Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 
- Accueil -

COMMUNIQUE 15 août 2009

Le fond de solidarité de 3M€ mis en place en 2000 par le gouvernement français pour faire face à ces situations doit être activé de toute urgence pour faire face à l'abandon de deux équipages dans le port de Brest…… Ces marins ne doivent pas être les victimes de ces " pseudo-armateurs " réfugiés dans des paradis fiscaux……..protégés par les lois internationales.

Le cargo " CAPTAIN TSAREV " est bloqué à Brest depuis le 28 novembre 2008 suite à une avarie de machine, avec à son bord 9 marins Ukrainiens. Les salaires auraient du être réglés depuis le 6 août pour une partie de l'équipage……..et le 12 août pour les autres. Si les salaires n'arrivaient pas... si cette fois il n'y avait pas d'homme à la valise (comme pour l'autre équipage qui est parti le 6 juin 2009 avec 100% des arriérés des salaires) que vont devenir ces hommes.... combien de temps sont-ils capable d'attendre.....Nous savons que les conditions sont de plus en plus difficiles pour eux, plus de ventilation à bord, une chambre froide qui ne fonctionne plus, un approvisionnement en vivres de plus en plus compliqué, un navire qui se dégrade le long du quai .

Le cargo " MATTERHORN " soupçonné d'avoir pollué au large de la Bretagne le 25 mai 2009 est immobilisé dans le port de Brest depuis le 26 mai 2009 avec à son bord 13 marins Russes et 2 Ukrainiens. Eux aussi ils attendent, mais ils attendent quoi et de la part de qui………plus " d'armateur.

"Rappelons toutefois que la société de cet " armateur " la société " Eastwind maritime INC " installée comme par hasard aux îles Marshall gérait avant cette demande de caution, 150 navires dont 80 en propriété……..et si ceci n'était qu'un coup de bluff sachant, qu'en ce moment, plus de 450 navires sont abandonnés dans des ports de la Mer Noire soit plus de 6500 marins.

Même si pour les marins du cargo " MATTERHORN " la situation est plus compliquée, plus délicate (l 'armateur de ce navire et le capitaine étant sous une action de justice) l'association MOR GLAZ préconise cependant que les marins de ce navire soient eux aussi rapatriés.

Mais pourquoi ces marins devraient être rapatriés sans salaire…….alors qu'en France un fond de solidarité de 3M€ existe.... d'ailleurs à quoi sert ce fond…………et qu'est-il devenu……

En ce moment, plus de 450 navires sont abandonnés dans des ports de la Mer Noire soit plus de 6500 marins…de quoi se sont rendus coupables ces marins pour mériter un tel " désintérêt " de la part de leurs employeurs ……..

N'y aurait-il pas une opportunité pour activer un chantier de déconstruction de vieux navires. Profitons-en pour les détruire……et pourquoi pas ici……….à Brest……..J'oubliais, le droit international doit interdire de créer des préjudices à ces employeurs……..