Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

Landerneau le 4 octobre 2017

Le 2 juillet 2016 l'association MOR GLAZ écrivait :

REPRISE DES HÔTELS RESTAURANTS DES GENS DE MER EN FRANCE

PAR LE GROUPE DOCTE GESTIO …

ESPERONS QUE CA MARCHERA !!

 

L'association MOR GLAZ déplore que dans quelques jours, un élément du patrimoine maritime pourrait disparaître du paysage Français et plus précisément Boulonnais.

En effet, en 2011 l'Etablissement National des Invalides de la Marine (ENIM) décide de se séparer du parc des Hôtels Restaurants des Gens de Mer réservés jusqu'en 2000 uniquement aux Marins et à leurs Familles ! Cette décision de la part de l'ENIM était certainement fondée ! CLIQUEZ...

Ces Hôtels Restaurants au nombre de 8 jusqu'en 2012, 6 à ce jour étaient " gérés " par AGISM (l'Association de Gestion des Institutions Sociales Maritimes) liquidée en juin 2016 après une longue procédure, mais surtout, la conséquence d'une " gestion " incohérente et obscure des dirigeants de l'AGISM.

70 ans au service des Marins, des Armateurs, des Agences Maritimes et des Professionnels portuaires !

70 ans de bons et loyaux services de la part des Personnels de ces établissements grugés par des dirigeants peu ou pas délicats, cause de la fermeture et de la faillite annoncée et programmée. Il était important que l'association MOR GLAZ rappelle ces faits, important de l'écrire parce-que des Marins, des Gens de Mer, des Clients mais aussi des Salariés à Boulogne/Mer sont concernés par la fermeture imminente de l'Hôtel Restaurant des Gens de Mer de Boulogne/Mer.

Un choix réalisé par le Maire de Boulogne/Mer pour réaliser un complexe hôtelier, sans réaliser que cette décision met sur le quai 13 salariés, et que ceux-ci vont se retrouver sans travail, parce qu'ils ne font pas partie des préoccupations ! et que certains engagements ne sont pas tenus !

Pour avoir souvent fréquenté ces établissements, y compris à Boulogne/Mer, l'association MOR GLAZ ne peut que déplorer cette situation. Les Salariés qui seront licenciés à Boulogne/Mer doivent être respectés et percevoir tout ce qui leur est dû ! Bon courage durant cette période difficile, bonne continuation aux Personnels des autres établissements.

Jean-Paul HELLEQUIN Président de l'Association MOR GLAZ