Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

 

Landerneau le 28 février 2017

Le 3 mars 2017, l'association MOR GLAZ sera reçue par Messieurs Jean-Marie BERTHET (Secrétaire Général du Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable), Rouchdy KBAIER (Inspecteur Général de l'Administration du Développement Durable) et Jean-Luc VEILLE (pour l'Inspection Générales des Affaires Maritimes). Cette rencontre s'effectuera à Brest sur la demande de Madame Ségolène ROYAL Ministre de l'Environnement et de la Mer, et du Secrétaire d'Etat chargé des transports.

Suite au naufrage des deux coques de navires (remorquées, pour y être déconstruites) survenu dans la nuit du 22 au 23 décembre 2016 au large de la Bretagne, l'association MOR GLAZ avait adressé une lettre ouverte à Madame Ségolène ROYAL Ministre de la Mer et de l'Environnement.

Ces deux coques avaient été déclarées dépolluées par le Groupe Maersk propriétaire des deux coques, la réalité est tout autre ! Le supply chargé du remorquage lui aussi partait à la casse.

Le Groupe Maersk avait menti sur le fameux carton vert, passeport obligatoire pour faire déconstruire les vieux navires, y compris en Turquie !

Les interrogations de l'association MOR GLAZ sont les suivantes :

Ces coques peuvent-elles rester là ? Comment éviter ce genre de dérives ? Quels sont les recours et les réelles volontés de la France face à cette situation scandaleuse ? Pourquoi le " remorqueur " n'a-t-il pas été dérouté vers Brest lors de ces naufrages ? L'association MOR GLAZ demandera durant cette rencontre et celles qui suivront, que les deux épaves soient remontées, dépolluées et déconstruites au plus près.

Le 3 mars 2017 à 14h00, les membres de l'association MOR GLAZ qui auront été reçus à savoir à ce jour : Laure TALLONNEAU, Michel GLEMAREC et moi-même tiendront un point presse à l'Hôtel Restaurant des Gens de Mer au 44 quai de la Douane à Brest.

Mail de convocation

Pour faire suite à notre entretien téléphonique de ce jour, le Conseil général de l'environnement et du développement durable, conjointement avec l'Inspection générale des affaires maritimes, a reçu mission de la ministre de l'Environnement et du Secrétaire d'État aux transports d'étudier l'affaire des deux supplies coulés le 22 décembre dernier au large d'Ouessant. La mission devra proposer les moyens notamment techniques et juridiques pour qu'un tel événement ne puisse plus se reproduire. Nous avons été désignés pour cette tache. A l'occasion de notre prochain séjour à Brest, nous souhaiterions vous rencontrer pour recueillir votre analyse (Jean-Marie BERTHET)

Pour l'association MOR GLAZ Le Président Jean-Paul HELLEQUIN