaillères sont beaucoup utilisées pour les transports de bétail vivant en vue des cérémonies musulmanes dans le Golfe Persique ou sur le pourtour Méditerranéen ! Ces navires qui appareillent très souvent de ports Européens, doivent être mieux et plus contrôlés, ces navires transportent des Animaux vivants, qu’il est inutile de faire souffrir !

Chaque année, une centaine de navires accostent dans le port de SETE  pour charger du bétail à destination de l’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient.

Moins réglementée que le transport routier, cette activité inquiète l’Association MOR GLAZ, nous informons ce jour La Fondation Brigitte BARDOT de nos réelles inquiétudes pour les Animaux transportés et les Administrations Maritimes pour les conditions psychologiques que doivent subir les Équipages de ces Bétaillères !

Pour l’Association MOR GLAZ     Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Pour mémoire,  le Général De GAULLE appelait ça « le Machin ô combien inutile et même dangereux lorsqu’il parlait de l’Organisation des Nations Unis (ONU), il aurait pu employer le même terme pour d’autres Comités et Commissions professionnels des réunionites. Ce Machin se serait-il multiplié dans tous les Pays du Monde ainsi que le Comité Théodule et d’autres encore ?

Et si après avoir consulté pris ses ordres auprès des Machins et Comités Jacobins il était demandé dans quelques jours,  aux Représentants locaux Préfets Territoriaux et Maritimes de  confiner : la Mer, le littoral, les plans d’eau permettant loisirs, détentes et autres évasions.  Quels seraient les arguments de ces Représentants  Régionaux de l’État afin de l’éviter ! L’Association MOR GLAZ soutiendra les autorités Civiles et Militaires qui s’y opposeraient !

L’Association MOR GLAZ  quant à elle, au mois de mai 2020 avait apporté son soutien aux Préfets Maritimes.  Le 28 janvier 2021 nous avions essayé d’expliquer que certains endroits devaient rester ouverts, que la France avait cette chance d’avoir des plages, des grèves, des chemins côtiers, des plans d’eau et autres espaces, des lieux  qui ne sont que peu ou pas propices à la propagation de la « COVID 19 ». Mais, les représentants locaux seront-ils suffisamment combatifs pour être entendus face aux Conseillers scientifiques et autres …

Fermer l’accès aux littoraux et autres lieux cités plus haut ne peuvent qu’être d’absurdes décisions qui affecteraient les habitants du littoral mais pas seulement. S’ils devaient de nouveau être fermés comme lors du premier confinement avec une cacophonie indescriptible. Les populations du littoral ne le comprendraient pas forcement cette fois.

Les Préfets Maritimes (Préfets de la Mer) qui gèrent les plus grands territoires en France, ne peuvent pas cette fois être laissés sur les quais et écartés des décisions comme ce fut le cas  lors du déconfinement du mois de mai 2020, leurs positions et avis  sont  prépondérants.

Pour  l’Association MOR GLAZ les Élus du littoral Français doivent aussi être entendus et la Ministre de la Mer montrer sa détermination face au Président de la République et au Premier Ministre !

Mais, la Mer et les activités liées à cet espace sont-elles aussi importantes pour nos dirigeants qu’ils le prétendent ?

Les « décideurs » les « Sachants » Parisiens et Jacobins devraient lire et relire le bel ouvrage de Christian BUCHET «  La Grande Histoire vue de la Mer » ! Et quelques autres ouvrages maritimes, ils comprendraient que ceux qui tournent le dos à la Mer, seront  les vaincus et qu’ils verront passer les navires, les emplois, la modernité, les technologies, les développements   etc..!

L’avenir appartient à ceux qui s’intéresseront aux activités liées à la Mer

Prenons l’exemple de  l’Asie qui se tourne et investit vers la Mer,  et plus précisément la Chine elle a compris que la Mer était d’une importance stratégique, d’un intérêt de premier ordre, que la Mer permettait de se développer certes, mais aussi  de s’affirmer dans tant et tant de secteurs  (civils et militaires, énergétiques, alimentaires, technologiques de toutes sortes etc. …) !

La Chine elle a compris que pour devenir la Première puissance Mondiale, il fallait utiliser la Mer (il faudra aussi la respecter ainsi que les Marins) et en faire l’élément essentiel dans des domaines que la France et l’Union Européenne ne font que survoler !

La Chine et quelques autres pays eux, surfent sur la planète bleue qui représente plus de 70% de notre planète. Serons-nous cette fois encore les spectateurs comme nous l’avons trop souvent été dans les activités liées à la Mer ?

Le Premier Ministre sera à Brest la première semaine du mois de février 2021, que vient-il nous annoncer, qui puisse cette fois  se concrétiser, que va-t-il donner comme cap. Lors de ce déplacement Breton, il ne faut pas que des annonces mais du concret réalisable, tout le reste n’aurait que peu ou  pas d’importance ! L’Association MOR GLAZ souhaite que soit concrétisées nos envies et les moyens afin que la France puisse  retrouver sa force Maritime, pour ce il faut autre chose que des mots !

Va-t-il « avaliser » les propos des rectorats et des Agences Régionales de Santé ? –« Evitez d’envoyer vos Enfants en classe de Mer » !

L’Association MOR GLAZ soutiendra dans le respect des règles sanitaires en vigueur toutes les démarches qui laisseront l’accès aux littoraux, plans d’eau et qui laisseront « permettront » ainsi certaines libertés indispensables pour les raisons évoquées plus haut !

Pour l’Association MOR GLAZ                           Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

Un article paru le 26 janvier 2021 dans un grand quotidien titrait « l’appel de détresse des classes de mer bretonnes » a fait bondir l’Association MOR GLAZ

Rectorat, Agence Régionale de Santé, même combat ! –« Évitez d’envoyer vos Enfants en classe de Mer » !  il est vrai qu’il est certainement moins dangereux de voyager dans des transports en commun bondés, ou de se promener durant les soldes dans des galeries marchandes et autres lieux ouverts au public » !

Les Centres Nautiques sont des endroits en plein air, des endroits de liberté, de découverte, animés par des Moniteurs, Professeurs, Éducateurs et professionnels de l’encadrement.  Des sports et jeux nautiques qui se pratiquent sur des plans d’eau en plein air (au cas où il faudrait le préciser)

Interdire l’accès  (à ces découvertes) à ces loisirs nautiques et éducatifs aux enfants et adolescents est indécent, choquant pour l’Association MOR GLAZ. Certains de ces enfants n’auront que peu d’occasion de rencontrer cet élément qu’est la Mer, cet environnement, cet espace,  et de pratiquer des sports nautiques.

Durant ces séjours de classe de Mer, les enfants apprennent aussi à découvrir des métiers dont ils ignoraient jusqu’à l’existence (du 27 au 31 mai 2019 les Association MOR GLAZ et du Remorquage avaient participé à faire connaître les métiers liés à la Mer à 120 collégiens dans le cadre du programme Européen « EURASMUS plus » ils avaient découvert certes la Mer mais aussi les activités liées au maritime et à la Mer).

Les Rectorats et autres qui déconseillent aux Chefs d’établissements d’envoyer des enfants aux Centres Nautiques, sont inconscients de leurs consignes, des conséquences engendrées pour tous ces enfants qui sont encadrés par de grands professionnels que sont tous les Personnels des Centres Nautiques.

Lorsque tous les Centres Nautiques auront sombré et qu’il ne restera plus  que des espaces emprunts de magie à occuper, nous pouvons déjà supposer « prévoir » « anticiper » que des promoteurs veillent et qu’ils occuperont dès que possible ces sites si convoités, depuis très longtemps.

La pandémie ne sera pas une catastrophe économique pour tous, il serait nécessaire de regarder de plus près qui pourraient être les bénéficiaires de  cette crise sanitaire !

L’Association MOR GLAZ demande que la fréquentation  des Centres Nautiques soit réexaminée sérieusement. Que nos Adhérents influents puissent organiser avec les Préfets et les Professionnels de ce secteur qui sont  indispensables à l’épanouissement, l’équilibre éducatif, physique, psychologique et maritime des enfants.

Mesdames, Messieurs qui prenez ces décisions ubuesques,  que direz-vous autour de vous, y compris à vos propre enfants lorsqu’ils vous demanderont : -« pourquoi avez-vous  agi de la sorte ?

Pour l’Association MOR GLAZ          Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Remplacement des Remorqueurs Abeilles Flandre et Languedoc : La réponse de Madame la Ministre des Armées Florence PARLY, à la question écrite du Sénateur Philippe PAUL, ne peut pas satisfaire les deux Associations précitées !

Question écrite n° 17686  claire posée par le Sénateur ayant une parfaite connaissance des sujets Maritimes et de sécurité en Mer.

Madame la Ministre sait que chaque mot ayant son importance, elle devrait demander une explication de texte à ses Conseillers, concernant la rédaction du texte des appels d’Offres afin de renouveler les deux remorqueurs de haute Mer âgés de plus de 40 ans.

Pour les Associations MOR GLAZ et du Remorquage dont plusieurs Adhérents sont des Navigants, retraités ou actifs, la réponse de Madame la Ministre est ambiguë sur deux points,  aucune visibilité après 10 ans  » La durée du marché, 10 ans non renouvelables  » et après Madame la Ministre ?

Lorsque Madame la Ministre évoque des Remorqueurs, elle a été  trompée par ceux qui ont rédigé cette réponse au Sénateur Monsieur Philippe PAUL, en fait, il s’agit de navires d’occasions de 10 ans  qui seront transformés en Remorqueurs.

Madame, faites-vous expliquer la différence entre un Supply transformé et un Remorqueur de sauvetage construit dans un bon chantier spécialisé. Les spécialistes qui vous entourent  sauront (nous l’espérons) vous définir les différences entre ces deux types de navires, manœuvrabilité et sécurité des Marins par gros temps lors des prises de remorque !

Madame la Ministre, rappeler au Sénateur la mise en place et l’historique de la protection du littoral est d’une indécence, il  connait parfaitement ce sujet  mieux que quiconque pour de multiples raisons ! D’ailleurs votre collègue Jean-Yves LE DRIAN réclamait il y a quelques années plus de moyens de sauvetage et plus précisément le 16 décembre 2011, pour le Golfe de Gascogne. Par contre vous auriez  pu rappeler que le budget consacré à ces missions essentielles n’a cessé de baisser de manière significative.

Les Associations MOR GLAZ et du Remorquage souhaiteraient rappeler qu’en 42 ans,  les Équipages de ces Remorqueurs ont sauvé des milliers de Marins, des Milliards de biens, et plus de mille opérations, toutes aussi délicates et périlleuses les unes que les autres.

Que les moyens mis en place en 1979 sous la pression des Élus Bretons et les Citoyens auront évités 23 catastrophes équivalentes à celle de « AMOCO- CADIZ en 1978 » économisant ainsi 1430 années d’affrètement  d’un Remorqueur de haute Mer.

Madame la Ministre Florence PARLY,  nous souhaiterions vous rencontrer, afin de pouvoir vous expliquer que la protection du littoral ne peut pas, ne doit pas faire l’objet de bricolage ni de grossier  rafistolage.

 

Pour les Associations MOR GLAZ et du Remorquage

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN