Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -



Lettre ouverte envoyée ce jour par fax : 3 novembre 2009

Monsieur Jean-Louis BORLOO

Ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire

 

Objet : mise en place de la filière de dépollution et de déconstruction des navires en fin de vie. De la nomination d'un pilote déconstruction dès le mois de septembre.

Monsieur le Ministre,

Bernard THIBAULT, secrétaire Général de la CGT vous adressait le 10 octobre 2009 un courrier sur la problématique de la dépollution et de la déconstruction des vieux navires civils et militaires en fin de vie. L'association MOR GLAZ ne peut être que satisfaite du contenu de ce courrier.

En effet, le 10 et 15 juillet 2009, lors de la clôture du Grenelle de la Mer vous aviez annoncé la nomination d'une Madame ou d'un Monsieur déconstruction des vieux navires civils et militaires, avec la nomination rapide d'un pilote dès le mois de septembre, qu'en est-il ?

L'association MOR GLAZ qui porte sur ce sujet des propositions depuis plusieurs années et bien plus encore depuis les pérégrinations malheureuses de " l'ex- Clemenceau " craint que vos déclarations ressemblent bien plus à un effet d'annonce qu'à une volonté affichée de vouloir déconstruire autrement les vieux navires civils et militaires.

Les accords de Hong-Kong signés par 66 pays le 15 mai 2009 sur cette problématique est un rendez-vous raté un de plus, un rendez-vous manqué pour l'Homme et l'environnement, mais aussi pour l'emploi dans un secteur industriel qui manque d'activité ; L'engagement du Président de la République était pourtant très clair : " Encourager, organiser la constitution d'une filière industrielle française de démantèlement, de dépollution et de recyclage des navires, en favorisant une approche de proximité et de respect du développement durable dans les chantiers, y compris outre-mer et en retirant de la flotte les navires les moins sûrs et les plus dommageables pour l'environnement. Cette filière pourrait être pilotée par un GIP. S'appuyer notamment sur l'expérience et les compétences existantes. Rapidement, un pilote sera nommé et les travaux de préparation de cette filière seront lancés ". Afin de bien structurer cette filière, de la plaisance jusqu'aux bâtiments militaires, les industriels nationaux et locaux (Brest, Cherbourg, Bordeaux etc.….) doivent être consultés et entendus, leurs idées et suggestions devront être retenues.

L'association MOR GLAZ est convaincue qu'il est possible de créer des centaines d'emplois dans une chaîne qui va de la déconstruction elle-même en passant par une dépollution et un recyclage des matériaux en respectant l'Homme et l'environnement.

L'association MOR GLAZ souhaite pouvoir rencontrer la Madame ou le Monsieur déconstruction et dépollution de navires en fin de vie dès sa nomination, à condition bien entendu que cette nomination soit un jour effective, car, attention aux déclarations sans suite.

L'association MOR GLAZ souhaite que les engagements formalisés dans les conclusions du Grenelle de la Mer soient scrupuleusement respectés.

La Madame ou Monsieur déconstruction des navires civils et militaires pourra effectuer son premier déplacement en Bretagne, et pourquoi pas à Landévennec dans ce parc naturel (classé natura 2000) où des navires militaires attendent !!!!!!!!!!!!Le second voyage pourrait s'effectuer à Hartlepool, le 25 novembre 2009, ce voyage étend organisé par la Direction centrale du Service de Soutien de la Flotte. Ces deux déplacements donneront peut-être envie à ce ou cette " nominé(e) " de procéder rapidement et surtout autrement sur des bases respectueuses de l'Homme et de l'environnement.

En l'attente recevez monsieur le Ministre mes sincères et respectueuses salutations .

Pour l'association MOR GLAZ le PrésidentJean-Paul HELLEQUIN