Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

Le 19 avril 2016

Remorqueur à La Rochelle :

M. Valls répond à Dominique .Bussereau –

L'Association MOR GLAZ réagit

 

ASSOCIATION MOR GLAZ

Lettre ouverte adressée à Monsieur Manuel VALLS

Landerneau le 19 avril 2016

Objet : Les moyens nautiques pour couvrir la zone du Golfe de Gascogne.

 

Monsieur le Premier Ministre,

L'association MOR GLAZ souhaite répondre à votre courrier du 12 courant, adressé à Monsieur Dominique BUSSEREAU et paru dans la presse. Nous craignons que vous traitiez " considériez " la sécurité maritime comme un sujet assez banal et que vous ne soyez hors sujet.

L'association MOR GLAZ, vous rappelle, que plusieurs parlementaires devenus depuis Ministres dans votre gouvernement demandaient, exigeaient le remplacement du remorqueur dans le Golfe de Gascogne qui avait quitté sa zone le 1er Septembre 2011 pour rejoindre le détroit du Pas-de-Calais.

L'association MOR GLAZ maintient que les moyens nautiques manquent pour couvrir la large zone du Golfe de Gascogne. Nous sommes par ailleurs assez surpris, que vos Conseillers ne sachent pas faire la différence entre un supply et un remorqueur de sauvetage. Nous sommes étonnés et surpris que vos Conseillers n'aient retenu que la distance pour vous démonter que le port de La Rochelle était plus éloigné de la position du " Modern Express " que le port de Brest. Monsieur le Premier Ministre, il aurait fallu calculer tous les paramètres existants ce jour là (direction du vent, force de la mer, la position du remorqueur s'il y en avait eu un de positionné à La Rochelle etc.….).

Monsieur le Premier Ministre, lorsqu'un paquebot géant, lorsqu'un porte-conteneurs géant ou autres navires se trouveront en difficulté, une fois encore nous ne serons que des spectateurs d'une situation qui aurait pu " dû " être évitée. Nous constatons que les responsables politiques et les pouvoirs publics de notre pays ne connaissent rien ou pas grand-chose aux sujets maritimes et plus particulièrement dans le domaine du sauvetage en mer.

L'association MOR GLAZ, constate que dans certains cas, les moyens de sauvetage sont dépassés (en 10 ans la capacité des porte-conteneurs a doublé… celle des paquebots a triplé). Les responsables du sauvetage et les pouvoirs publics doivent prendre en conscience qu'il est temps d'adapter les moyens de secours. Chaque exercice, chaque incident, chaque accident maritime devrait accélérer vos décisions de Premier Ministre.

Parmi les priorités : Le Bracket Smit pouvant supporter une traction de plus de 270 tonnes sur les gros navires devrait être rendu obligatoire par l'Organisation Internationale Maritime (OMI) et l'Agence Européenne de Sécurité Maritime (AESM). Une remorque de secours devrait être à poste sur tous les navires, prête à être connecté en cas de besoin, facilitant ainsi la tâche des sauveteurs.

L'association MOR GLAZ, estime sans tomber dans la caricature, que les moyens nautiques sous l'autorité des Préfets Maritimes doivent être plus nombreux et plus puissants, il suffit pour cela d'être un peu réaliste.

Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l'assurance de nos sentiments les meilleurs.

Jean-Paul HELLEQUIN

Président de l'association MOR GLAZ