Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

COMMUNIQUE Landerneau le 2 mai 2015

Le dimanche 3 mai 2015, 5 des 8 marins originaires du Honduras, du Guatemala et de Roumanie embarqués à bord du cargo " KARL " renteront chez eux avec une partie des 65 jours d'arriérés de leurs salaires. Trois de ces marins entamaient leur 8ème mois d'embarquement. Les 3 marins de nationalité Roumaine repartiront le mercredi 6 mai 2015. Ces 8 marins avaient été abandonnés dans le port de Brest par un " pseudo-armateur " avec la complicité de certains responsables du transport maritime !!!! des voyous sans scrupule, pour lesquels ces marins ne représentent si peu ou pas grand chose.

Quelle ingratitude de la part d'un " pseudo-armateur " qui se permettait même de faire naviguer certains de ces marins en ne respectant même pas, les salaires minimums imposés par l'Organisation Internationale du Travail (OIT) inférieurs de 60% pour certains.

Quelle ingratitude aussi de la part de ceux qui ont choisi d'affréter ce navire plutôt qu'un autre, parce que moins cher, accompagné du moins disant social et technique.

Quelle ingratitude envers ces marins, ceux du "KARL " mais aussi envers tous les marins du monde lorsqu'ils sont abandonnés là le long d'un quai, sans plus aucun signe.

Toutefois dans leur mésaventure, les marins du " KARL " comme d'autres abandonnés en France et plus précisément en Bretagne auront eu la chance de rencontrer des personnes dévouées, qui se sont mobilisées pour eux. Les milliers de marins abandonnés dans le monde chaque année, eux, n'ont pas cette chance. Que font les bons armateurs pour marginaliser " éliminer " ces voyous du transport maritime, ces " pseudo-armateurs ", affréteurs véreux et autres…...que font l'Organisation Maritime Internationale et l'Union Européenne pour éviter ces dérives, rien ou pas grand-chose ( si des textes qui s'empilent et qui forment de merveilleux mille-feuilles qui ne protègent pas les marins du monde, dont 4/5 viennent de pays pauvres)

La saisie du navire par l'Inspectrice International Transports Workers'Fédération (ITF) Laure TALLONNEAU aura été déterminante dans cette affaire. Nous savons que sa ténacité, que son engagement pour défendre les marins, ceux du " KARL " et d'autres sera déterminant afin que l'Etat Français puisse récupérer l'avance de 22.500€ qu'il a effectué pour ces marins. Nous savons que lors de la vente du navire elle saura rappeler, que les marins n'ont perçu qu'un pourcentage de leurs salaires de 40% à 82% pour les plus chanceux, et qu'ils doivent être payés.

Le jeudi 30 avril 2015 l'association MOR GLAZ avait obtenue un entretien avec le Conseiller du Président de la République de passage à Brest, le Conseiller transports et environnement, Monsieur Xavier PIECHACZYK nous a fait part qu'il demanderait à la Région Bretagne que parmi les créanciers les marins soient prioritaires….et que les salaires soient basés sur les minimums de l'ITF. L'association MOR GLAZ qui était accompagnée d'un des marins du " KARL " en a pris acte et nous attendons pour voir et apprécier !!!

 

 

les cinq marins du " KARL" sont bien arrivés auprès de leurs proches aujourd'hui le 5 mai 2015

 

à droite :le Chef Mécanicien HUMBERTO MENDEL qui vivait son 2 ème abandon...la première fois c'était moins bien passé.

( sa fille Leslie nous a prévenu de leur arrivée le 5 mai 2015 au Guatemala)

au centre : Francisco LOPEZ/AMAYA,marin du Honduras embarqué depuis 7 mois à bord du " KARL" et sans salaire depuis 2 mois