Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -
 

Le port de Brest est devenu depuis quelques mois un refuge pour les marins oubliés par leurs " pseudo-armateurs " qui n'assument plus leurs responsabilités envers les équipages. Jusqu'où iront ces dérives, ces abandons… Comment pouvons " devons " nous agir pour essayer de survenir à ces marins… Que peuvent " que doivent " " que font " les autorités portuaires, les Administrations et l'Etat du port qui constatent et rencontrent ces abandons, ces situations délicates, mais scandaleuses…..

L'association MOR GLAZ constate que la situation stagne et se dégrade de jour en jour à bord du " CAPTAIN TSAREV " de pauvres marins subissent depuis plusieurs mois certaines dérives le long d'un quai dans le port de Brest, scandaleux inacceptable… mais que se passe-t-il à bord de ces navires…

Le cargo " MATTERHORN " vient d'être saisi… et après………l'association MOR GLAZ insiste et persiste sur le déblocage immédiat du fond de solidarité de plus de 3M€ mis en place en 2000 pour faire face à ces situations. Ces marins ont trop attendu…ils doivent rentrer chez eux avec leurs salaires….

En ce moment, plus de 450 navires sont abandonnés dans des ports de la Mer Noire soit plus de 6500 marins………….Les marins de ces deux navires ont peut-être " la chance " de ce trouver plutôt à Brest, de quoi sont-ils coupables pour mériter un tel " désintérêt " de la part de leurs employeurs …..

L'association MOR GLAZ qui défend depuis plusieurs années les activités dans le port de Brest est inquiète de voir ces places à quai occupées par des navires ventouses qui nuisent nous dit-on à l'activité commerciale du port de Brest.

La CCI, le port de Brest, les professionnels du port doivent s'exprimer et faire pression afin que ces navires soient dirigés vers un chantier de démolition.

N'y aurait-il pas là une opportunité pour activer un chantier de déconstruction de vieux navires…. Pour l'association MOR GLAZ un grand nombre de ces vieux navires n'auront plus d'affréteur (monsieur Philippe Louis DREYFUS Président des armateurs Européens, suggérait il y a quelques jours la déconstruction de 20% de la flotte mondiale). D'ailleurs dans quelques mois dans quel état seront ces coques…. Profitons-en pour les détruire, et pourquoi pas ici à Brest……..

Lors de notre rendez-vous le 14 septembre 2009 avec monsieur Damien CAZE, Directeur des Affaires Maritimes, ces sujets seront forcément abordés.

Pour l'association MOR GLAZ, le président Jean-Paul HELLEQUIN