Association de citoyens qui défendent l'environnement maritime

 

Landerneau le 19 décembre 2017

 

l'inspectrice ITF Laure TALLONNEAU

La confirmation que la complaisance est bien présente dans les eaux et les ports européens et mondiaux ! En effet le vraquier " VITAKOSMOS ": une triste illustration de la complaisance : marins sous-payés, obstruction de tout dialogue avec les Marins Philippins embarqués sur ce navire, non-respect des normes sociales de l'Organisation Maritime Internationale, non-respect de la Convention Maritime Internationale MLC 2006 (qui devait rentre plus heureux les Marins du Monde) !

Le vraquier VITAKOSMOS, propriété d'un " pseudo-armateur " Grec immatriculé à Malte et géré par la société grecque " VITA MANAGEMENT SA " fait escale dans le port de Brest, pour débarquer 30 000 tonnes de tourteaux de soja.

Les marins embarqués sur ce navire perçoivent des salaires en dessous des normes : 465 dollars us par mois de salaire de base pour un matelot qualifié, soit un total de 874 dollars par mois, pour 85 heures de travail par semaine ! La fatigue, le stress, les pressions… de ces Marins remettent sérieusement en question la sécurité de ces Marins, mais aussi celle des autres navires ! D'après nos informations, ces Marins sont exténués et réduits au silence, sous peine de se retrouver sur une liste noire !

Pour survivre, ces marins doivent enchaîner les contrats, au minimum de 9 mois chacun afin de subvenir aux besoins de leur famille, peu ou pas de congés entre les embarquements. Il s'agit d'une exploitation inacceptable de la part de ce " pseudo-armateur " européen une forme d'exploitation envers ces marins Philippins! La Convention Maritime Internationale MLC 2006 devait améliorer les conditions de vie des Marins ! Qu'en est-il réellement ?

Toujours d'après nos informations, le propriétaire du navire refuse toute négociation avec le Syndicat International Transport Workers' Fédération (ITF), les marins préfèrent garder l'anonymat, mais dénoncent une situation à bord de plus en plus tendue. Le harcèlement, les menaces de se retrouver, sur une liste noire ne font qu'aggraver cette situation " ubuesque " d'un autre temps, que dénonce avec force l'association MOR GLAZ. Elle demande aux autorités maritimes Françaises de s'intéresser à ce navire de manière sérieuse, et de faire en sorte que l'inspectrice ITF Laure TALLONNEAU puisse monter à bord afin de mettre en place une convention pour ces Marins !

Pour l'association MOR GLAZ, il est plus que temps d'en finir avec ces comportements indignes, odieux contre les Marins du Monde ! Il faut en finir avec ces " pseudo-armateurs " qui exercent une concurrence déloyale avec les " ARMATEURS " mais aussi surveiller une course effrénée aux conditions sociales les plus basses, les plus dégradantes pour l'Homme en le réduisant à une simple marchandise !

Ces " pseudo-armateurs " sans scrupules, sans règles sociales et autres, doivent être boycottés par les acteurs du transport maritime, affréteurs, consignataires, assureurs, agents portuaires et autres ! Le " pseudo-armateur du " VITAKOSMOS " ne peut pas, ne doit pas, ne peut plus après de tels comportements appartenir au monde maritime ! Les clients de ce " pseudo-armateur " ne peuvent s'attendre tôt ou tard qu'à des soucis, et voir ainsi leur réputation être entachée.

L'association MOR GLAZ, dénonce une fois encore ces dérives de la part de ces " pseudo-armateurs " ! La complaisance dans toute sa splendeur, " pseudo-armateur " Marins exploités pavillon de complaisance Maltais, ce navire a pourtant obtenu " sa certification " alors qu'il est en-dessous de toutes les normes sociales internationales ?

Pour l'association MOR GLAZ Le Président Jean-Paul HELLEQUIN