Décembre 2011, le TK BREMEN se mettait au plein, au sec sur la plage d’Erdeven dans le Morbihan en Bretagne

Le 15 décembre 2011

TK BREMEN: A quoi servent encore ces procès ?

Ces procès sont utiles que s’ils font changer les comportements des Autorités Maritimes et Portuaires,

s’ils permettent de recadrer les « pavillons de complaisance » « les pseudo-armateurs » et autres irresponsables du transport maritime,

s’ils permettent de laisser, « de redonner » certaines libertés et prérogatives  aux Capitaines de navires, comme celle de rester à quai lorsque le temps est trop mauvais, ou le navire en mauvais état !

C’est pourquoi certains élus et associations réclamaient des mesures.

« Le TK BREMEN devait-il impérativement quitter le port de Lorient (afin d’économiser quelques euros de droits de quai) par de telles conditions météorologiques prévues depuis plus de 48 heures ?

Après ce procès, les autorités portuaires devraient avoir le pouvoir d’empêcher les appareillages lors de telles conditions météorologiques» ou lorsqu’un navire est jugé dangereux pour son Equipage et l’Environnement. L’association MOR GLAZ garde ce cap.

Durant ces trois jours, les débats, s’annoncent  passionnés au Tribunal correctionnel de Brest, ils sont ouverts, ils doivent faire changer les us et coutumes dangereuses.

Pour l’association MOR GLAZ   Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

Lettre envoyée ce jour 29 septembre 2018 à Madame Karima DELLI au Parlement européen.

Madame la Députée,

Nous nous sommes souvent rencontrés, et à plusieurs reprises sur les quais en Bretagne (Brest et Douarnenez)  sur des sujets maritimes sociaux et industriels. A ces occasions,  j’ai pu apprécier vos engagements pour des sujets, qui n’intéressent que peu ou « pas »  de femmes et d’hommes politiques.  J’apprécie avec les Adhérents de l’association MOR GLAZ votre curiosité à en savoir un peu plus sur la première activité mondiale, son fonctionnement, mais aussi ses dérives.

L’association MOR GLAZ, prend note de votre engagement afin de défendre certes, les ports Bretons mais plus largement les ports Français mis à la marge par les Technocrates de Bruxelles qui privilégient les ports du Nord de l’Europe.

Comme vous Madame Karima DELLI,  l’association MOR GLAZ ne croit pas à une  solution provisoire préconisée par la Commissaire Européenne  Madame Violeta BULC.

Madame, sachez que nous sommes à vos côtés avec les acteurs portuaires, ces derniers devront laisser sur les quais leurs intérêts particuliers, afin que vous puissiez avoir tous les éléments en votre possession.

Nous devons avec vous être capable de démontrer qu’en abandonnant les ports, Bruxelles va mettre à mal sur le littoral plusieurs secteurs industriels et pas uniquement les activités maritimes, toutes les grandes Métropoles dans le monde, sont des ports !

L’association MOR GLAZ dans son communiqué du 22 août 2018   essaie de faire passer un message, nullement défaitiste, mais réel !

Madame la Députée Karima DELLI, nous sommes à votre disposition si vous le souhaitez, en l’attente, acceptez, nos respectueuses salutations.

 

Pour l’association MOR GLAZ Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

 

Le navire humanitaire « AQUARIUS » perd pour la seconde fois son pavillon de complaisance ! Des pavillons infréquentables, incapables d’assumer jusqu’au bout !

  

 Le pavillon du Panama, est un pavillon de complaisance irresponsable, il va enlever de ses registres le navire « AQUARIUS » ce navire qui pourtant avec ses Equipages de bénévoles, sauvent des vies, portent secours à des Familles en perdition, en situation de naufragés. Ces naufragés qui font depuis des décennies l’objet des pires tractations politiciennes honteuses, ubuesques et comme toujours scandaleuses ! Il faut se demander pourquoi, ces personnes quittent leurs pays, l’association MOR GLAZ s’était  largement exprimée dans un communiqué le 16 juin 2018.

Il est inutile de trouver d’autres coupables dans ces manœuvres macabres du Panama qui va retirer son pavillon au navire Humanitaire « AQUARIUS ».

L’association MOR GLAZ, apprécierait que le Panama soit aussi efficace pour retirer son pavillon à ces « pseudo-armateurs » qui font naviguer des navires poubelles, des navires sur lesquels les Marins sont parfois considérés comme des sous-hommes, comme des esclaves.

L’association MOR GLAZ apprécierait que ce pavillon de complaisance du Panama puisse de temps en temps faire tout simplement preuve d’humanisme et d’humanité !!

Encore une fois, les accords fantoches « mais politiquement corrects » sont bien de la poudre aux yeux, même lorsqu’il s’agit de sauver des personnes en mer. Depuis le vrai faux naufrage le 17 février 2001  du cargo « EAST-SEA » battant pavillon Cambodgien sur la plage de Boulouris sur les côtes varoises avec 908 personnes à bord, que s’est-il passé ? des mille feuilles de texte, incompréhensibles et surtout qui ne peuvent être appliqués dans l’urgence pour celles et ceux qui débarquent en Europe.

Pour l’Association MOR GLAZ  

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

 

L’ Association MOR GLAZ remercie David GAUTHIER et Frédéric BOST pour leur vigilance et d’avoir alerter les médias sur la pollution possible et visuelle survenue sur la rade de Brest le dimanche 16 septembre 2018.

edf

L’association MOR GLAZ s’interroge sur le manque de réactivité des autorités maritimes et portuaires…..ce manque de réactivité serait-il dû week-end ?

edf

 

Le Code des transports par son article R5333-17 et l’arrêté conjoint du Préfet de Région Bretagne et du Président de région Bretagne permettaient aux officiers de port d’empêcher ce navire de larguer les amarres.

edf

L’association MOR GLAZ rappelle que le parquet de Brest peut s’autosaisir et diligenter une enquête.

L’association MOR GLAZ avait le 10 novembre 2017 attiré l’attention des autorités françaises de rejets du cargo SW CAP FERAT-1, malgré les photos prises par un Marin pêcheur nos questions étaient restées sans vraie réponse comme d’habitude !!

Président de l’association MOR GLAZ   Jean-Paul HELLEQUIN

 

la région Arctique devrait être interdite aux envahisseurs

Arctique : Une expédition touristique qui échoue, cela va peut-être enfin freiner les envahisseurs, qui vont jusqu’à exécuter des ours blancs sur leur territoire !!!

Le BOREAL et le SOLEAL deux yachts sous pavillon économique Français de la Compagnie maritime PONANT,  partis les 20 et 27 août du Groenland ont reçu l’ordre de la part des autorités canadiennes de changer de cap et d’évacuer la zone : La banquise et les icebergs étaient déjà là. La zone serait infranchissable, la nature se défendrait-elle contre les envahisseurs de ces Régions déjà polluées. Les deux « yachts » avaient pour destination le port de Nome en Alaska. Leurs 500 passagers, sont peut-être devenus climato-sceptiques, ils devraient, raconter leur mésaventure à leurs Amis,  et ainsi les  dissuader de ce genre d’expédition en territoires interdits !

Plusieurs Membres de l’association MOR GLAZ, se sont toujours opposés à la navigation dans ces Régions .En 2022, il y aurait une centaine de navires de croisière qui pourraient  sillonner et exploiter l’Arctique. Il faut être inconscient ou irresponsable pour accepter de telles expéditions !!
 

 

 

 

 

 

porte ouverte abeille bourbon le 2 septembre 2018

SOUTENIR, AIDER ET SAVOIR TENDRE LA MAIN :

Merci au Commandant Jean-Luc LE GOFF et  à son équipage :

Pascal…..Hubert…..Mickaël…..Mathieu…..Bruno…..André…..Eric…. Pierrick….Florian…Jérôme…Thomas. et aux bénévoles.

Lors de la  visite du remorqueur ABEILLE BOURBON à BREST le 2 septembre 2018 ,4728€  de dons ont été perçus, ils  seront intégralement remis aux deux associations  » La Recherche contre la Mucoviscidose »  et de  » l’ADOSM ».

 

SOUTENIR, AIDER ET SAVOIR TENDRE LA MAIN : VISITE DU REMORQUEUR ABEILLE BOURBON BREST le dimanche 2 septembre 2018 de 13h30 à 18h30 à Brest au quai du Commandant Malbert,

L’ABEILLE BOURBON, navire affrété par la marine nationale au profit de l’Action de l’État en Mer pour effectuer diverses missions de service public (sauvetage, aide à navire en difficulté, antipollution)  ouvrira sa passerelle pour la bonne cause (sauf mauvaise météo ou mission).

Ces visites sont organisées par : l’Association du Remorquage, BOURBON, LES ABEILLES  et les équipages de l’ABEILLE BOURBON.

Ces visites peuvent être organisées et réalisées grâce au soutien : de la Marine Nationale, de BOURBON, de sa filiale « Les ABEILLES », du Groupe HUMANIS, de l’Union Maritime de Brest et de sa Région (UMBR) de la municipalité de BREST Métropole, des membres des Equipages de l’ABEILLE BOURBON   et à de nombreux bénévoles qui sont  toujours présents,  pour  accueillir les milliers de visiteurs.

La visite est payante : 3€ par personne « gratuite pour les enfants de moins de 12 ans ». Les visiteurs pourront participer à une tombola 1€ le ticket (les lots sont offerts par l’Association du Remorquage et les commerçants du port de commerce).

En attendant de monter à bord vous pourrez Chanter et danser en compagnie des Groupes « LES GABIERS DU DRELLAC’H »  « LIIKOFA » de la Compositrice et interprète « JOHANNA ALANOIX » qui effectuera quelques duos avec « ALYCIA CHAMPION » et le retour de « CHLOE LE BRIS » ! 

L’intégralité de la recette  sera reversée aux associations :

« LA RECHERCHE CONTRE LA MUCOVISCIDOSE » et  l’Association pour les Œuvres Sociales De la Marine (ADOSM)

Lors de cette journée les Posters de l’ABEILLE BOURBON du photographe Charles MARION  seront vendus 10€  au profit des deux associations précitées.

En 2018 les visites sont soutenues par la chanteuse Nolwenn LEROY

Ces visites sont soutenues depuis plusieurs années par les  personnalités suivantes :

Jacques Chateauvieux Président de Bourbon et son épouse Caroline, Christian Munier, Jacqueline Tabarly, Patrick Poivre d’Arvor, Claire Chazal, Audrey CrespoMara, Journaliste, présentatrice et animatrice de plusieurs rendez-vous sur LCI, présentatrice du 20h de TF1,  Thierry Ardisson,  Jean-Loup Chrétien cosmonaute, Erik Orsenna Membre de l’Académie Française, Hervé Hamon, écrivain/scénariste/journaliste, et ami des marins, Frédéric Moncany de Saint-Aignan Président du Cluster Maritime Français, Francis Vallat Président de SOS Méditerranée et Président  d’honneur du Cluster Maritime Français, Alain Eveno « sonneur » médaille d’argent de la défense Nationale, médaille de bronze de la jeunesse et des sports, Annie Blanchet Marraine de l’Abeille Liberté, les personnels sédentaires et navigants « des Abeilles » et de « BOURBON », les épouses des marins des Abeilles,  l’Association du Remorquage (organisatrice de ces opérations) les Membres du bureau de l’Association MOR GLAZ et plusieurs Membres,   et bien d’autres personnes actives qui ont souhaité conserver l’anonymat.  Nous remercions  tous nos  fidèles partenaires, ainsi que toutes les personnes qui nous  accompagnent depuis  des années, sans elles nous ne pourrions pas « SOUTENIR, AIDER ET POUVOIR TENDRE LA MAIN ».

Jean-Paul  HELLEQUIN Président de l’association du Remorquage  

                       06 84 62 44 52      association.remorquage@orange.fr

Quelques technocrates de Bruxelles, veulent-ils couler les ports de la Manche ? Madame Elisabeth BORNE, doit pouvoir compter sur le soutien des défenseurs des activités maritimes pour mettre fin à cette ubuesque idée, et entrainer dans son sillage tout le gouvernement pour dire non à cette ineptie !

L’association MOR GLAZ constate avec étonnement, mais, sans grande  surprise, que la Commission  Européenne ou plus précisément ses « ces » hauts fonctionnaires proposeraient d’exclure les ports de la Manche du dispositif de financement du Réseau transeuropéen de transport ! Cette vision peut-être un peu désuète   sans aucun regard précis, est « serait » destructrice pour les  ports de Cherbourg, Roscoff et de Brest.

Le Président d’Armateurs de France étonné ? Pourtant Monsieur Jean-Marc ROUE n’est ni un naïf, ni un novice,  il sait que les intentions, promesses et autres déclarations ne sont que peu ou pas respectées, pis encore pas assumées !

L’association MOR GLAZ le soutient, et soutiendra tous les défenseurs des aides Européennes destinées aux ports de la Manche. Si ces derniers ne peuvent plus se développer, l’Hinterland de ces Régions et  les villes portuaires sont appelées à mourir lentement, mais assurément  ainsi que les entreprises qui y sont installées, et les emplois  associés.

Pourquoi venir s’installer ou créer dans des villes portuaires agonisantes !  En Bretagne et en Normandie,  la résultante de cette décision serait  catastrophique pour l’agriculture et autres secteurs en développement. Les péninsules Bretonne et Normande sans investissement portuaire, cela signifierait  la fuite des Armateurs, et des activités  un retour en arrière de plusieurs décennies.

L’association MOR GLAZ souhaite qu’une situation aussi gravissime, unisse les actes et les déterminations politiques, avant les ambitions électoralistes. Cette intention néfaste et rétrograde, cette approche de la Commission Européenne doivent unir toutes les forces politiques, associatives, syndicales, patronales et autres. Les ambitions politiciennes et les égos doivent-être rangés momentanément.

Les fonds Européens, ne doivent pas seulement être dédiés (sans dialogue et arbitrairement)  aux ports d’Anvers, Rotterdam et autres, les deux premiers sont déjà engorgés par un trafic si intense qu’il pourrait devenir dangereux). Ces ports pourraient peut-être par leurs  résultats économiques dégagés,  autofinancer certains de leurs investissements, alors que les ports Normands et Bretons eux, ont  besoin des fonds Européens d’investissements pour se maintenir, se développer, et y attirer des Armateurs et des industriels  fiables et sérieux.  Les aides Européennes sont indispensables pour  le  développement  des places portuaires Régionales.

Trop souvent, les hauts fonctionnaires Bruxellois imposent leurs idées, sans trop se soucier des conséquences sur les Régions, les habitants, les entreprises et plus largement sur les déstabilisations économiques et sociales provoquées !

Les prochaines Assises de l’Économie de la Mer se dérouleront à Brest les 27 et 28 novembre 2018. Une bonne occasion de mettre tout le monde face à ses responsabilités !

Madame la Ministre Elisabeth BORNE doit entrainer tout le gouvernement y compris Monsieur Jean-Yves LE DRIAN dans son sillage, afin de ne pas laisser se mettre en place de telles inepties qui mettraient les ports de la Manche dans des situations ubuesques, fragiles et insurmontables, face à la concurrence des ports du Benelux, concurrence qui n’est déjà pas toujours loyale.

Pour l’association MOR GLAZ       Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

C/c : Secrétariat de Madame BORNE, Secrétaire Général de le Mer, Direction des Affaires Maritime, Cabinet du Premier Ministre

 

 

 

L’ABEILLE BOURBON SANS MODÉRATION

Merci au Commandant Thierry CHOQUET  et son équipage : Adrien… Cédric… Mickael… Mathieu… Mickael… André… Ludovic… Pierrick… Florian… Jérôme… Thomas… Augustin…et aux  bénévoles.

Ce dimanche 19 août 2018, plus de 4000 personnes ont découvert l’Abeille BOURBON en joignant l’utile à l’agréable, il était demandé à chaque adulte 3€ pour monter à bord, ce qui a permis à l’association du Remorquage de récolter 6535,60€ qui seront intégralement remis à la Recherche contre la Mucoviscidose et à l’Association pour les Œuvres Sociales de la Marine ( ADOSM)

Enfin, après un imbroglio ubuesque, Les parapluies administratifs ce sont tous refermés ! Le « CARIB PALM » pourrait arriver à Brest lundi dans la journée.

Le convoi est parti du port de Boulogne/Mer ce jour 11 août 2018 à 6h00, l’association MOR GLAZ, souhaite bon cap et bonne route au Capitaine du remorqueur « TSM KERMOR » et à son Equipage. Nous remercions très sincèrement celles et ceux qui ont œuvré pour cet heureux  dénouement, elles et ils se reconnaitront !

Le cargo « CARIB PALM » déconstruit « recyclé »  dans le port de Brest, racheté à cet effet par un industriel Brestois! Une bonne nouvelle pour le port Breton, après « le recyclage » réussi du cargo   « CAPTAIN TSAREV » et la décision par la société SEAOWL de faire recycler  le « VN PARTISAN », et tous les autres navires en attente!

Rappel des faits: Ce navire  qui battait  pavillon Moldave était armé par douze Marins, dix Ukrainiens, un Turc, et le capitaine d’origine Géorgienne. Ce navire provenait de  Colombie et se rendait en Pologne. Le  cargo « CARIB PALM », avait fait l’objet d’une saisie record de cocaïne par les Douanes Françaises en décembre 2015 dans le détroit du  Pas-de-Calais, pour cette prise, elles peuvent être félicitées. Depuis le navire était bloqué au port de commerce de Boulogne/Mer.  Toutes les règles de sécurité et environnementales défendues par l’association MOR GLAZ   doivent-être respectées, mais ! Nous rappelons que cette nouvelle activité industrielle  est nécessaire pour le port de Brest! Elle fait participer plus largement  tous les acteurs du port, Agents Maritimes, Experts, Assureurs, Lamaneurs, Pilotage, Remorquage  et autres … Une manière de créer quelques emplois et de mettre en avant cette activité industrielle dans le port de Brest !

Plusieurs navires sont encore bloqués dans le port de Brest : Le « KARL » « ANTIGONE Z » les deux  sous-marins classiques de la Marine Nationale   « BEVEZIERS » « LA PRAYA »  immobilisés à l’arsenal de Brest depuis des années et d’autres navires  doivent « peuvent » être déconstruits à Brest, le savoir-faire est là, et le manque d’activité est réel !! L’association MOR GLAZ, salue la volonté du Groupe Brestois « Les Recycleurs Bretons » un  industriel qui par sa volonté et sa pugnacité va développer cette activité à Brest dans le respect des règles Sociales et Environnementales.

Une manière concrète de vouloir diversifier les activités industrielles sur le port de Brest ! Une façon de participer activement et visiblement aux activités portuaires.

 

Pour l’association MOR GLAZ      Le Président Jean-Paul HELLEQUIN