Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

COMMUNIQUE ASSOCIATION MOR GLAZ Landerneau le 29 mars 2017

Le vieux et dangereux cargo frigorifique " ANTIGONE Z " devenu un " engin " abandonné dans le port de Brest depuis le 1 mars 2013, aurait-il été cédé par mégarde, ou pis encore pour s'en débarrasser et faire place nette dans le port de Brest à son ancien propriétaire " pseudo-armateur " de son état ?

Cet engin, ne doit surtout pas quitter le port de Brest, il doit être déconstruit au plus près, cet engin ne doit surtout pas servir à un de ces " pseudo-armateurs " qui mettent en danger la vie de Marins démunis, qui sont souvent surpris de découvrir les navires sur lesquels ils vont devoir naviguer. Ces Marins envoyés par des sociétés de Manning et la complicité de tout un " système " bien organisé !

Cet engin ne doit pas quitter le port de Brest, nous demandons aux autorités compétentes, de bien se renseigner sur celui qui aurait pu acquérir cet engin, et si nécessaire, de revenir sur cette vente, s'il y avait un doute sur l'acheteur ! Personne ne doit, ne peut se rendre complice des conséquences si cet engin tombait entre de mauvaises mains, qui nuisent aux Marins, à l'environnement et qui donnent une image sombre et fausse des activités maritimes, essayons de garder haut les Pavillons !

Bref rappel : Ce cargo frigorifique " ANTIGONE Z " était arrivé le 1er mars 2012 dans le port de Douarnenez en Bretagne pour charger plus de 1300 tonnes de poisson surgelé pour le compte de l'affréteur Hollandais " Marine SEAFOOD " battant pavillon Panaméen, et appartenant a un " pseudo-armateur " Grec. La destination du navire était le port d'Alexandrie en Egypte !

 

Le 3 avril 2012 : les Marins de ce vieux cargo frigorifique, composé de 8 Marins Russes et de 2 Lituaniens réclamèrent leurs arriérés de salaires, qui n'étaient pas payés pour certains depuis 11 mois. L'association MOR GLAZ, le Syndicat ITF, plusieurs associations, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, de Concarneau les UL CGT de Brest et de Douarnenez, L'UD du Finistère, des anonymes s'étaient mobilisés pour soutenir par leurs actions ces Marins, afin qu'ils touchent les arriérés de salaires soit 226.000 dollars, qui furent versées quelques semaines après cette action par l'affréteur !

Ce navire appartenait à un " pseudo-armateur " Grec, Georges STAMATIS. Ce navire avait été affrété par une compagnie Hollandaise, Marine SEAFOOD, le chargement devait être livré à Alexandrie en Egypte. Ce bateau construit en 1969 de 78 mètres de long était déjà dans un état douteux, lors de son arrivée à Douarnenez, il ne pouvait pas reprendre la mer sans des réparations obligatoires pour la sécurité de l'Equipage et des biens.

Ce " pseudo-armateur " était déjà connu pour sa négligence. Le 19 mai 2010, ce navire à bien failli quitter le port de Brest sans vivres. L'association MOR GLAZ déplorait une précarisation grandissante dans la marine marchande et dénonçait les réductions de coûts opérées par certaines compagnies et dont les Equipages font toujours les frais. " Ces situations sont trop fréquentes ". Les organisations internationales et européennes semblent inefficaces ou sans grande volonté face à ces mauvais armateurs. L'association MOR GLAZ continuera de dénoncer certaines pratiques dans les activités maritimes.

Pour l'association MOR GLAZ Le Président Jean-Paul HELLEQUIN