COMMUNIQUE DE L’ASSOCIATION MOR GLAZ                                                     

 

 

Landerneau le 23 mai 2018

 

Carton rouge, pourquoi une Société fiable et aussi réputée que la Société Maritime Brittany  Ferries joue-t-elle à un jeu qui va la décrédibiliser « ternir son image » auprès de ses clients, et de ses  prestataires portuaires ! Mais aussi, donner une image négative des Armateurs Français !

 

Pour l’Association MOR GLAZ, toujours bien informée par ce qui se passe sur les quais en Bretagne et ailleurs, malgré les interdictions de pouvoir s’y rendre, maintient que le « CONNEMARA » sous les couleurs de la Brittany Ferries, mais surtout sous les couleurs du pavillon Chypriote, pavillon « registre » de complaisance dans toutes ses splendeurs, est un vieux navire qui n’a pas été entretenu.

 

Les clients « passagers » se plaignent du confort, de la nourriture, des services embarqués, du respect des horaires d’appareillage (une heure 30 de retard lors de son départ le 22 courant de Roscoff). Les Marins Lituaniens, Estoniens, Lettons, Polonais, pourraient tous être remplacés par des Marins Roumains, moins payés, plus souples dans tous les domaines sociaux et autres !

 

 

L’Associations MOR GLAZ attire l’attention que tous les Armateurs Français employeurs de Marins étrangers, se sont séparés des Marins Roumains pour des raisons diverses et notamment pour des raisons professionnelles (bien entendu, nous n’avons aucun grief envers les Roumains en tant que nationalité). Ayons en mémoire le naufrage du Costa Concordia et ses Equipages multinationaux qui compliquent le dialogue entre les Marins.  

    

Certains Marins « CONNEMARA » sont  fatigués (12 heures de travail consécutives, les heures minimales de repos ne sont pas respectées) plusieurs souhaitent débarquer. Comment ce navire transporteur de passagers avec 26 déficiences a-t-il pu appareiller du port de Cork le 7 mai 2018 pour rejoindre Brest ! Au sein de l’Union Européenne, les us et coutumes ne sont pas prêtes de disparaître !

 

Pourtant les deux Finistériens à la barre de l’Association d’Armateurs de France déclaraient à la presse il y a quelques mois :  C'est l'organisation professionnelle du transport et des services maritimes, on y retrouve plusieurs grands Armateurs Français, dont la Brittany Ferries... Elle a pour but de défendre et de mettre en avant les atouts du transport maritime en France, en Europe et à l'International. L'enjeu, c'est aussi que les moins-disants ne dictent pas la norme et l'engagement vers le développement durable ».

 

Les Journalistes auraient-ils vraiment entendu ces belles déclarations, ou alors, le fait d’être à la barre d’Armateurs France ferait-il perdre le  cap du bon sens et profiter de certains appuis, ou pis encore de pouvoir croire que tout deviendrait possible de par sa position, y compris de discréditer la qualité des Armateurs Français par ce type de comportements et de décisions !

 

Le premier Armateur employeur de Marins Français (dit-il) va-t-il par sa position « son siège » de Président des Armateurs de France se permettre d’appliquer ce qu’il dénonçait aux diverses tribunes qui lui étaient offertes, afin de protéger l’actionnariat de la Brittany ferries. L’Association MOR GLAZ avait défendu le 27 octobre 2017 dans une tribune le maintien des aides aux Armateurs Français, elle maintient ses « ces » écrits, nous ne défendions pas ces comportements.

 

Le navire « CONNEMARA » ne sera jamais à l’image de la Brittany Ferries ! Si je devais prendre un navire pour me rendre en Irlande, je réserverai une traversée sur un navire de la Brittany Ferries, mais, pas à bord du « CONNEMARA »  navire peu fiable, avec des Marins exploités ! Au fait….. ce navire peu fiable, sera-t-il autorisé  lui aussi à naviguer dans le chenal du four ?

 

Les dirigeants actuels de la  Brittany Ferries, prennent des risques inutiles !

 

 

                                                                                                   Pour l’Association MOR GLAZ

    Le Président Jean-Paul HELLEQUIN